Menu
           

UpM : les ministres des AE des Etats membres réaffirment leur engagement en faveur d’une intégration régionale renforcée


Lundi 8 Octobre 2018 Par avec MAP




Les ministres des Affaires étrangères des Etats membres de l’Union pour la Méditerranée, réunis lundi à Barcelone dans le cadre du 3 ème Forum régional de l'UpM, ont réaffirmé leur engagement en faveur d'une coopération et d’une intégration régionales renforcées.
Ils ont souligné, selon les conclusions de la coprésidence de ce forum, que l'UpM constitue "une plate-forme unique permettant d'intensifier les efforts conjoints visant à relever les défis communs et créer des opportunités dans l’espace euro-méditerranéen, plaçant les populations de la région et leurs aspirations légitimes au centre de la coopération et travaillant ensemble pour faire face aux défis de taille qui minent sa prospérité et stabilité".

Les participants se sont félicités de l'engagement actif de l'UpM dans le développement de solutions significatives dans un grand nombre de domaines cruciaux, notamment l'emploi et les PME, l'énergie et l'action climatique, l'autonomisation des femmes, le développement social, l'enseignement supérieur et la recherche, la gestion de l'environnement et de l'eau et le développement urbain.

Ils ont plaidé pour la mise en œuvre des divers engagements pris dans les déclarations issues de plusieurs conférences sectorielles tenues au niveau ministériel et lors des travaux menés dans le cadre de nombreuses plates-formes régionales. Le développement de ces domaines a renforcé l'agenda opérationnel commun et soutenu les efforts visant la création d'un espace de paix, de sécurité, de stabilité et de prospérité répondant aux aspirations des peuples de l’espace Euro-méditerranéen, ont-ils ajouté. Et de souligner que "ces efforts ne constituent, toutefois, pas une alternative aux solutions politiques aux crises régionales qui entravent cette coopération".

Les ministres ont exprimé leurs satisfaction quant aux plus 50 projets labellisés UpM ayant un impact régional et ont encouragé leur mise en œuvre rapide, d’autant plus qu’ils reflètent les opportunités concrètes disponibles pour la coopération et l'intégration régionales. A ce propos, ils se sont particulièrement félicités du soutien financier et politique décisif apporté en mars 2018 à la construction de l'usine de dessalement d’eau de Gaza qui fournira de l'eau potable à la population locale.

Les jeunes et les femmes étant au cœur de toutes les activités et de tous les efforts de l'UpM, le 3 ème Forum régional s'est focalisé sur l'une des initiatives phares développées par le Secrétariat de l'Union, à savoir l’Initiative méditerranéenne pour l'emploi (Med4Jobs), un projet qui met l’accent sur la création d’emplois, le développement des compétences, la promotion des PME et l’amélioration de l’employabilité.
 
 
Une conférence a été organisée autour de cette initiative en marge du forum. L'événement a réuni des promoteurs de projets, des bénéficiaires et des institutions actives dans les domaine de l’entrepreneuriat, de l’employabilité et de la création d’emplois, pour examiner l’impact de Med4Jobs et promouvoir davantage la réalisation des 13 projets régionaux promus dans le cadre de l’initiative.

Les participants ont souligné la nécessité urgente de lutter contre le taux de chômage élevé des jeunes en Méditerranée. Des études récentes indiquent en effet que le PIB de la région pourrait augmenter de 20 milliards d'euros si le chômage des jeunes était réduit de moitié.

S’exprimant lors d’une conférence de presse au terme de ce forum, le secrétaire général de l'UpM, Nasser Kamel, a souligné que cette réunion "reflète l'engagement politique commun des 43 États membres de l’UpM et leur volonté de renforcer le dialogue, la convergence et l'intégration à l'échelle régionale en Méditerranée".

"Les politiques nationales ne suffisent plus à résoudre les défis auxquels la région est actuellement confrontée. Cet objectif commun de coopération régionale et ce sens des responsabilités partagées demeurent essentiels pour la création d’interconnexions entre les cadres politiques internationaux et nationaux, ainsi que pour soutenir nos efforts vers la promotion d’un développement durable et inclusif dans la région euro-méditerranéenne", a-t-il ajouté.

Pour sa part, Federica Mogherini, haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, a souligné que ce forum a été une occasion de parler des défis et objectifs communs des pays de la région, "une région dont la diversité constitue une source de richesse et non de contraintes".

Ce 3 ème forum régional de l’UpM, organisé dans le cadre du 10 anniversaire de l'Union, a été coprésidé par Mme Mogherini et Ayman Safadi, ministre jordanien des affaires étrangères.

L'UpM a organisé, au cours des dix dernières années, plus de 25 réunions ministérielles, mis en place 12 plateformes de dialogue régionales dans des domaines clés pour la Méditerranée, et organisé plus de 300 forums réunissant plus de 25.000 experts et parties prenantes de la région.

Par ailleurs, les États membres de l'UpM ont approuvé 54 projets de coopération d'envergure régionale avec une valeur de 5,6 milliards d'euros, allant d'initiatives de développement durable et de projets d'infrastructure urbaine à des programmes multisectoriels favorisant le renforcement des capacités, l'égalité des sexes, l'entrepreneuriat ou la création d'emplois.




View my Flipboard Magazine.