Menu
           

Revue de presse quotidienne


Lundi 14 Mai 2018 Par MAP




Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi: 

*Le Matin. :

- Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid a présidé, dimanche à Rabat, la cérémonie de remise du 19e Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels "Tbourida", organisé du 7 au 13 mai, sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI. Initiée par la Fédération royale marocaine des sports équestres et comptant pour les championnats du Maroc des arts équestres traditionnels, cette édition qui est dotée d'une prime de 1.509.000 dirhams pour les séniors et de 241.500 dirhams pour les juniors, a réuni les 18 meilleures troupes "sorbas" seniors (17 ans et plus) et les 6 juniors (entre 12 et 16 ans), ayant franchi avec brio les concours régionaux et interrégionaux dans plus de 20 villes du Royaume.

- Maroc PME planche sur le renforcement de l’appui aux auto-entrepreneurs, en les intégrant notamment dans les écosystèmes industriels au niveau de chaque région. Pour ce faire, des partenariats devront être scellés avec les régions et des conseillers en entrepreneuriat afin de lancer des dispositifs d’accompagnement facilitant aux entrepreneurs l’accès aux opportunités d’affaires offertes par les écosystèmes industriels.

*Libération. :

- Le Maroc abritera, du 21 au 23 juin prochain, l'édition 2018 du Forum des Nations unies sur la fonction publique, marquée notamment par la tenue de la cérémonie de remise du prix de l’ONU pour la fonction publique. Le ministre délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique, Mohammed Benabdelkader, a ainsi procédé, vendredi au siège des Nations unies à New York, à la signature de l’Accord de pays hôte relatif à l’organisation de ce Forum. La signature de l’accord s’est déroulée en marge d’une réunion d’information, organisée conjointement par la Mission permanente du Royaume du Maroc auprès des Nations unies et le Département des affaires économiques et sociales de l’ONU, en faveur des Etats membres sur les enjeux du Forum.

- Le Maroc a réalisé "des avancées remarquables en termes de développement économique et de croissance, ce qui implique l’existence de plus en plus d’opportunités pour l’Australie en termes de commerce et d’investissements", a souligné Mme HK Yu, la nouvelle directrice de la Division Moyen-Orient et Afrique au ministère australien des Affaires étrangères. Ces atouts et potentialités ont présidé à l’ouverture de l’ambassade australienne dans le Royaume, laquelle constitue un pont stratégique entre l’Afrique et l’Europe, a relevé la responsable australienne.

*Al Bayane. :

- Le PPS a réussi à rationaliser sa structure organisationnelle et ses capacités opérationnelles. C’est ce qu’on peut déduire du déroulé du 10ème Congrès du PPS, tenu du 11 au 13 mai 2018. La preuve est que contrairement aux deux derniers congrès, l’adoption des différents rapports par les commissions, les présentations des motions, les votes et les élections ont pour la plupart été accomplies dans les règles de l’art. 

- Après un premier trimestre haussier, la place boursière casablancaise ne parvient pas à maintenir le cap et clôture le mois d’avril 2018 en territoire rouge. Pour les analystes financiers de crédit du Maroc Capital (CDMC), la place boursière casablancaise devrait s’inscrire dans une période d’attentisme en l’absence de tout évènement pouvant faire sortir le marché de sa tendance baissière. En effet, les principaux indices de la cote casablancaise affichent des contre-performances de -0,26% à 13 028,01 points pour le MASI et de -0,12% à10 598,58 points pour le MADEX.

*L’Opinion. :

- Le premier bénéficiaire du processus de libéralisation du secteur des produits pétroliers est l’Etat, qui a ainsi bénéficié de plus de 35 milliards de dirhams par an, qui constituaient des charges de compensation. Ces enveloppes financières ont été reprogrammées pour servir les secteurs sociaux et orienter le soutien direct vers les couches les plus nécessiteuses. C’est l’une des conclusions tirées du rapport de la Commission des finances de la Chambre des représentants sur l’évaluation de la détermination des prix de vente, et la réalité et les conditions de concurrence dans le secteur des hydrocarbures qui sera examiné, ce mardi 15 mai, devant le Parlement.

- Vingt-deux entreprises marocaines ont été primées dans le cadre du programme SwitchMed, qui vise à faciliter la transition vers la consommation et la production durable dans la région du sud de la Méditerranée. Ces entreprises, qui représentent différents secteurs industriels à savoir la chimie, la parachimie, le textile, la métallurgie, la mécanique, l'électromécanique et l’agroalimentaire, ont été primées lors d’un atelier de clôture du projet Med Test II (Transfert des technologies écologiquement rationnelles) qui fait partie du programme régional SwitchMed.

