Menu
           

Signature d’un accord de coopération entre la région de Marrakech-Safi et l’université portugaise d’Evora


Samedi 13 Janvier 2018 Par MAP




Un accord de coopération a été signé, jeudi à Evora (130 km au sud de Lisbonne), entre la région de Marrakech-Safi, à travers la Maison de l’Elu, et l’Université d’Evora, en matière de valorisation et de gestion des ressources patrimoniales et de développement culturel.

Signé par le président de la région Marrakech-Safi, Ahmed Akhchichine, et la rectrice de l’université d’Evora, Ana Costa Freitas, l’accord-cadre a pour objet de mettre en œuvre un dispositif d’appui à la coopération technique entre la Maison de l’Elu de la région et l’université portugaise, à travers la formation continue des élus et des fonctionnaires des collectivités territoriales de la région en matière de réhabilitation et de gestion du patrimoine matériel et immatériel.

Il s’agit aussi de la promotion et la valorisation du patrimoine portugais dans l’ensemble des territoires de la région en collaboration avec les partenaires institutionnels et professionnels de la région dans le domaine culturel et touristique.

En vertu de cette convention, les deux parties s’engagent à collaborer pour la création d’un cadre d’ouverture des collectivités territoriales de la région Marrakech-Safi sur l’expérience portugaise en matière de préservation et de gestion du patrimoine, et d’accompagner aussi les collectivités territoriales de la région en matière d’aménagement culturel.

Pour ce faire, l’université d’Evora, la deuxième plus ancienne du Portugal après celle de Coimbra, s’engage à mettre à la disposition de la Maison de l’Elu de la région de Marrakech-Safi et de ses partenaires des experts pour des interventions notamment en formation continue, en formation des formateurs, en ingénierie de formation et en réhabilitation et gestion du patrimoine, en métiers de gestion et valorisation du patrimoine et en promotion culturelle.

S’exprimant lors de cette cérémonie, la rectrice de l’université d’Evora s’est félicitée de la signature de l’accord, réitérant la disposition de cette institution d’approfondir davantage les relations de coopération avec le Maroc et particulièrement avec la région de Marrakech-Safi.

Elle a en outre mis l’accent sur l’excellence des relations luso-marocaines dans les domaines politique, économique, culturel et scientifique, rappelant dans ce sens l’histoire et le patrimoine communs que partagent les deux pays amis.

De son côté, M. Akhchichine a indiqué que l’accord de partenariat a essentiellement pour finalité de développer des canaux multiples de coopération pour assurer un transfert de savoir-faire d’abord en matière de préservation, de protection et rénovation du patrimoine, et ensuite sur l’ensemble des questions qui concernent la préservation de la ressource hydrique et la ressource culturelle, à travers les initiatives que l’université portugaise a développées à travers ses laboratoires, ses écoles d’architecture, ses experts et aussi la chaire de l’Unesco qu’elle abrite.

Dans une déclaration à la MAP, il a souligné que les Portugais se sont investis depuis très longtemps dans des démarches de cette nature, qui "rejoignent les préoccupations qui sont les nôtres aujourd’hui à la fois pour que le patrimoine architectural mais également culturel, qu’il soit matériel ou immatériel, puisse être transmis aux générations futures dans les meilleures conditions".