MAP le Lundi 13 Juillet 2020

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine




Dakar - La situation politique au Mali, le report de la 15e édition du Salon international de l'agriculture de Kigali (Agric Expo) et l'évolution de l'épidémie à coronavirus dans les pays africains sont les principaux sujets qui retiennent l'attention de la presse africaine parue lundi.
Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine
Au Sénégal, +Enquête+ écrit qu'afin de faire face à la covid-19, le gouvernement a procédé à la modification des prévisions et autorisations des recettes et des dépenses du budget général, notant que l’objectif est de mettre en place des actions de riposte aptes à remédier aux effets négatifs induits par la pandémie de covid-19 sur l’économie nationale.

Selon la publication, un nouveau document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle 2021-2023 a été conçu par le ministère des Finances et du Budget, comme cadre de référence pour l’élaboration de la loi de finances pour l’année 2021.

Son confrère +Kritik+ s’intéresse à la situation épidémiologique dans le pays. Il indique que deux barres symboliques ont été franchies ce weekend puisque le bilan du nouveau coronavirus en termes de cas positifs dépasse désormais les 8000 cas et les 2500 patients en observation dans les centres de traitement de la covid-19.

Sans nul doute, poursuit la publication, c’est dans la région de Dakar que le virus Sars-Cov2 a fait le plus de ravages en nombre durant ces dernières 48 heures, notant que la contagion s’étend toujours et encore dans la région, notamment dans son appartement.

En Afrique du Sud, +Independent Online+ indique que le secteur de la construction a régressé de près de la moitié par rapport à l'année dernière à cause des restrictions mises en place par le gouvernement dans le cadre du confinement total du pays.

Dans ce contexte marqué par une progression rapide du coronavirus dans le pays, si le gouvernement retourne à un confinement strict, le secteur de la construction ne pourra pas survivre, a indiqué Selvan Moodley, directeur d'une entreprise de construction de la province du KwaZulu-Natal (est), cité par le journal, mettant l'accent sur la nécessité de stimuler les investissements et relancer les grands chantiers en vue de sauver le secteur.

+BusinessTech+ indique que, selon le dernier rapport de Brand Finance-Afrique du Sud, les 50 plus grandes compagnies du pays pourraient voir leur valeur sur le marché diminuer de 15 pc, ce qui représente des pertes de l'ordre de 65 milliards de rands.

Citant, le directeur général de Brand Finance-Afrique, Jeremy Sampson, le journal écrit que 2020 marque une autre année difficile pour l'économie sud-africaine qui continue de se contracter à un rythme alarmant, en partie à cause de la pandémie du Covid-19.

Au Mali, +L'essor+ indique que le Premier ministre Boubou Cissé, informe l'opinion nationale et internationale que les manifestations organisées vendredi et samedi derniers à Bamako, ont engendré des scènes de violences et de pillages d’édifices publics et de biens privés.

Le Premier ministre regrette sincèrement les pertes en vies humaines ainsi qu’une centaine de blessés parmi les manifestants et les forces de l’ordre, selon le journal qui note qu'une enquête est en cours pour faire toute la lumière et situer les responsabilités.

Et d'ajouter que dans son souci permanent pour le confort du Mali en général et pour la paix sociale en particulier, le Président de la république, Ibrahim Boubacar Keita, a abrogé le décret de nomination des membres de la cour constitutionnelle.

Au Ghana, +Daily Guide+ rapporte que le ministre de l'Éducation, Matthew Opoku Prempeh, a confirmé que plus de 90% du personnel de son ministère ont été testés positifs au Coronavirus. 

M.Prempeh a révélé que des tests de masse ont été effectués au ministère, lorsqu’il a été révélé qu’il avait été infecté par le virus, souligne le quotidien.

Côté sport, +Ghanaian Times+ écrit que la réunion du Conseil exécutif de l’Association Ghanéenne de Football (GFA) a été reportée au 14 juillet, notant que l'instance devrait prendre des décisions importantes pour la gestion du football ghanéen.

