Menu
           

Revue de presse quotidienne


Mardi 17 Avril 2018 Par MAP




Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi : 

 *L'Economiste. :

 - Après cinq ans de baisse, la production des crédits à la consommation des sociétés spécialisées a retrouvé le chemin de la croissance depuis peu. La performance des ventes de véhicules neufs est à l’origine de ce rebond. La production de crédit auto a dépassé, pour la première fois, la barre de 10 milliards de dirhams en 2017. Mais la reprise de l’activité ne profite pas encore à tous les opérateurs. Les difficultés persistent pour les petites structures.

 - Les binationaux, qui avaient raté l’édition 2014 de la contribution libératoire, sont éligibles à la nouvelle amnistie fiscale prévue par la loi de finances pour 2018. La mesure concerne en effet les Marocains ayant une nationalité étrangère et qui possèdent des actifs à l’étranger. La Direction générale des impôts vient de mettre en ligne un guide pratique précisant que la mesure s’étend aux binationaux ayant transféré leur résidence fiscale au Maroc.

 *Aujourd’hui le Maroc. :

 - Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une hausse du déficit de la balance commerciale de 10,6% à 48,70 milliards de dirhams à fin mars 2018, contre 44,02 milliards lors de la même période un an auparavant. Les importations ont atteint 117,14 milliards de dirhams à fin mars contre 108,21 milliards l’année précédente, soit une hausse de 8,2% alors que les exportations ont progressé de 6,6% pour se chiffrer à 68,45 milliards contre 64,19 milliards à fin mars 2017, selon l’Office des changes.

 - Les chantiers des travaux du tramway se multiplient dans la métropole causant très souvent le mécontentent des citoyens et des usagers de la route. Une situation qui a visiblement interpellé la société Casa Transport. En effet, celle-ci mettra en place dans les quelques jours à venir un service opérationnel au niveau des arrondissements de la capitale économique pour mériter aux citoyens d’émettre leurs réclamations. L’Objectif est d’accompagner l’organisation de ce projet dans sa phase "chantiers", explique une source de la société.

*L'Opinion. :

 - Les importations au titres des biens et service enregistrent à fin février 2018 un accroissement (+9.842 MDH) plus important que celui des exportations (+6.169 MDH). D’après l’Office des changes, cette évolution s’est traduite par une hausse du déficit commercial de 21,6% :-20.708 MDH contre -17.035 MDH à fin février 2017. Le taux de couverture se situe pour sa part à 75% au lieu de 76,6% un an auparavant, indique la même source dans la dernière édition de son bulletin "Indicateurs mensuels des échanges extérieurs".

 - Le dirham s'est déprécié de 0,13% par rapport à l'euro et s'est apprécié de 0,62% vis-à-vis du dollar au cours de la période allant du 5 au 11 avril 2018, selon les indicateurs hebdomadaires de Bank Al-Maghrib (BAM). Les réserves internationales nettes ont accusé, d’une semaine à l’autre, un repli de 0,3% pour s’établir à 230,8 milliards de dirhams (MMDH), indique BAM, précisant qu'au cours de la même période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché de change.

 *Libération. :

 - Le Maroc et l'Inde ont signé un mémorandum d’entente visant à renforcer la coopération entre les deux pays dans les domaines des mines et de la géologie. Ce protocole couvre les domaines de développement des infrastructures géologiques, la réalisation de cartes géologiques, géophysiques et géochimiques, le renforcement de la recherche scientifique et l’évaluation du potentiel des ressources minérales.

 - La 5ème édition du Salon de la sous-traitance automobile se tiendra, du 25 au 27 avril à Tanger Free Zone (TFZ). Ce salon a pour objectif de créer une plateforme de sourcing/networking au niveau local et de mettre en avant les atouts incontestables et les acquis d’une industrie qui s’est transformée, au fil des années, en un véritable levier de croissance et d’accélération industrielle pour le Royaume, a affirmé le vice-président de l’Association marocaine pour l’industrie et la construction automobile (AMICA), Rachid Machou, lors d'une conférence de presse. Cette manifestation internationale, qui verra la participation de 300 exposants venus notamment des Etats Unis, d'Europe et d'Asie, vise à développer le tissu de la sous-traitance autour de l'écosystème automobile national.

