Twitter
Facebook
Menu
           

Revue de presse quotidienne


Mardi 15 Mai 2018 Par MAP




Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi:

*L’Economiste. :

- La Banque centrale populaire (BCP) relance le procès qui l’oppose au liquidateur de la compagnie de raffinage Samir. Elle a vu deux de ses garanties de 1,25 milliard de DH annulées par la justice. Une première audience est programmée ce mardi 15 mai à la Cour d’appel de Casablanca. La BCP va notamment plaider la bonne foi pour obtenir gain de cause. Cette nouvelle tentative, entamée pour la récupération de ses garanties, coïncide avec la toute récente destitution du liquidateur.

- Pour faire rentrer le pays dans une nouvelle étape de son développement qui lui permette de rattraper les pays émergents et de conjuguer croissance et inclusivité, le Maroc aura besoin de maintenir un programme de réformes ambitieux. C’est le message clé du second volume de l’Examen multidimensionnel du Maroc, réalisé par le Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) en étroite collaboration avec les services du chef du gouvernement du Maroc. Elle analyse les principales contraintes et formule plusieurs recommandations autour de quatre sujets clés pour le développement du pays : la compétitivité du secteur industriel, l’accroissement du niveau de formation, l’adéquation formation/emploi et la mise en cohérence des politiques publiques.

*Aujourd’hui le Maroc. :

- La Direction du Trésor et des Finances Extérieures (DTFE) relevant du ministère de l'Economie et des finances, a procédé à l'élaboration d'un Recueil englobant l’ensemble des offres d’appui au financement au profit des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME). Élaboré avec la collaboration de la coopération allemande, dans le cadre des actions entreprises pour favoriser l’inclusion financière des TPME, des auto-entrepreneurs (AE) et des micro-entrepreneurs, ce projet vise à renforcer la communication et la diffusion, auprès des porteurs de projets et des promoteurs, des produits destinés au financement des AE/TPME et à améliorer la connaissance et la visibilité des différentes parties prenantes des secteurs public et privé.

- Le secrétaire général de la Fédération nationale des associations des consommateurs au Maroc (FNAC), Ouadih Madih, souligne que le souci n’est pas de mettre un numéro de téléphone pour recevoir les réclamations. La vraie question se pose au niveau des traitements des réclamations. C’est l’écho justement qu’on reçoit de la part des consommateurs qui nous disent qu’ils se heurtent à un blocage au niveau du suivi de leurs requêtes. L’expérience a démontré cela, notamment par exemple pour le portail dédié aux consommateurs.

*Libération.:

- Il n y aura pas d'année blanche pour les étudiants de la Faculté de médecine et de la pharmacie de Casablanca. Les examens du deuxième semestre auront lieu le 18 mai prochain. Le boycott de ceux-ci par les professeurs a pris fin avec l’engagement des ministères de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et celui de la Santé d’ouvrir 85 postes budgétaires au profit des professeurs assistants. Le Syndicat national de l'enseignement supérieur a enregistré, dans un communiqué publié récemment, un déficit en professeurs estimé à 38% par rapport à 2005. Aujourd’hui, un professeur encadre 21 étudiants contre 6 en 2005.

- L’Initiative marocaine d’autonomie au Sahara a été largement saluée et soutenue lors du séminaire régional du Comité de décolonisation relevant de la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, qui a eu lieu à Grenade, aux Caraïbes, du 9 au 11 mai 2018. 

Les représentants de la Côte d’Ivoire, Dominique, Grenade, Saint Kits et Nevis, Antigua et Barbuda, Saint Lucie ont salué l’initiative d’autonomie considérant qu’elle constitue une solution crédible et sérieuse au différend régional sur le Sahara marocain, en rappelant l’appui du Conseil de sécurité à cette initiative dans ses résolutions successives depuis 2007. 