*L’Economiste. :

- Quelles sont les marges des pétroliers ? Sont-elles insolentes ? Le rapport d’information de la commission parlementaire sur les prix des carburants sera discuté demain, mardi 15 mai. S’il établit le différentiel entre les prix pratiqués par les distributeurs des produits pétroliers et ceux qui ressortent de l’ancienne structure des prix avant la décompensation, le rapport souligne aussi que les opérateurs doivent faire face à des investissements importants. Plus de 10 milliards de DH sur 5 ans et des obligations en termes de stockage de sécurité. Pour l’instant, le consommateur apparait comme le seul perdant de la libéralisation du marché des produits pétroliers. De son côté, le Trésor économiserait 35 milliards de DH par an depuis la décompensation.

- C’est sous haute surveillance, sous l’œil vigilant de deux huissiers de justice que s’est déroulée l’assemblée générale de la Confédération nationale du tourisme (CNT) le 11 mai à Marrakech. Vu les querelles intestines qui secouent la profession, la Confédération a préféré se prémunir contre tout risque de contestation. Et pour cause, l’enjeu était de taille : retourner à la CGEM, comme souhaité par certains membres, "une décision qui aurait jeté le discrédit sur tout le secteur" selon d’autres. Finalement c’est dans une ambiance apaisée que les professionnelles ont délibéré. Sur les 139 voix, 126 ont voté pour que la confédération reste autonome.

*Aujourd’hui le Maroc. :

- Toujours pas de trêve à la Confédération nationale du tourisme (CNT). Au moment où l’Assemblée générale annuelle et l’assemblé générale extraordinaire de la Confédération, tenues vendredi 11 mai à Marrakech, devaient calmer les esprits, quatre fédérations membres et une association dénoncent publiquement l’irrégularité de ces assemblées et s’apprêtent à faire scission. Il s’agit de la Fédération nationale des agents des agents de voyage du Maroc, (FNAM), la Fédération nationale des loueurs de voitures (FLASCAM), la Fédération nationale des transporteurs touristiques (FNTT), la fédération nationale des restaurateurs (FNR) et l’Association nationale des investisseurs touristiques (ANIT). - L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires a lancé récemment un appel d’offres pour la réalisation d’une étude afin d’évaluer les risques liés aux mycotoxines au Maroc. Cette initiative consiste à poursuivre les études d’évaluation des risques liés à la présence de ce composant dans nos produits alimentaires. Elle concerne en l’occurrence les fruits secs et jus (tels que les figues sèches, les dattes, les noix, les arachides, les raisins secs, le jus de raisins), le lait, le riz, les biscuits et les produits à base de céréales destinés aux enfants. 

*Akhbar Alyaoum.:

-Le Wali de Marrakech appelle à révoquer les conseillers absentéistes. Le Wali de la région Marrakech-Safi par intérim, Mohamed Sabri, a appelé le président du Conseil communal de la ville de Marrakech, Mohamed Elarabi Belkaid, à révoquer les conseillers communaux qui s'absentent sans motif valable lors des sessions du Conseil communal. Il a appelé dans une correspondance écrite adressée au président du conseil communal à appliquer la procédure juridique à leur encontre, conformément aux dispositions de l'article 67 du statut des collectivités, et de les informer par écrit de cette révocation dans les délais définis dans le dernier paragraphe de cet article.

- La 6ème édition de la Conférence sur la technologie, l'innovation et la société "CyFy Africa 2018", qui se tient du 10 au 12 mai à Tanger, ambitionne de faire de la transformation numérique des économies marocaine et africaine un levier actif de développement et de progrès, a affirmé le ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Cet évènement constitue une opportunité pour les acteurs de technologies d'information locaux de bénéficier de l'expérience et du savoir-faire des experts internationaux, et une opportunité pour renforcer le positionnement du Maroc en tant que plateforme numérique à l'échelle du Continent, a-t-il poursuivi. Akhir Saa

- Les participants au congrès de la technologie et de l’innovation "CyFy Africa", qui a clôturé ses travaux samedi à Tanger, ont relevé que la taille du marché électronique au Maroc est estimé à 1,4 MMDH, suite à l’augmentation du nombre d’utilisateurs des carte de crédit à 9,6 millions, alors que les dépenses du pays sur la sécurité informatique ont augmenté à cause la croissance des menaces électroniques. Des experts internationaux ont souligné, lors de congrès qui se tient pour la première fois en Afrique, que le Maroc est devant une situation qui le pousse à adopter une stratégie pour prévenir les menaces électroniques et relever le niveau de préparation pour y faire face.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- L’Ambassadeur, Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale a affirmé que le développement socio-économique du Sahara marocain ne doit pas être l’otage du processus politique. Intervenant lors du séminaire régional du C24 à Grenade, Hilale a mis en exergue les efforts et les réalisations du Maroc pour le développement économique et social des provinces du sud.

