MAP le Vendredi 3 Juillet 2020

Revue de la presse quotidienne internationale africaine




Dakar - La lutte contre le nouveau coronavirus, la prochaine élection présidentielle au Ghana et l’enlèvement du chef de l'opposition parlementaires au Mali sont les principaux sujets abordés par la presse africaine parue vendredi.
Revue de la presse quotidienne internationale africaine
Au Sénégal, +Le Soleil+ rapporte que le Sénégal a décidé d'abandonner les tests systématiques des cas contacts au profit des cas symptomatiques et des personnes vulnérables, afin de réduire la mortalité de ces catégories vulnérables.

Sous le titre « Le Sénégal réajuste sa stratégie », le journal écrit qu’après quatre mois de lutte contre le nouveau coronavirus, le Sénégal a décidé de réajuster sa stratégie en mettant l’accent sur les malades et la protection des personnes vulnérables.

« Le nombre des cas grave augmente et il est important que l’on mette l’accent sur ces cibles pour pouvoir maitriser l’épidémie et ses conséquences négatives », a indiqué Dr Abdoulaye Boussou, directeur du centre des opérations d’urgence sanitaire (COUS), cité par la publication.

Son confrère +Kritik+ s’intéresse au secteur du tourisme et estime, dans un édito, que le secteur touristique, plus que toute autre activité économique à impact social, constitue de loin, le secteur le plus touché par la crise du covid-19 avec des répercussions à la fois sur l’offre et sur la demande de voyages induisant une baisse de 60% à 80% en 2020 des arrivées de touristes internationaux, selon les dernières estimations de l’organisation mondiale du tourisme.

Au Sénégal, poursuit l’éditorialiste, la destination Sénégal se situait dans une excellente dynamique de notoriété et une saison touristique 2020 pleine d’espoir devait s’ouvrir, mais les secteurs du tourisme et des transports aériens ont aussi été frappés de plein fouet par la crise et très lourdement impactés par la crise sanitaire actuelle.

Au Gabon, +l'Union+ s’intéresse à la dette intérieure. Il écrit que la Direction générale de la comptabilité publique et du trésor va procéder au paiement d'une importante partie de ces créances. Ainsi, plusieurs entreprises nationales vont voir une partie ou toute leur dette apurée.

Et de poursuivre que 4, 887 milliards de francs, c'est le montant de la dette intérieure que le gouvernement va régler aux petites et moyennes entreprises (PME), notant que 46 % de ladite dette va, en effet, être réglé. 

Sur un autre sujet, +La.Libreville+ indique qu’en raison de l’épidémie de Covid-19, les manifestations relatives à la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance du Gabon qui devaient se tenir les 16 et 17 août prochain, sont en partie annulées, expliquant que ses principaux temps forts, à savoir le discours du président et la parade militaire sont maintenus, même si cette dernière sera revue en raison de l’épidémie de Covid-19 qui impose la mise en oeuvre du principe de précaution.

Au Rwanda, le quotidien +The New Times+ écrit que « la campagne de dépistage aléatoire du Covid-19 », lancée jeudi à Kigali par le Rwanda Biomedical Centre (RBC), cible plus de 5000 personnes au niveau de la capitale rwandaise.

Le journal, qui cite le directeur général du RBC, indique que cette opération s'étale sur une période d’une semaine, ajoutant qu’elle permettra d’établir une évaluation plus précise de la situation épidémique au Rwanda.

Environ 2000 personnes seront testées entre jeudi et vendredi, précise la publication selon laquelle les tests de dépistage atteindront plus de 5000 d’ici la semaine prochaine. 

Cette campagne de dépistage, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie du gouvernement de lutte contre la pandémie du coronavirus, se concentrera essentiellement sur les principaux quartiers de la capitale Kigali ainsi que les points d'entrée de la ville.

Au Kenya, le journal "Kenyans.co" rapporte vendredi que l'athlète du marathon kényane Florence Jepkosgei Chepsoi risque une peine de prison pour avoir présenté de faux documents médicaux à l'appui de son dossier dans une affaire de contrôle positif.

Citant l'Agence antidopage du Kenya (ADAK), le journal affirme que la marathonienne a comparu jeudi devant un tribunal d'Eldoret (ouest) pour répondre des faits retenus contre elle, ajoutant que son affaire sera entendue le 13 août.

"Si elle est reconnue coupable, Chepsoi deviendra le premier athlète kényan à être emprisonné sous la juridiction de l'ADAK en matière de dopage", souligne la publication.

Âgée 36 ans, Chepsoi a été interdite de course pendant deux ans en 2017 pour avoir utilisé de la Prednisolone, un médicament destiné à améliorer les performances, rappelle le journal. 