*Al Bayane. :

- Le Maroc se positionne dans le top 3 des investisseurs privés en Côte d'Ivoire avec 313 millions d'euros (environ 205 milliards FCFA) mobilisés dans divers secteurs en 5 ans, a fait savoir, vendredi soir à Abidjan, Thierry Badou, un responsable du Centre de promotion des investissements en Côte d'Ivoire (CEPICI). Le CEPICI, guichet unique des investissements, a "estimé sur une période de 5 ans qu'environ 313 millions d'euros (205,314 milliards Fcfa) ont été injectés, positionnant ainsi le Maroc dans le top 3 des investisseurs privés en Côte d'Ivoire", a-t-il dit lors de la première édition de "la Nuit de l'entreprise marocaine en Côte d'Ivoire", organisée par la Chambre du commerce et de l'industrie marocaine en Côte d'Ivoire (CCIM-CI).

- Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’association Injaz Al-Maghrib, ont signé une convention de partenariat pour renforcer les compétences entrepreneuriales des jeunes depuis le cycle primaire jusqu’à l’Université et faciliter ainsi leur accès au marché du travail et à l’entrepreneuriat. Cette convention vise à renforcer l’ouverture de l’école sur le monde de l’économie et du marché du travail et à offrir aux élèves la possibilité de promouvoir l’esprit entrepreneurial, et de permettre aux cadres de mettre leur expérience et leur expertise à la disposition des élèves et des étudiants et de connaitre leurs besoins et de développer leurs compétences comportementales pour assurer leur succès dans la vie professionnelle.

*Akhir Saa. : 

- SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major général des FAR, a exprimé Sa profonde satisfaction vis-à-vis des membres des Forces armées royales, tous grades et composantes confondus: terrestres, aériennes, navales et Gendarmerie royale, de tout ce dont ils ont fait montre durant cette année, avec un esprit de responsabilité et d’abnégation dans l’accomplissement des devoirs et missions militaires, sécuritaires et sociales avec dévouement et rigueur. Le Souverain a souligné dans "l’ordre du jour" adressé aux Forces Armées Royales à l’occasion de leur 62ème anniversaire, que "Votre sentiment d'honneur et de fierté d’appartenir à notre armée vaillante, toujours prête à servir la Patrie et les citoyens, n’a d’égal que votre mobilisation continue pour défendre notre intégrité territoriale et nos frontières terrestres, aériennes et maritimes et votre participation distinguée dans la mise en œuvre des programmes sécuritaires conjoints, en plus de vos contributions valeureuses dans les différentes formes d’action de solidarité nationale. " 

- SAR le Prince Moulay Rachid a présidé, dimanche à Rabat, la cérémonie de remise du 19ème Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels "Tbourida", organisé du 07 au 13 mai, sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI. Cette édition est dotée d’une prime de 1.509.000 dirhams pour les séniors et de 241.500 dirhams pour les juniors.

*L’Opinion. :

- Le parti de l’Istiqlal a commémoré le 13 mai 2018 à Rabat, le 44è anniversaire du décès du leader Allal El Fassi, lors d’un grand meeting auquel ont assisté des membres du comité exécutif du Parti, à leur tête le secrétaire général Nizar Baraka, le président du conseil national, des membres de la famille du leader, des centaines de milliers de militants et militantes, des intellectuels et plusieurs personnalités de divers horizons. Evènement à forte charge symbolique et historique, ce meeting a permis aux participants de se remémorer le rôle du leader feu Allal El Fassi aux cotés des nationalistes et leur mobilisation derrière Feu Sa Majesté Mohammed V et Feu Sa Majesté Hassan II, que Dieu ait leurs âmes.

- La Bourse de Casablanca vient de lancer la 5ème cohorte du programme Elite Maroc, avec pour objectif le soutien au financement des entreprises marocaines. Il s’agit d’une action phare de la place financière pour apporter le soutien nécessaire aux sociétés nationales en matière de financement de leur développement. Ce programme a été mis en place dans le cadre du partenariat qui lie la Bourse de Casablanca et le London Stock Exchange Group (LSEG), selon le directeur général de la Bourse de Casablanca, Karim Hajj.

*Al Alam. :

- SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a adressé un message au Président de l'Etat de Palestine, Son Excellence Monsieur Mahmoud Abbas, suite à la mise en œuvre par l'Administration américaine de sa décision de reconnaître Al-Qods comme capitale d’Israël et d'y transférer son ambassade. Le Souverain a affirmé que le consensus international de rejet de la décision de l'Administration américaine, constitue un message de soutien fort aux droits du peuple palestinien et à sa cause juste, à sa tête la ville d'Al-Qods Acharif, réitérant le rejet de cet acte unilatéral contraire à la volonté exprimée de façon continue par la communauté internationale à travers les résolutions du Conseil de sécurité y afférent.