- Gestion des forêts : le Maroc parmi les 25 meilleurs pays. Des rapports de l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) sur la situation des forêts dans le monde, que le Maroc a pu , grâce à sa politique national de gestion des forts, atteindre des résultats positifs. Une stratégie et des efforts continus ont été déployés dans ce secteur, par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts, qui ont permis à la couverture végétale de croitre de 2% entre 2000 et 2010. 

*Al Massae. :

- Le ministre de la Santé Anas Doukkali a repris le dialogue avec les syndicats les plus représentatifs. Selon une source informée, Doukkali n'a pas caché son intention d’améliorer les conditions de travail des médecins et des infirmiers afin qu’ils puissent accomplir leur travail dans de bonnes conditions et rendre le citoyen satisfait des prestations qui lui sont offertes par le service public.

- Le prix de référence du blé rendu moulin a été fixé à 280 DH/quintal (ql) pour une qualité standard, selon une décision conjointe visant la mise en place par le gouvernement de mesures pour assurer les bonnes conditions de stockage et de commercialisation de la récolte céréalière au titre de l'actuelle campagne agricole, annonce vendredi le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, du Développement durable et des Eaux et forêts. En vertu de cette décision, les mesures portent également sur la mise en place d’une subvention forfaitaire de 10 dh/ql pour les quantités de blé tendre de production nationale, acquises durant la période primable allant du 16 mai au 15 octobre 2018.

*Al Alam.:

- Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Nizar baraka, a affirmé que la condition principale du développement global réside dans la promotion des zones rurales et montagneuses et d’assurer à leurs populations les moyens d’une vie décente. Baraka, qui a présidé une journée d’étude du groupe istiqlalien dans la Chambre des conseillers dans la commune de Tafrant, a ajouté que les collectivités montagneuses et les régions enclavées connaissent une pauvreté multiforme et que la population attend des solutions, notant que le projet sociétal égalitaire du parti s’articule autour de l’équilibre dans le développement de toutes les régions la répartition de la richesse entre les différentes catégories sociales.

- Le peuple marocain célèbre lundi le 62ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR), l'occasion de revenir sur les étapes marquantes, les grands exploits et les immenses sacrifices consentis par cette vaillante institution au service des intérêts suprêmes de la Nation. Il s’agit également du moment idoine pour rendre un vibrant hommage aux hommes et femmes des FAR qui ont œuvré sans relâche, depuis leur création le 14 mai 1956, à défendre l’intégrité territoriale du Royaume, à renforcer la solidarité nationale et internationale et à préserver la paix dans le monde.

*Bayane Al Yaoum. :

- Mohamed Nabil Benabdallah a été réélu secrétaire général du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) pour un troisième mandat, à l'issue du 10ème congrès national de la formation, tenu sous le thème "un souffle démocratique nouveau". Lors de l'opération de vote, Benabdallah a obtenu 371 voix des membres du comité central, contre 92 pour l'autre candidat Said Fekkak.

- Aucun être sensé ne peut croire que la question du Sahara marocain peut être réglée sans l’Algérie, a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale Nasser Bourita. "Aujourd’hui, le discours de l’Algérie sur la question du Sahara marocain a un côté autiste et obtus : reniement de la réalité extérieure et compulsion obsessionnelle à dire que le conflit du Sahara ne concerne que le Maroc et le Polisario", a relevé Bourita dans un entretien accordé à l’hebdomadaire international Jeune Afrique.

*Al Ittihad Al Ichtiraki. :

- Le marché de l'automobile a enregistré durant le mois d'avril un net rebond des ventes à 22.358 unités, en hausse de 67,48% par rapport à la même période de l'année dernière, selon des données de l'Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam). Dacia et Renault qui dominent le marché avec des parts respectifs de 28,56% et 18,36%, ont écoulé respectivement 6.386 et 4.106 unités, d'après la même source. Le constructeur automobile américain Ford vient en troisième avec 1.242 véhicules vendus, en augmentation de 8,81% par rapport à avril 2017, suivi de Volkswagen (1.242 unités commercialisées) et de Peugeot (1.139 unités).

- Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a représenté SM le Roi Mohammed VI à la cérémonie officielle d'investiture du nouveau président sierra-léonais, Julius Maada Bio qui s’est déroulée, samedi à Freetown. Malki a réaffirmé le soutien du Maroc à tous les efforts visant le développement de la Sierra Leone et la poursuite des réformes menées à tous les niveaux pour concrétiser les aspirations du peuple sierra-léonais à davantage de progrès et de prospérité.




View my Flipboard Magazine.