eMouaten : Bulletin de Veille

Bulletin de Veille
Par MAP le Jeudi 16 Janvier 2020

"Tizouzaf" (bijoux), premier livre numérique édité par l'IRCAM




Rabat - Le livre amazigh intitulé "Tizouzaf" (bijoux), première publication numérique éditée par l'Institut royal de la culture amazighe (IRCAM), a été présenté mercredi à Rabat, en présence du doyen de l'institut et d'une pléiade de chercheurs dans le domaine culturel.

Le livre, de son auteur Abdeselam Amrir, s'inscrit dans le cadre de la promotion de la culture amazighe à l'ère de la révolution numérique.

Dans ce sens, le directeur du centre des études artistiques, des expressions littéraires et de la production audiovisuelle à l'IRCAM, Mhamed Sallou, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que ce livre, qui a nécessité un an de travail, est la première publication numérique de l'Institut.

Plusieurs experts de différents domaines, notamment des ingénieurs en informatique et des chercheurs en anthropologie et en linguistiques arabe et amazighe, ont participé à la réalisation de ce livre, a fait savoir M. Sallou, relavant que les efforts consentis ont donné lieu à un produit qui permet l'implication de l'amazigh dans les techniques modernes de communication.

Ce travail est un fruit de longues recherches sur les bijoux dans les différentes régions du Royaume, a-t-il ajouté, expliquant que ce livre vise à présenter aux enfants les différentes facettes techniques et culturelles des bijoux d'une manière claire et simple.

Pour sa part, la directrice du Centre des études informatiques et des systèmes d'information et de communication à l'IRCAM, Fadoua Ataa Allah, a affirmé que ce livre numérique interactif s’assigne pour objectif de valoriser le patrimoine culturel et de faire valoir le processus de conception et de fabrication des bijoux, amazighs surtout, à travers les différentes régions du Royaume.

Le livre, qui a également pour but de promouvoir la lecture en langue amazighe, est disponible dans d'autres langues (en arabe et en français) et sur différents supports (applications sur tablettes et smartphones), l'objectif étant d'en assurer une large diffusion, a-t-elle affirmé.