eMouaten : Bulletin de Veille

Bulletin de Veille
Par LE MATIN le Lundi 13 Janvier 2020

Une rencontre met en lumière la contribution des lauréats des universités et instituts ex-soviétiques dans le développement du Maroc




L’Association marocaine des lauréats des universités et instituts ex-soviétiques (AMLUIS) a tenu, samedi à Tanger, une rencontre mettant en lumière la contribution de ces lauréats aux efforts de développement national au Maroc. Les intervenants à cette rencontre ont souligné que les lauréats des différentes universités et instituts ex-soviétiques ont des compétences ayant contribué de manière efficiente au développement national et au renforcement de la diplomatie internationale entre le Maroc et les pays d’Europe orientale.
 
Dans ce sens, le président de la branche de l’association à Tanger, Othmane Rahmani, s’est arrêté sur la contribution «efficiente» de ces lauréats dans la préparation et la mise en œuvre de programmes scientifiques et culturels accompagnant la dynamique que connaît le Royaume, notamment en termes de régionalisation avancée et du nouveau modèle de développement. L’AMLUIS a réussi trois ans plus tôt, lors de la commémoration de son 40e anniversaire, à encourager la constitution de l’Union africaine des lauréats des universités et instituts ex-soviétiques, et ce afin de consacrer davantage la coopération Sud-Sud et contribuer à renforcer la diplomatie parallèle pour défendre les questions nationales, a-t-il ajouté, rappelant dans ce sens la signature de nombre de conventions de partenariat avec des instances russes et des associations semblables à l’étranger. Pour sa part, le président de l’association, Mohamed Fakiri, a estimé que les efforts de l’AMLUIS pour rassembler les lauréats et contribuer aux chantiers nationaux se multiplient, évoquant l’idée de constituer des associations par secteur (ingénierie, santé...) pour renforcer la contribution des lauréats au développement national.

Les intervenants se sont arrêtés, en outre, sur la nécessité de renforcer la capacité de l’association, qui a actuellement huit branches au Maroc, à accueillir et à intégrer les nouveaux lauréats dans le tissu économique, social et professionnel au Maroc. L’activité de l’association a également été présentée à cette occasion, avant de rendre hommage à un ensemble de lauréats des années 1970 et 1980. 


Source : https://lematin.ma/journal/2020/rencontre-met-lumi...