eMouaten : Bulletin de Veille

Twitter
Facebook
Rss
Video



Trump critique violemment les services de renseignements américains  31/01/2019

Le président des États-Unis a contesté mercredi sur Twitter l’avis rendu la veille par plusieurs grandes agences américaines sur la dénucléarisation de la Corée du Nord et la lutte contre le groupe État islamique en Syrie, tout en les jugeant “naïves” sur la question iranienne. 

Dans une série de tweets matinaux, le président a réaffirmé que l’EI serait “bientôt détruit” et qu’il y avait de “bonnes chances de dénucléarisation” en Corée. Mardi, le directeur du renseignement national, Dan Coats, mais aussi les chefs de la CIA, du FBI et de la NSA avaient soutenu l’inverse lors de la présentation devant une commission sénatoriale de leur évaluation annuelle des menaces auxquelles sont exposés les États-Unis. 

Comme le rappelle le Washington Post, ce n’est pas la première fois que Donald Trump met en doute les rapports des services de renseignements. En 2016, cherchant à saper les informations selon lesquelles la Russie l’avait aidé à remporter l’élection, le républicain avait rappelé à ses abonnés sur Twitter que les services de renseignements américains avaient conclu, à tort, que l’Irak possédait des armes de destruction massive.
Trump critique violemment les services de renseignements américains
CI

À Tel-Aviv, une manifestation de Juifs éthiopiens dénonçant des brutalités policières dégénère  31/01/2019

Selon le Jerusalem Post, 6 policiers ont été blessés et 11 personnes arrêtées à la suite de heurts entre manifestants et forces de l’ordre. Des milliers de Juifs éthiopiens sont descendus dans la rue mercredi, après qu’un jeune membre de leur communauté a été abattu par la police. 

Séparés pendant des siècles des autres communautés juives, les “Beta Israël” d’Éthiopie ont été reconnus comme Juifs par le rabbinat local avant leur arrivée massive en Israël à la suite de deux ponts aériens en 1984 et 1991.

Leur communauté, qui compte aujourd’hui environ 140 000 personnes, se dit régulièrement victime de discriminations au sein de la société israélienne.
CI

Guaidó, président autoproclamé, a interdiction de quitter le Venezuela  30/01/2019

La justice vénézuélienne a interdit mardi 29 janvier à Juan Guaidó, qui s’est autoproclamé président il y a une semaine, de quitter le pays. Le Tribunal suprême de justice (TSJ) – la plus haute juridiction du Venezuela, acquise au pouvoir – a annoncé mardi une série de mesures à l’encontre de cet opposant, soutenu par les États-Unis.

Objet d’une enquête préliminaire, notamment pour “des actions ayant porté atteinte à la paix de la République”, le chef du Parlement est soumis à une “interdiction de sortir du pays sans autorisation jusqu’à la fin de l’enquête” et à un “gel de [ses] comptes bancaires”, rapporte El Nacional

Marisela Godoy, une magistrate du TSJ, n’a cependant pas assisté à la conférence de presse du président de l’institution, Maikel Moreno, regrettant que la décision “n’ait pas été débattue par les juges”.
Guaidó, président autoproclamé, a interdiction de quitter le Venezuela
CI

Manifestation de l’extrême droite polonaise à Auschwitz  28/01/2019

Quelques dizaines de nationalistes polonais se sont rassemblés dimanche devant l’ancien camp de la mort d’Auschwitz pour protester contre leur gouvernement, en parallèle de la cérémonie annuelle marquant le 74eanniversaire de la libération du camp de la mort nazi.

Le journal israélien Ha’Aretz souligne  la présence parmi eux du militant polonais d’extrême droite Piotr Rybak, “qui accuse le gouvernement de se souvenir seulement des Juifs et non des Polonais assassinés lors des observances annuelles au site commémoratif”. “Cette accusation est incorrecte.

Les célébrations d’Auschwitz sont inclusives et œcuméniques, rendant hommage à toutes les victimes du camp”, corrige le quotidien israélien, qui relève que l’incident est survenu dans un contexte de montée de l’extrême droite en Pologne.
CI

Première visite d’Emmanuel Macron en Égypte  28/01/2019

Le président français a entamé son premier voyage officiel en Égypte, dimanche 27 janvier, avec une visite temple d’Abou Simbel. “Dans les années 1960, la France a fait partie des pays qui ont aidé l’Égypte à transférer le temple d’Abou Simbel de son emplacement d’origine à son emplacement actuel pour l’empêcher d’être submergé par le réservoir du barrage d’Assouan”, explique sur son site le quotidien égyptien Al-Ahram.  

Au menu de cette visite de trois jours : le renforcement de la coopération économique, le conflit israélo-palestinien, en passant par la Libye et la Syrie, liste Egyptian Streets.  

Le site note que le locataire de l’Élysée – qui, en recevant son homologue Abdel Fattah Al-Sissi à Paris en octobre 2017, avait dit qu’il ne voulait pas “donner de leçons” – devrait cette fois soulever la question des droits de l’homme.
CI

Bouteflika de retour en Algérie après son hospitalisation à Paris (France 24)  16/01/2014

Hospitalisé au Val-de-Grâce, à Paris, depuis le 13 janvier, le président Abdelaziz Bouteflikaest de retour en Algérie, selon Reuters et la presse algérienne. Cette seconde hospitalisation en huit mois d'Abdelaziz Bouteflika alimente, à Alger, toutes les spéculations sur son état de santé.
France 24

1 2 3 4 5 » ... 34