MAP le Lundi 1 Juillet 2019

Revue des éditos quotidiens




Rabat - Les enjeux des accords de libre-échange et la condition des femmes en Afrique sont les principaux sujets traités par les éditorialistes des quotidiens de ce lundi.

L'Economiste revient sur les enjeux des accords de libre-échange. Aujourd'hui, il y a deux raisons pour signer des accords de libre-échange sur le continent. La première c'est montrer la présence marocaine chaque fois qu'on le peut, présence politique s'entend. La deuxième raison est que le Maroc n'est pas seul à nourrir les mêmes ambitions: le Kenya, l’Éthiopie montent très vite, constate l’éditorialiste.

Toutefois, aucune de ces deux raisons ne met le commerce en avant. Les analystes ayant préparé le dossier Cedeao ont montré leur ignorance de cette zone franche. Mais, il faut rester présent, visible et politiquement et culturellement engagé, met-il en garde. 

Aujourd'hui le Maroc revient sur l'évolution de la condition féminine. L’éditorialiste estime que les femmes en Afrique sont victimes d’une "grande injustice".

Alors qu'elles contribuent à plus de 60% dans la production des biens économiques, à peine 8% des femmes ont droit à un salaire en retour, déplore-t-il. 

Pourtant, le continent africain est le premier au monde en termes d'entrepreneuriat féminin puisque 27% des femmes africaines ont déjà créé leurs propres entreprises. C'est le taux le plus élevé au monde, relève-t-il, soulignant que ces femmes, bravant les difficultés et les pesanteurs de leurs sociétés pour se prendre en main, créent de la richesse et des millions d'emplois, et font donc vivre des millions de familles. 


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!