le Jeudi 19 Novembre 2020

Sévère mise en garde du Roi du Maroc lancée aux ennemis du Maroc



Fait inhabituel, le Roi Mohammed VI est intervenu publiquement pour mettre en garde les terropolisariens ayant conduit des opérations armées contre le Maroc et appelé au respect du cessez-le-feu en place depuis plus de 30 années.


En effet, le Souverain marocain a lancé, lors d’un entretien téléphonique en date du 16 novembre 2020 avec le Secrétaire Général des Nations-Unies, Monsieur Antonio Guterres, portant sur les derniers développements du dossier du Sahara marocain, particulièrement la situation dans la zone d’El Guerguerat,un sévère avertissement aux ennemis du Maroc, qui inclut implicitement la zone contrôlée par Rabat.

Au cours de cet entretien, le Roi du Maroc a mis en exergue le fait que suite à l’échec de toutes les tentatives louables du Secrétaire Général de l’ONU, le Royaume du Maroc a pris ses responsabilités dans le cadre de son droit le plus légitime et a rétabli la situation.

Le Roi Mohammed Vi a indiqué, en outre, que le Maroc continuera à prendre toutes les mesures nécessaires afin d’assurer l’ordre et garantir une circulation sure et fluide des personnes et des biens, dans cette zone à la frontière avec la République Islamique de Mauritanie.

Le Souverain marocain a ajouté, de plus, que le Maroc demeure fermement déterminé à réagir, avec la plus grande sévérité, et dans le cadre de la légitime défense, contre toute menace à sa sécurité et à la quiétude de ses citoyens tout en restant attaché au cessez-le-feu.

Le Roi du Maroc a, enfin, assuré le Secrétaire Général de l’ONU que le Maroc continuera à soutenir ses efforts dans le cadre du processus politique. Celui-ci devrait reprendre sur la base de paramètres clairs, impliquant les véritables parties à ce différend régional et permettant une solution réaliste et réalisable dans le cadre de la souveraineté du Royaume du Maroc.

Mais, le Maroc ne doit pas oublier qu’il est dans son droit de défendre ses intérêts nationaux contre un groupuscule de mercenaires adoptifs d’un régime militaire algérien aux abois, et tout un système en faillite et qu’il est connu de tous que ce n’est pas la première fois que les terropolisariens, à la solde des autorités algériennes, s’adonnent à des agissements inacceptables.

La réalité, que les vieux généraux algériens essaient tant bien que mal de déguiser, est que ce régime est devenu une source d’instabilité et d’insécurité ayant de potentielles répercussions sur toute la région. Les dirigeants algériens se savent dépassés par les événements et le régime est à bout de souffle.

Sous leurs yeux, atteints de myopie, la donne a changé sur le plan régional et international, et la junte militaire d’Alger n’est pas capable de tenir le rythme du changement. Même les grandes puissances du monde commencent à lui tourner le dos, parce qu’elle est devenue encombrante !

Quoiqu’il en soit, le message est clair et net pour les ennemis du Maroc, le SaharaOccidental mais également Oriental sont marocains.

Les lecteurs sont cordialement invités à écouter cette belle chanson d’Abdelhadi Belhayat sur youtube Aswat maghribia "أجمل أغاني عبد الهادي بلخياط الوطنية الخالدة" ainsi que ces patriotiques chansons marocaines "أغاني وطنية : المسيرة الخضراء".

A bon entendeur salut !

Farid Mnebhi
Farid Mnebhi est un écrivain marocain, licencié Physique, titulaire d'une maîtrise en sciences... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!