MAP le Jeudi 27 Juin 2019

Revue des éditos quotidiens




Rabat - La question des terres collectives et le secteur touristique sont les principaux sujets traités par les éditorialistes des quotidiens de ce jeudi.

Aujourd'hui Le Maroc aborde les terres collectives. L'opération pilote de "melkisation" de près de 67.000 hectares de terres collectives situées dans les périmètres d'irrigation du Gharb et du Haouz est un «chantier stratégique» pour le Royaume destiné à renforcer son rayonnement sur les plans régional et continental, estime l’éditorialiste.

C'est une véritable prouesse à laquelle nous assistons. L'histoire du pays retiendra qu'un chantier hautement symbolique a été mené à titre gracieux, au profit des ayants droit des terres collectives situées à l'intérieur des périmètres d'irrigation, relève-t-il, ajoutant que ce projet montre comment le Maroc est entré dans la cour des grands à l'échelle planétaire en accélérant la mise en œuvre du programme de coopération «Compact ll». 

L’Economiste revient sur le secteur touristique. Le tourisme s'offre deux bonnes nouvelles, pour le prix d'une, en ce début d'été. D'une part, le Maroc revient en force dans les choix des réservations de vacances du principal marché émetteur, la France. D'autre part, Saïdia lance un test grandeur nature pour braver l'une des principales malédictions des stations Azur : la saisonnalité, constate l’éditorialiste. 

En effet, le tourisme est une affaire d'émotion et d'expérience client. D'abord d'émotion : une manne qui peut doper l'offre toute l’année, mais suppose que les packages proposés sortent des sentiers battus. Ensuite, d'expérience client, qui suppose que le produit soit irréprochable sur toute la chaîne: hôtel, infrastructure de transport, de santé, et aussi que le citoyen s'approprie les enjeux, ceux des risques de comportements (arnaque, harcèlement) ou de normes (hygiène tout particulièrement), explique-t-il.


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!