Menu
           

Vague de froid : Les autorités provinciales d'Al Haouz mobilisent tous les moyens humains et logistiques nécessaires pour venir en aide aux autochtones


Vendredi 9 Février 2018 Par MAP




Tahanaout (Al Haouz) - Les autorités provinciales d’Al Haouz ont mobilisé l’ensemble des moyens humains et logistiques nécessaires en vue de désenclaver les zones touchées par la vague de froid qui sévit dans la région, à l’instar d’autres zones du territoire national, et venir ainsi en aide aux populations locales.

Cette déclaration a été faite jeudi à Tahanaout, par le gouverneur de la province M. Omar Touimi lors d’une réunion du comité provincial de vigilance et de suivi des dangers liés à la vague de froid qui sévit à Al Haouz.

A cette occasion, M. Touimi a indiqué que les autorités locales ont pris toutes les mesures qui s’imposent, outre l’activation des comités locaux de vigilance, en vue d’apporter toutes l’aide et l’assistance nécessaires aux populations des zones touchées, pour faire face aux effets négatifs des changements climatiques, tout en veillant à suivre de près l’évolution de la situation et ce, en coordination avec l’ensemble des départements et services concernés, en application des Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI.

M. Touimi a souligné, dans ce sens, la disposition et la détermination de la wilaya de Marrakech, du Conseil de la région de Marrakech-Safi ainsi que de nombre de provinces de la région qui ne connaissent pas de chutes de neige, à apporter l’aide nécessaire à la province d’Al Haouz à tous les niveaux, à mobiliser les outils et engins nécessaires pour ouvrir les routes coupées en raison des chutes conséquentes de neiges, et à assurer l’assistance médicale requise aux populations des zones enclavées, tout en mettant à leur disposition des denrées de base.

Dans la foulée, le gouverneur a appelé les autorités locales, les présidents des communes, les services sécuritaires, ainsi que les responsables au niveau des différentes directions provinciales à faire montre davantage de mobilisation, à redoubler d’efforts en vue d’assister les autochtones pour faire face à cette vague de froid qui sévit dans la province, et à veiller au traitement immédiat de toutes les problématiques liées essentiellement à la fermeture des routes dans nombre de zones, aux coupures d’électricité, aux défaillances du réseau des télécommunications, à la raréfaction de l’alimentation pour le bétail, ou encore à l’approvisionnement des populations en denrées alimentaires nécessaires.

Il a insisté également sur la nécessité de maintenir le contact direct et durable avec les habitants pour prendre connaissance de leurs besoins, afin d’atténuer l’impact de la chute drastique de la thermomètre au niveau de cette partie du territoire national.

Selon les données communiquées lors de cette réunion, le comité provincial de vigilance a veillé à la mobilisation de quelque 79 engins et outils d’intervention urgente en vue de mener à bien les opérations de déneigement et rouvrir les routes, dont certains appartenant à des communes et d’autres loués auprès d’opérateurs privés, outre l’appui du Conseil de la région de Marrakech-Safi.

On note, en outre, la mobilisation de quelque 71 ambulances pour garantir des interventions immédiates et efficientes en cas de nécessité, d’autant plus que les services du ministère de l’intérieur ont mis à la disposition du comité provincial de vigilance quelque 18 téléphones satellitaires pour la communication et la coordination permanentes avec les comités locaux de vigilance.

Et afin de mieux accompagner l’état de santé des populations touchées directement par cette vague de froid, il a été procédé à l’organisation de quelque 10 caravanes médicales ayant bénéficié à quelque 7652 personnes, outre quelque 103 visites de terrain effectuées par des équipes médicales mobiles au profit de quelque 15686 personnes ayant bénéficié de consultations médicales ainsi que de la distribution de médicaments.

Dans le cadre de cet effort de mobilisation, il a été procédé aussi au suivi de l’état de santé de quelque 83 personnes souffrant de maladies chroniques nécessitant une prise en charge médicale spécifique, outre le transfert de quelque 272 femmes enceintes (dernier mois de grossesse) vers les maisons de maternité, en leur garantissant des conditions meilleures de santé et d’hébergement.

Pour répondre efficacement aux besoins des populations, le comité provincial a procédé à la mobilisation de quelque 340 fours de chauffage, outre quelque 420 tonnes de bois, distribués sur quelque 336 établissements scolaires au niveau de 18 communes territoriales.

A noter que le nombre de douars concernés par la vague de froid, tels que recensés par le comité provincial de vigilance est de l’ordre de 79 villages, répartis sur 16 communes situées à une altitude comprise entre 1500 et 2300 m, avec une densité démographique estimée à quelque 38053 âmes, soit au total quelque 5843 familles.