Au Kenya, le journal The Star se fait l'écho des résultats d'une étude qui fait ressortir que 38 pc des Kényans pensent que les choses vont commencer à s'améliorer, alors que 45 pc croient que le pire de Covid-19 est encore à venir.

Selon les derniers sondages du cabinet d'études "Trends and Insights for Africa" (Tifa), seuls 8 pc des kényans ne sont pas sûrs ou pensent que la situation restera la même, alors que 61 pc des personnes interrogées s'attendent au pire dans les prochains mois et sont "très inquiets pour l'avenir".

La publication relève que cette étude a été menée dans une conjoncture où le pays connait une hausse des cas quotidiens de Covid19 avec un pic attendu en août.

L'étude fait savoir aussi que 45% des Kényans craignent la procédure de test du Coronavirus, alors que 15 pc cherchent à contourner la stigmatisation sociale s'ils sont testés positifs et 11% craignent une quarantaine forcée.

Au moins quatre pour cent craignent les frais médicaux associés au traitement, selon l'étude rapportée par le journal. Au Rwanda, le quotidien +The New Times+ rapporte que la 15e édition du Salon international de l'agriculture de Kigali (Agric Expo), initialement prévue pour l’été 2020, a été reportée en raison des restrictions imposées face à la pandémie du nouveau coronavirus. 

La 15e édition du salon Agric Expo se tiendra lors de la prochaine saison sèche, qui commence en février, indique le journal qui cite le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et des Ressources animales. 

Environ 4000 exposants d’Afrique et d’ailleurs étaient attendus à cet évènement annuel, précise le journal, notant que cette manifestation devait se tenir parallèlement avec le Forum sur la révolution verte en Afrique (AGRF).

Ce rendez-vous incontournable des professionnels du secteur de l’agriculture attire chaque année entre 7000 et 10.000 visiteurs, ajoute la publication.

En RD Congo, "Forum des As" écrit que le président du parti de l'opposition “Ensemble pour la République”, Moïse Katumbi, a condamné les “tueries” et les violences enregistrées lors de la marche du 09 juillet, principalement à Kinshasa et à Lubumbashi. 

Ce membre du présidium de la coalition de l'opposition Lamuka demande aux autorités provinciales et la police d'“encadrer les manifestants et non de les tuer comme des animaux à la chasse”, expliquant que l'objectif des manifestations de ce lundi est de dire non à la “nomination injuste” à la tête de la Commission électorale nationale ainsi qu’aux propositions de loi se rapportant à la justice.

“L’Avenir” rapporte que le président de la RDC, Félix Tshisekedi, a condamné les actes qui ont entraîné la mort des personnes et la dégradation des biens publics et privés lors des manifestations de jeudi dernier.

Il a exigé que “toute la lumière soit faite sur ces incidents et que les responsabilités soient établies et les coupables punis”, ajoute l’auteur de l’article.

Au Gabon, +l'Union+ s’intéresse à l’évolution de l’épidémie de coronavirus dans le pays. Il écrit sous le titre "Covid-19 : l’espoir d’une décrue" que l’épidémie dans le pays entre ce 13 juillet dans son cinquième mois (le premier cas a été diagnostiqué le 12 mars), notant que si la barre des 6000 cas positifs de Covid-19 s’apprête à être franchie ce weekend, le nombre de nouvelles infections quotidiennes apparaissait en net repli et celui des guérisons en augmentation notable.

Et d’estimer qu’il s’agit d’un signe d’espoir qui ne doit pas être synonyme de relâchement des efforts.

De son côté, +Gabon Matin+ titre "Reprise des cours : la course contre la montre", indiquant qu’un remue-ménage devrait être observé dès ce lundi dans les structures scolaires. Pas seulement en vue de la remise des bulletins pour les classes intermédiaires, mais aussi pour la reprise des cours (le 20 juillet) pour les terminales, notant que dans le supérieur, les étudiants, eux, renouent avec les amphis dès ce jour.

Le média ajoute que le retour s’annonce tumultueux vu que les syndicats ont déjà brandi des préalables avant toute reprise.



Source : https://www.mafrique.info/Revue-de-la-Presse-Quoti...