le Lundi 26 Octobre 2020

Succès diplomatiques marocains sur le dossier de son Sahara



Trois nouveaux Etats africains ont ouvert, 23 octobre 2020, des Consulats Généraux à Dakhla, Chef lieu de la Province d’Oued Ed Dahab du Sahara marocain à savoir le Burkina Faso, la Guinée-Bissau et la Guinée Equatorial.


Les trois cérémonies d’inauguration des Consulats Générauxse sont déroulées séparément et ont été co-présidées par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, Nasser Bourita, et ses homologues burkinabè, Alpha Barry, bissau-guinéenne, Suzi Carla Barbosa, et équato-guinéen, Simeón Oyono Esono Angue

Avec ces trois nouveaux Consulats Généraux inaugurés à Dakhla, cette ville des Provinces du Sud marocain comptabilise à l’heure actuelle sept représentations diplomatiques africaines après ceux de Gambie, de Guinée, de la République de Djibouti et celui de la République du Liberia,

L’ouverture de ces Consulats Généraux à Dakhla reflète l’engagement de ces pays africains à soutenir l’intégrité territoriale du Maroc et témoigne de la volonté politique des gouvernements de ces pays africains à renforcer les relations d’amitié et de coopération avec le Maroc.

Cette nouvelle victoire diplomatique du Maroc jette, à ne point en douter, un froid sibérien au locataire du Palais de la Mouradia à Alger tout en congelant son violeur de pantin qu’est le polisarien Brahim Ghali et ce, à la veille d’une nouvelle bourrasque glaciale qui viendra cette fois-ci du Conseil de Sécurité de l’ONU avec un vote très favorable au Maroc sur la Résolution relative au Sahara marocain.

Farid Mnebhi
Farid Mnebhi est un écrivain marocain, licencié Physique, titulaire d'une maîtrise en sciences... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!