Menu
              
| Reproduit ici le Dimanche 8 Septembre 2019 à 00:46

Revue de la presse quotidienne internationale africaine




Dakar - Le dialogue politique au Sénégal, les relations entre l'Ethiopie et l’Ukraine, le forum sur la révolution verte en Afrique et les actes de violence perpétrés en Afrique du Sud contre des ressortissants de pays africains sont les principaux sujets abordés par la presse africaine parue samedi.

Au Sénégal, +Le Soleil+ écrit sous le titre « Séminaire gouvernemental : Macky Sall veut plus d'efficacité », que le chef de l’Etat qui préside, depuis hier, le séminaire gouvernemental encourage ses collaborateurs à s’inscrire dans l’œuvre de construction nationale en s’appuyant sur la performance et l’efficacité.

La rencontre de deux jours, peut-on lire, vise à renforcer l’activité gouvernementale et permet ainsi au président Sall et ses collaborateurs de dégager des axes majeurs pour un gouvernement pragmatique en mesure de répondre aux attentes du peuple sénégalais.

+WalfQuotidien+ s’intéresse à l’actualité partisane et titre «Renouvellement de leurs structures : les partis font leur mue », ajoutant que c’est peut-être la mode actuelle ou c’est en perspective des prochaines joutes électorales.

« Quoi qu’il en soit, le constat est le même : actuellement beaucoup de formations politiques font leur mue, elles profitent certainement de l’accalmie politique pour se réorganiser et renouveler leurs instances de base, car le scrutin phare, l’élection présidentielle, se tiendra dans un peu plus de quatre ans », indique le journal.

Même si entre temps, précise la publication, il y aura des élections locales prévues normalement au moins de juin de l’année prochaine, après deux reports successifs et des élections législatives dans deux ans.

En Ethiopie, le groupe médiatique +FANA BC+ s'intéresse aux relations entre l’Ethiopie et l’Ukraine et les moyens à même d’intensifier le dialogue politique, la coopération économique et les interactions au sein des organisations internationales.

Le média éthiopien revient dans ce sens sur la deuxième série de consultations politiques entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays, tenues vendredi à Addis-Abeba, notant que les deux parties ont examiné un large éventail de questions notamment la coopération dans les domaines commercial et économique, ainsi que le renforcement du dialogue politique.

La situation dans la région de l'Afrique de l'Est et dans les pays de la Corne de l'Afrique, a été également évoquée, ajoute +FANA BC+. Au Kenya, le journal "The Star" rapporte que le magistrat principal de Mombasa (deuxième grande ville après Nairobi), Edgar Kagoni, a été arrêté ce jour ainsi que quatre de ses assistants pour la perte d'une quantité d'héroïne d'une valeur de 30 millions de shillings (environ 300.000 dollars), saisie lors d'une opération anti-drogue. Le magistrat principal et les quatre fonctionnaires de la Cour devront aussi expliquer la perte de 600.000 shillings (environ 6000 dollars) en liquide, une somme confisquée à la suite de l’opération anti-drogue, menée en juillet 2018, souligne la publication, citant la Direction des Investigations Criminelles (DCI).

M. Kagoni est actuellement détenu au commissariat de police du port de Mombasa sur ordre du directeur de la lutte contre les stupéfiants, Hamisi Massa, ajoute la publication.

Les suspects seront traduits en justice lundi pour faire face à des accusations d'entrave à la justice et de trafic de stupéfiants.

L'arrestation de M. Kagoni intervient quelques jours après que son greffier, Florence Dianga, ait été appréhendé pour avoir falsifié des documents de cautionnement utilisés pour renflouer l'homme d'affaires de Mombasa, Mohammed Ali Noor.

La greffière a été arrêtée aux côtés de ses complices George Ochieng Omollo et Teddy Ojwang Mwanga, qui ont été inculpés par un tribunal de Shanzu, rappelle le journal.

Au Rwanda, le journal +RNA+ rapporte que le groupe des partenaires du Forum sur la révolution verte en Afrique (AGRF) a annoncé, vendredi, que le Rwanda abritera la prochaine édition de l'AGRF prévue l’année prochaine. 

Les organisateurs de ce rendez-vous continental ont décidé à l'unanimité d’accorder au Rwanda le statut de « pays d'accueil à long terme pour l’AGRF », indique la publication, ajoutant que l’annonce a été faite lors de l’édition 2019 de l’AGRF qui vient de clôturer ses travaux dans la capitale ghanéenne. 

Le média ajoute que Rwanda a été représenté à Accra par le premier ministre Edouard Ngirente qui a pris part aux travaux du forum en tant que représentant du président rwandais Paul Kagame.

En économie, +Taarifa+ écrit que le forum économique Rwanda-Chine entamera ses travaux samedi à Kigali avec une forte participation d’entreprises chinoises et rwandaises.

Le journal électronique souligne que cette rencontre sera l’occasion de mettre en avant les opportunités d’affaires et d’investissement qu’offre le Rwanda et de renforcer les partenariats entre les acteurs du secteur privé des deux pays.

A l’occasion de ce forum d’affaires, le gouverneur du Zhejiang conduit une importante délégation chinoise composée de 50 hommes d’affaires et de responsables gouvernementaux, précise la publication qui note que le volume des échanges commerciaux entre Pékin et Kigali a significativement progressé au cours des dernières années.

Au Gabon, +L'Union+ titre "Cour constitutionnelle : Marie-Madeleine Mborantsuo rempile". Il écrit dans ce sens que l'actuelle présidente de la haute juridiction a été confirmée dans ses fonctions par un décret du président Ali Bongo Ondimba, rendu public hier, pour un nouveau mandat de neuf ans non renouvelables, expliquant que la présidente sera à la tête d'une équipe de neuf membres dont trois nouveaux. 

Dans un autre article, la publication indique sous le titre "Session ordinaire annuelle du CESE : Pour un apaisement du climat social" que la deuxième session ordinaire du Conseil économique, social et environnemental (CESE) s'est ouverte récemment au siège de l'institution, notant qu’à cette occasion, René Ndemezo'Obiang, président du CESE, a attiré l’attention des membres du gouvernement sur le caractère particulièrement urgent des mesures à prendre pour apporter des réponses définitives et durables à tous ces signaux de fracture sociale.

Et poursuivre que René Ndemezo'Obiang a invité le gouvernement à la mise en application des accords d'Angondjé, signés au lendemain de la présidentielle de 2016, pour renforcer la cohésion nationale. Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que trois Ghanéens ont été blessés lors des récentes violences xénophobes perpétrées en Afrique du Sud contre les ressortissants de pays d'Afrique subsaharienne.

Les trois Ghanéens blessés reçoivent actuellement les soins nécessaires, indique un communiqué du ministère des affaires étrangères, notant que cinq autres ressortissants ghanéens ont été arrêtés pour expiration de leur permis de séjour.

Son confrère, +Ghanaian Times+ s'intéresse au forum sur la révolution verte en Afrique, notant que le président de la République Nana Akufo-Addo a appelé à la numérisation de l'agriculture en Afrique afin de garantir que les acteurs de la chaîne de valeur agricole tirent le meilleur parti de leurs efforts pour propulser le continent dans la prospérité.

Il a noté qu'avec la croissance de la technologie mobile sur le continent, associée au recours à des applications mobiles pour des pratiques agricoles telles que la plantation, la récolte, la commercialisation et la transformation est le moyen le plus sûr pour maximiser les profits. 



Source : https://www.marocafrique.net/mapresse/c/0/i/370948...

Tags : afrique