*Al Bayane. :

 - La Bourse de Londres abrite la troisième édition du "Morocco Capital Markets Days", un rendez-vous annuel destiné à promouvoir la place financière marocaine et présenter aux investisseurs britanniques les opportunités d’affaires offertes au Royaume, un hub incontournable pour les investissements en Afrique. Cet évènement se veut une plateforme d’échanges et de rencontres de professionnels de la finance sur les potentialités et les défis à relever par le marché des capitaux au Maroc.

 - Le flux des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a enregistré une baisse de 24% à 4,32 MMDH à fin mars 2018 contre 5,68 MMDH lors de la même période de l'année précédente, selon l'Office des changes. Ce résultat s'explique par la diminution des recettes de 10,1% à 7,02 MMDH conjuguée à la hausse des dépenses de 27% à 2,69 MMDH. Pour leur part, les recettes des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont progressé de 13,5% à 16,02 MMDH, indique l'Office des changes.

 *Al Alam. :

 - Les pharmaciens du sud ont dénoncé l’absence du ministre de la Santé lors de leur rencontre tenue en fin de semaine où ils ont discuté de la situation et de l’avenir des pharmaciens au Maroc. Ils se sont dits étonnés de l’absence injustifiée du gouvernement, en l’occurrence du ministre de la santé, soulignant l’urgence d’ouvrir un dialogue avec eux pour se pencher sur leurs revendications.

*Bayane Alyaoum. :

 - Les retenues des principaux barrages nationaux ont atteint, à ce jour, plus de 10,3 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 68,3%, selon le Secrétariat d'Etat chargé de l'Eau. Ce niveau est supérieur à la même période de l'année 2017, durant laquelle les retenues se sont élevées à environ 8,5 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 56,2%, d'après la situation journalière des barrages établie par le Secrétariat d'Etat chargé de l'Eau.

 *Al Ittihad Al Ichtiraki. :

 - Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a reçu une délégation de Lituanie composée de députées et de femmes d’affaires. Les deux parties ont examiné les moyens de renforcer les relations parlementaires entre les deux pays, ainsi que la consolidation de la coopération économique en particulier. 

 *Rissalat Al Oumma. :

 - Le sommet de Dhahran a salué le rôle du Maroc au service des questions arabes à la faveur de la crédibilité, du rôle et de la vision de SM le Roi Mohammed VI pour l'action arabe commune. Les résolutions du Sommet ont mis en exergue le soutien apporté par SM le Roi Mohammed VI, Président du comité Al Qods, aux Maqdissis et l'action sur le terrain de l'Agence de Bayt Mal Al Qods qui dispense des services à caractère économique et social au profit de la population d'Al Qods, a souligné le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, à l'issue de la clôture des travaux du 29è sommet arabe, tenu à Dhahran, à l'est de l'Arabie Saoudite.

*Akhbar Alyaoum. :

 - Le gouvernement El Otmani a offert un nouveau cadeau aux entreprises en leur accordant "légalement" l'occasion de contourner les droits des salariés prévus dans le Code de travail. Cette entorse a été ratifiée par le gouvernement lorsqu’il a approuvé le projet de loi n° 73-17 modifiant et complétant la loi n° 15-95 formant code de commerce en ce qui concerne les procédures relatives aux difficultés de l'entreprise. L’article 624 de ce projet donnerait le droit à l’entreprise, dans la période dite de prévention, de licencier des salariés, au moment où elle estime qu’elle est confrontée à des difficultés financières menaçant sa continuité.

 *Al Massae. :

 - Le débat sur la loi des syndicats refait surface. Il a provoqué des remous: certains soutiennent cette loi, d’autres s’opposent à certaines dispositions. Abdelkader Zaer, vice-secrétaire général de la CDT, a souligné la nécessité de se concentrer plutôt sur les aspects qui soient au service de l’action syndicale au lieu de gaspiller du temps à ergoter sur l’enjeu de permettre ou pas aux retraités de présider les organisations syndicales.

 *Al Ahdath Al Maghribia. :

 - Le Conseil de l’Union européenne (UE) a adopté, lundi, le mandat de négociation confirmant la poursuite du partenariat entre le Maroc et l’UE dans le secteur de la pêche. Approuvé par les 28 Etats membres de l’UE, sans aucune opposition, ce mandat charge la Commission européenne d’entrer en négociations avec le Maroc, en vue de la conclusion d’un accord et d’un protocole de pêche, étant noté que le protocole de pêche actuel arrive à échéance en juillet prochain.