MAP le Lundi 17 Juin 2019

Revue des éditos quotidiens




Rabat - Les protestations des étudiants en médecine et le service militaire obligatoire sont les principaux sujets traités par les éditorialistes des quotidiens de ce lundi.

Aujourd'hui le Maroc revient sur les protestations des étudiants en médecine. « Les choses se dirigent vers plus de tension » entre les étudiants en médecine et les ministères en charge de l’Education et de la santé, souligne l’éditorialiste.

Après le boycott des premiers examens, les étudiants menacent de boycotter de nouveau les examens de rattrapage. La situation prend ainsi des proportions inquiétantes et l'intérêt général est, semble-t-il, relégué au deuxième plan, juge-t-il, soulignant l’urgence de « trouver une solution dans les plus brefs délais pour éviter de rendre les choses plus tendues entre les deux parties ».

L’Economiste aborde le service militaire obligatoire. L’éditorialiste estime que les militaires « se sont taillé un gros succès », car « ils n'ont pas assez de places pour tous ceux et celles qui voulaient les rejoindre ». 

Seulement 7,5% des candidats entreront dans l'armée pour une année. On ne connaît pas le profil socio-éducatif de celles et ceux qui ont tenté leur chance, ni a fortiori le profil garçons et filles qui seront acceptés, mais « on peut inférer sans trop de risques qu'il y a une bonne part de ceux qui ne sont ni à l'école, ni au travail », constate-t-il. 

Mais il y a aussi des jeunes qui veulent « aller voir », « participer au Maroc » et même « améliorer le CV ». Et parmi ces derniers, sans doute, quelques surdoués de l'école, ajoute-t-il. 


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!