En RD Congo, "Forum des AS" écrit que le Président congolais, Félix- Antoine Tshisekedi et l'Autorité morale du Front commun pour le Congo (allié au pouvoir), Joseph Kabila, se sont rencontrés jeudi à Kinshasa pour examiner “les sujets qui fâchent”, soulignant que grâce à la médiation de la Mission des Nations unies en RD Congo et de certains ambassadeurs africains, Félix Tshisekedi et Joseph Kabila se sont fait mutuellement des concessions sur la présidence de la Commission électorale nationale et le renvoi à septembre de l'examen des trois propositions de lois sur la réforme de la justice, qui ont provoqué une crise politique dans le pays.

“L'Avenir”, quant à lui, revient sur la réunion des membres du Comité multisectoriel de la lutte contre la pandémie de Covid-19 tenue sous la présidence du Premier ministre. L’auteur de l’article se fait l’écho des propos du gouverneur de la ville province de Kinshasa Gentiny Ngobila, qui a déploré l’irrespect des mesures restrictives édictées par les autorités du pays et l’irresponsabilité de certaines chaînes de télévision qui nient l’existence de la maladie à Kinshasa.

Au Ghana, +Daily Graphic+ s'intéresse au déploiement militaire sur le long de la frontière Togo-Ghana, à l’occasion du processus de recensement pour l’élection présidentielle de décembre 2020.

Et de noter que le déploiement le long des frontières en temps de paix, en particulier à ce moment précis, a suscité tant de suspicion et exigera beaucoup de souplesse et de diligence intelligente.

Son confrère, +Daily Guide+ rapporte que le président Nana Akufo-Addo a effectué des visites dans certains centres d'inscription des électeurs à Accra.

En Côte d'Ivoire, "Soir Info" rapporte que le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a regagné Abidjan, jeudi, où il a été accueilli par le chef de l'Etat Alassane Ouattara à l'aéroport Félix Houphouët-Boigny, après environ deux mois de soins médicaux et de repos en France.

Evacué au début du mois de mai dernier en pleine crise sanitaire de Covid-19, rappelle la publication, M. Gon Coulibaly a été admis à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris où il a subi une coronarographie et s'est fait poser un stent.

Sur un autre registre, son confrère "L'Intelligent d'Abidjan" titre "Hommage aux 14 militaires et gendarmes tués à Kafolo en présence du chef de l`Etat", faisant savoir que 14 soldats ivoiriens tués le 10 juin dernier à Kafolo dans le Nord-Est de la Côte d'Ivoire lors d'une attaque terroriste, ont été faits chevaliers dans l'Ordre national lors d'une cérémonie d'hommage national organisée jeudi à Abidjan en présence de plusieurs personnalités dont le chef de l'État Alassane Ouattara.

La semaine dernière, indique le quotidien, les autorités ivoiriennes ont annoncé l'arrestation de plusieurs terroristes impliqués dans cette attaque dont le burkinabé Ali Sidibé dit Sofiane, chef du commando ayant perpétré l'attaque. En Afrique du Sud, +The South African+ écrit que le secteur touristique a perdu un total de 68 milliards de rands depuis le début de la pandémie du coronavirus dans le pays en raison de la fermeture des frontières et la suspension des vols nationaux et internationaux.

Selon le Conseil sud-africain du tourisme (TBCSA), l'industrie du tourisme dans ce pays d'Afrique australe souffre d'une hémorragie continue avec des pertes quotidiennes estimées à 748 millions de rands depuis la mise en place des mesures de confinement national, en fin mars, visant à mitiger la propagation de la pandémie, ajoute le journal, notant que si l'interdiction des voyages de loisir continue, le secteur devrait perdre près de 600.000 emplois.

+The Citizen+ indique que le gouvernement de la province de Gauteng, qui abrite Pretoria et Johannesburg, envisage de demander au Conseil national de commandement contre le coronavirus (NCCC) de rétablir certaines restrictions du niveau 4 et 5 du confinement afin de faire face à la hausse rapide des contaminations dans la province.

Citant le Premier ministre de Gauteng, David Makhura, le journal signale que la tempête du Covid-19 est déjà arrivée dans la province avec un nombre d'infections qui dépasse les prévisions établies, ajoutant que Gauteng compte actuellement le plus grand nombre de cas actifs dans le pays, ce qui augmente la demande sur les lits d'hôpitaux.

Au Mali, +Malijet+ rapporte que plusieurs centaines de personnalités politiques et militants maliens de tous bords se sont réunis jeudi à Bamako pour réclamer la libération du chef de l'opposition parlementaire, Soumaïla Cissé, enlevé cent jours plus tôt.

Soumaïla Cissé, deuxième à trois reprises des élections présidentielles, a été kidnappé le 25 mars alors qu'il était en campagne pour les législatives dans la région de Tombouctou, dans le nord-ouest du pays.



Source : https://www.mafrique.info/Revue-de-la-presse-quoti...