le Mardi 11 Août 2020

Une mouche s’est posée à nouveau sur le crane puant du faux dévot Hassan El Kettani et propos insolents du Prince Moulay Hicham



Comme à son habitude, le soi-disant cheikh salafiste des dépotoires de la ville de Salé, Hassan El Kettani, aux bottes crasseuses, a publié sur son compte facebook un pamphlet insultant le peuple libanais dans son ensemble suite à la catastrophe qu’il a subi dans sa chair.


Le miteux d’El Kettani s’est déclaré, dans son message électronique, désolé que ce drame ait touché le communauté sunnite et non une autre communauté libanaise. Une affirmation qui confirme la vision cloisonnée du faux dévot d’El Kettani car tout le monde sait que c’est l’ensemble des communautés libanaises qui ont été touchées par ce drame.

Cette réaction insultante de ce pseudo cheikh salafiste de Hassan El Kettani a soulevé des ressentiments douloureux à peine enterrés au peuple libanais unanime. Une réaction nauséabonde qui touche tous ceux qui croient en les valeurs humaines universelles, valeurs que le prédicateur des bacs à ordures ne peut connaître puisque inculte.

A t’il oublié qu’en Islam dans des moments de désolation seuls les actes de solidarité et de compassion sont les plus attendus de tous, qu’ils soient Musulmans, Chrétiens, Druzes ou autres.

Ce comportement inhumain del’auto-proclamé cheikh El Kettani Hassan ne fait que raviver une plaie du communautarisme que le peuple libanais unanime tente d’oublier et a suscité forte indignation sur le réseaux sociaux au Maroc et ailleurs.

Cette incroyable haine ne fait que traduire l’intolérable pensée extrémiste du sieur Hassan El Kettani qui a tenté de se justifier en publiant un deuxième texte dans lequel il écrit « Si une calamité survient quelque part, alors il est naturel que vous vous occupiez d’abord de votre famille » ; unrétropédalage qui ne fait que confirmer son sectarisme.

N’oublions pas que le Prince marocain Moulay Hicham a, également, invité le peuple libanais à la révolte. Une déclaration à laquelle la presse libanaise a réagi énergiquement tout en l’invitant à se comporter comme son cousin, le Roi Mohammed VI, qui s’est empressé d’ordonner l’envoi des aides, à peine le drame survenu.

Pour la presse libanaise, cet appel du Prince Moulay Hicham n'est aucunement productif. « Pourquoi ces appels à la rébellion ? Ce qui se passe aujourd'hui en Syrie, en Libye et au Yémen et ce que les peuples de ces pays vivent à cause d'appels similaires à la rébellion, dans lesquels ils ont cru, ne suffit-il pas ? Et en quoi les problèmes internes du Liban vous concernent-ils ? », s'interroge le Lebanon Press, s'adressant au Prince.

Alors que tout le Liban est meurtri, que sa capitale et sa banlieue sont détruites, voici que le Prince appelle le peuple libanais à se rebeller contre le pouvoir pour réaliser la transition, s’est indigné le Lebanon Press, cité par Al Ahdath Al Maghribia.

Ce même média rappelle, à juste titre, à Moulay Hicham que le Souverain marocain ne s’est jamais immiscé dans les affaires libanaises et avait ordonné l’envoi de huit avions (quatre militaires et quatre civils), chargés d’aide humanitaire et médicale au profit des Libanais, juste après le drame.

Deux réactions fort déplacées et des propos offensants envers le peuple libanais que les Marocains eux-mêmes ont d'ailleurs vivement condamnés dans sa globalité, tenus par le soi-disant cheikh Hassan El Kettani et le Prince Moulay Hicham suite à l’explosion macabre du port de Beyrouth. D’ailleurs la presse libanaise et les internautes ont criétoute leur indignation.

Le Prince Moulay Hicham et le rat d’égout de la ville de Salé, Hassan El Kettani, à qui il manque un grand-père dans sa généalogie pour être un descendant du Prophète Mohamed (SWS), devraient savoir que le peuple libanais attend de l’aide matériel et du soutien concret et non point des propos aussi blessants que ceux qu’ils ont prononcés.

Au fait, ils devraient mettre la main dans leur poche pour aider le peuple libanais dans son ensemble face à cette catastrophe mais aussi le peuple marocain face à la COVID-19, au lieu des’inscrire aux abonnés absents et de proférer de telles inepties. Une petite ponction sur leurs comptes bancaires bien garnis ne pourrait les ruiner mais ferait un si grand bien au peuple libanais dans sa globalité mais aussi au peuple marocainet non point fermer leurs yeux comme ce rat d’égout malfaisant de Hassan El Kettani qui pourra continuer à se torcher son nez avec sa main malodorante comme le montre si bien la photographie.

Farid Mnebhi
Farid Mnebhi est un écrivain marocain, licencié Physique, titulaire d'une maîtrise en sciences... En savoir plus sur cet auteur