- Les propriétaires de grands taxis qui veulent renouveler leurs voitures ont été surpris par le refus des sociétés des voitures conventionnées de recevoir leurs dossiers pour obtenir de nouvelles voitures. Le gouvernement a, en effet, suspendu la subvention réservée à ce programme, qui s’élève à 8 millions de centimes pour chaque voiture. Le gouvernement sortant avait mis en place une grande campagne de communication pour le projet de renouvellement du parc de grands taxis qui sont dans un état de vétusté.

*Akhbar Alyaoum. :

- Au moment où la ministre de la Famille, de la solidarité, de l'égalité et du développement social, Bassima Hakkaoui, avait assuré que l’intégration des fonctionnaires de l’Agence du développement social dans la fonction publique est certaine, les fonctionnaires de cet établissement attendent la décision de la responsable gouvernementale qui s’est fait attendre pour plus de deux ans. Le secrétaire général de la Fédération générale des fonctionnaires et des employés de l’Agence de développement sociale, Naji Derdari, a souligné, à cet effet, que le ministère reporte à chaque fois l’exécution de cette décision pour différentes raisons, précisant que depuis 2015 la ministre a promis de régler la situation des fonctionnaires de l’agence, mais elle est apparemment revenue sur sa décision.

- Selon certaines sources du secteur du raffinage, la seule raffinerie du Maroc "Samir" rencontrera une grande difficulté pour trouver un acquéreur tant qu’elle reste fermée. Les équipements deviennent vétustes et le personnel qualifié quitte l’entreprise, après trois ans d’arrêt de ses activités à cause de ses dettes importantes. Selon ces mêmes sources, les huissiers de justice ne sont pas parvenus à un accord concernant les conditions avec les acquéreurs potentiels de la raffinerie, dont le montant de ses dettes est estimé à 44 milliards de dirhams, soit 4% du PIB du pays nord-africain. 

*Al Ahdath Al Maghribia. :

- Dans le cadre des efforts continus pour identifier les éléments extrémistes porteurs de projets terroristes, le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, a arrêté, ce lundi, quatre individus liés à l'organisation "Daech", parmi lesquels un ancien détenu pour affaire de terrorisme, âgés entre 20 et 27 ans et s'activant dans les villes de Fès, Casablanca, Kénitra et de Midar (Province de Driouch). Les éléments arrêtés ont adhéré à des actes de propagande et de diffusion des idéaux de "Daech", de même qu'ils ont incité leurs connaissances à perpétrer des attaques terroristes dans le Royaume à l'instar des actes sauvages menés par les combattants de ce groupe dans plusieurs pays du monde.

- Au moment où les syndicats ont entamé leurs préparatifs pour entrer dans un nouveau processus d’escalade, après avoir échoué à arriver à un accord pour le 1er mai courant, le gouvernement s’est dépêché à envoyer des messages pour rassurer sur le début imminent du dialogue. Le ministre de l’Emploi et de l’intégration professionnelle, Mohamed Yatim, a fait savoir que le gouvernement reprendra le dialogue social avec les centrales syndicales, notant dans une déclaration à la presse que "le gouvernement reste engagé à poursuivre les axes qui ont été intégrés durant les rounds de dialogue de la session d’avril dernier pour établir les ponts de communication avec les partenaires sociaux dans la perspective de signer un accord collectif".

*Al Ittihad Al ichtiraki. :

- Le nouveau président Sierra-Léonais Julius Maada Bio a mis en avant la profondeur des relations d'amitié et de coopération liant le Maroc et la Sierra Leone, formant le vœu de les consolider davantage pour le bien des deux pays et peuples. Echangeant avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki lors de la cérémonie de son investiture officielle, le chef de l'Etat sierra-léonais a fait part de ses remerciements pour le message de félicitations que lui avait adressé SM le Roi Mohammed VI après l'annonce de sa victoire à la présidentielle, exprimant sa considération pour la participation du Maroc à la cérémonie de passation des pouvoirs. 

