eMouaten : Bulletin de Veille

Bulletin de Veille
Par MAP le Mercredi 15 Janvier 2020

Une parlementaire mexicaine appelle à hisser les relations de son pays avec le Maroc à un niveau supérieur




Rabat - La présidente du groupe d'amitié parlementaire Mexique-Maroc à la Chambre des députés mexicaine, Maria Del Carmen Bautista Peláez a appelé, mardi à Rabat, à hisser les relations de son pays avec le Maroc à un niveau supérieur.

Lors d'entretiens avec le membre du bureau de la Chambre des conseillers, Ahmed Touizi, Mme Bautista Peláez a mis en relief l’importance du Maroc comme une passerelle vers le continent africain, soulignant le rôle de la diplomatie parlementaire dans la promotion et la consolidation des relations bilatérales entre le Royaume et le Mexique.

Selon un communiqué de la Chambre des conseillers, Mme Bautista Peláez, qui effectue une visite de travail au Maroc à la tête d’une délégation parlementaire mexicaine, a qualifié la proposition présentée par le Royaume de "solution intelligente" pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

De son côté, M. Touizi a mis en avant le bon niveau des relations qui lient le Maroc et le Mexique, ainsi que les pays d'Amérique Latine, rappelant la visite historique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux pays de la région en 2004 et les perspectives ouvertes au cours de cette visite, afin de consolider et d'approfondir davantage les relations d'amitié et de partenariat, dans le cadre de la coopération Sud-Sud.

M. Touizi a, en outre, mis en exergue la position géostratégique du Maroc en tant que pont ouvert sur l'Europe, l'Afrique et le monde arabe, ce qui en fait une plateforme solide pour un partenariat exemplaire entre le Mexique et les pays du continent africain.

Il a, aussi, salué la "dynamique exceptionnelle" que connaissent, dernièrement, les positions de certains pays d’Amérique Latine sur la question du Sahara marocain, soulignant, à cet égard, l'importance de la proposition marocaine d'autonomie pour les provinces du Sud du Royaume, en tant que solution politique, juste et durable pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain, dans le cadre de l'intégrité territoriale et de la souveraineté nationale.

Ont assisté à ces entretiens, le président du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Mexique à la Chambre des conseillers, Mohamed Lahmami et l’ambassadeur du Maroc au Mexique et à Belize, Abdelfattah Lebbar, ainsi que la chargée d'affaires par intérim de l'ambassade du Mexique à Rabat.