MAP le Mardi 21 Juillet 2020

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine



Dakar - La crise au Mali, la nouvelle monnaie de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, l'épidémie de coronavirus et la sécheresse en Afrique du Sud sont les principaux sujets traités par la presse africaine parue mardi. Au Sénégal, +Le Soleil+ écrit, dans un article d'opinion, que la nouvelle monnaie de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), l’Eco, discutée depuis presque trois décennies, devrait renforcer l’intégration de la CEDEAO en faisant un bloc économique puissant à l’image de l’Union européenne.


Or, poursuit le journal, la date du 1er juillet pour le lancement de cet Eco est devenue caduque à cause des difficultés économiques engendrées par le covid-19, même si d’aucuns croyaient bien avant la pandémie que l’échéance ne pourrait pas être respectée.

« C’est l’occasion donc de mettre les pendules à l’heure et de s’accorder entre dirigeants de la CEDEAO pour éradiquer le poison de la division qui est inoculé le plus souvent dans toutes les initiatives capables d’émanciper et de rendre plus forts nos pays », poursuit l’auteur de l’article.

Son confrère +WalfQuotidien+ s’intéresse à la situation épidémiologique dans le pays et croit savoir que le bilan rendu public, hier, par les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale doit inquiéter certaines populations qui font preuve de laxisme sur le port obligatoire de masque dans les marchés et lieux publics fermés pour stopper la circulation du virus.

Selon le journal, c’est la première fois que le pays a enregistré un taux de 21%, un record jamais égalé, notant que le nombre de décès ne cesse de grimper, puisqu’à ce jour, 170 personnes ont succombé dans les centres de traitement épidémiologiques.

Au Rwanda, le quotidien +The New Time+ écrit sous le titre «Covid-19 : la pénurie des matières premières menace l'industrie» que près de 78% des opérateurs du secteur de l’industrie au Rwanda font face à un manque inquiétant des matières premières en raison des restrictions imposées pour endiguer la pandémie du nouveau coronavirus. 

Citant la ministre rwandaise du Commerce et de l'Industrie, le journal précise que l'agro-industrie a enregistré un recul de 3% au premier trimestre de 2020, tandis que les exportations ont chuté de 16%, principalement en raison de la fermeture des frontières.

La publication ajoute que les secteurs du tourisme, de l’industrie, des transport et du commerce sont les plus touchés par les effets de la pandémie du Covid-19.

Son confrère +KT Press+ rapporte que le ministère rwandais de la Santé a dépensé plus de 60 millions de dollars US dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 depuis la confirmation du premier cas le 14 mars dernier.

Le journal, qui cite le ministre rwandais de la Santé, indique que le gouvernement s’est fixé pour objectif de dépenser 73 millions de dollars dans la lutte contre la pandémie sur une période de 6 mois, à compter de mars.

Au Ghana, +My Joy Online+ rapporte que le gouvernement a dépensé environ 34,6 millions de dollars pour les tests Covid-19.

Le Ghana a effectué 346.990 tests jusqu'à présent avec un taux de positivité de 7,9%, écrit le quotidien, qui cite le vice-ministre de la santé, notant que pour chaque million d'habitants du Ghana, cela représente 11.000 tests en moyenne. 

Son confrère, +Pulse Ghana+ s'intéresse au début de l'examen du certificat d'études supérieures ouest-africain 2020 (WASSCE), notant que le nombre total de candidats est de 375.737.

Au Gabon, la presse locale s'intéresse à la reprise des cours des classes de terminale. Titrant "Présents à l’appel" +l’Union+ écrit que malgré le doute qu’ont fait naître les enseignants syndiqués quant à leur présence dans les salles de classe, les cours ont bien repris lundi pour les élèves de terminale des établissements secondaires publics et privés.

Et d’ajouter que les élèves ont été transportés gratuitement et accueillis par un dispositif de sécurité et un protocole sanitaire plutôt stricts, notant que l’objectif est de préparer au mieux le baccalauréat.

Sur le même sujet, +la.libreville+ souligne que depuis ce lundi 20 juillet, date de reprise des cours pour les lycéens de Terminale au Gabon, les élèves sont transportés gratuitement, rappelant que le ministre de l’Education nationale (devenu depuis également ministre de l’Enseignement supérieur), Patrick Mouguiama-Daouda avait publié le 17 juillet dernier une circulaire détaillant les modalités de ce programme de transport scolaire entièrement gratuit qui s’étalera sur la période allant du 20 juillet au 14 août.

En Ethiopie, +ETHIOPIAN MONITOR+ s'intéresse à la visite officielle de deux jours effectuée par le Premier ministre Abiy Ahmed en Erythrée et les entretiens qu’ils a eus avec le président Isaias Afwerki.

Le média éthiopien relève que les deux parties ont discuté longuement des progrès accomplis et des obstacles rencontrés au cours des deux dernières années dans la mise en œuvre de l'accord de paix historique de juillet 2018.

Les deux parties ont convenu de renforcer davantage la coopération bilatérale et régionale, ajoute le média, rappelant que les relations entre deux pays voisins ont été rétablies en juin 2018 après deux décennies de tensions et une guerre qui a fait entre les années 1998 et 2000 un total de 70 000 morts.

Sur un autre registre, +FANA BC+ rapporte que les tribunaux fédéraux éthiopiens ont repris leurs activités après quatre mois de fermeture partielle en raison de la pandémie de coronavirus.

Au cours des quatre derniers mois, les tribunaux ont traité uniquement les affaires qui revêtent un caractère urgent, souligne le média.

En RD Congo, "Forum des As" aborde la levée de l'état d'urgence en RDC. “Sauf ultime changement de date, le Président Félix Tshisekedi pourrait s'adresser ce mardi 21 juillet à la nation pour annoncer la levée progressive de l'état d'urgence sanitaire décrété depuis le 24 mars dernier sur l'ensemble du pays”, rapporte le journal.

“Cette fin graduelle de l'état d'urgence plusieurs fois prorogé par le Parlement permettra aux pans importants des Congolais en général, et en particulier des Kinois vivant de l'informel et dans l'informel, de souffler un tout petit peu”, ajoute-t-il.

“L’Avenir” revient sur les tensions entre bailleurs et locataires générées par le confinement. “Même si le moratoire n’a pas effacé les dettes locatives cumulées de plusieurs échéances, un climat tendu est observé, depuis quelques jours, entre les bailleurs et locataires susceptibles d’impacter négativement sur la concorde sociale”, écrit l’auteur de l’article.

S’agissant des dettes de loyers cumulées, le ministre d’Etat en charge de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu Mbayu Mukala a recommandé aux parties de négocier autour d’un paiement étalé sur un délai raisonnable, afin d’atténuer l’impact de la crise sanitaire sur le pouvoir d’achat des ménages, rapporte-t-il.

Au Mali, +Malijet+ indique que des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) se rendent, jeudi à Bamako, pour tenter une médiation entre le président Ibrahim Boubacar Keita et la coalition d'opposants.

"Mahamadou Issoufou (Niger), Alassane Ouattara (Côte d'Ivoire), Macky Sall (Sénégal) et Nana Akufo-Addo (Ghana) sont attendus jeudi à Bamako", selon le journal.