- La Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM) a annoncé, mercredi, avoir ouvert, sur instructions du ministre de la Culture et de la Communication, une enquête interne approfondie à propos des circonstances d'autorisation de tournage d'un film cinématographique étranger au sein de cet établissement, afin de déterminer les responsabilités de chaque partie administrative, s'assurer du respect des démarches et dispositions requises pour l'octroi de ce type d'autorisation et décider, ainsi, des mesures à prendre. Dans un communiqué, la BNRM affirme qu’il s'agit du tournage de séquences d'un long-métrage étranger, faisant l'objet d'une autorisation de la part de la direction de la Bibliothèque nationale en août 2016, soit 20 mois auparavant, ce qui dégage toute responsabilité directe de la direction actuelle ou du ministère de la Culture et de la Communication.

*Rissalat Al Oumma. :

- Le ministère public a lancé lundi une ligne téléphonique directe dédiée à la réception des dénonciations d'actes de corruption (0537718888), comme priorité de la politique pénale visant la mise en place d'un mécanisme pour recevoir les plaintes et les réclamations des citoyens sur des actes de corruption. Cette ligne vient renforcer les autres mécanismes de dénonciation d’actes de corruption, qui sont placés à la disposition des citoyens, le but étant de dénoncer ces actes au moment précis et avec l'efficacité nécessaire pour contrôler les cas de corruption ou de chantage et informer ainsi le ministère public et la police judiciaire de ces faits.

- Le ministre espagnol des Affaires Etrangères et de la coopération Alfonso Dastis effectuera une visite de travail mercredi au Maroc pour s'entretenir avec son homologue marocain Nasser Bourita. Cette visite entre dans le cadre des "rencontres habituelles" pour traiter des sujets d’intérêts communs, tels que l’économie, la migration, la lutte contre le terrorisme et le développement des relations commerciales entre les deux pays. Sachant que 35% des importations marocaines en provenance de l’Union européenne proviennent de l’Espagne.

*Al Massae. :

- Le ministère de l'Intérieur lance aujourd’hui un numéro de téléphone national (5757) dédié à la réception des réclamations et remarques des consommateurs. Ce numéro permettra également aux citoyens d'alerter les autorités sur des cas de fraudes et de pratiques commerciales illégales ou de concurrence déloyale ainsi que sur toute autre contravention auxquelles ils peuvent faire face, indique le ministère de l’Intérieur.

- Le rapport de la commission d’information sur les carburants a révélé l’attitude que le gouvernement a adoptée à l’égard du Conseil de la concurrence, en ce qui concerne les prix des carburants, dont la hausse inspire des soupçons. Selon le rapport, le président du Conseil de la concurrence Abdelali Benameur, a affirmé aux membres de cette commission que le gouvernement ne lui avait jamais demandé une enquête sur cette question.

*Bayane Alyaoum. :

- L'Administration des Douanes et impôts indirects (ADII) a institué un droit anti-dumping d'une période de quatre mois à compter du 11 mai 2018, sur les importations de cahiers originaires de Tunisie. "En application des dispositions de l'arrêté conjoint du ministre de l'Economie et des finances et du ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique n°952-18 du 6 avril 2018 (BO n°6672 du 10 Mai 2018), les importations de cahiers originaires de Tunisie, relevant de la position 4820.20.00.00, sont soumises, en sus des droits et taxes en vigueur, à un droit antidumping provisoire (...) ce, pour une période de 4 mois à compter de la date d’entrée en vigueur de cette mesure", indique une circulaire de l'ADII.

- Le ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville, Abdelahad Fassi Fihri, a affirmé que le renouvellement des fondements de la politique urbaine nationale et l'instauration d’un nouveau cadre de référence pour le système de planification territoriale constituent un enjeu fondamental permettant de renforcer la compétitivité. Fassi Fihri, qui s’exprimait lors d’une rencontre sur la problématique de l’urbanisme, organisée à la Chambre des représentants, a souligné que le ministère cherche à mettre en œuvre des approches renouvelées pour traiter les problématiques spatiales, précisant que l’atteinte de cet objectif exige d’adopter un modèle renouvelé de la politique nationale relative à l’aménagement du territoire.




View my Flipboard Magazine.