eMouaten : Bulletin de Veille


MAP le Jeudi 19 Avril 2018

Projection à Las Palmas d'un documentaire sur le voyage au Haut Atlas marocain d'un champion olympique et d'une équipe de Canarias 7




Las Palmas - "De l'Atlas au Sahara" est l'intitulé d'un documentaire projeté, mercredi soir à Las Palmas, et qui retrace les étapes d'une expédition forte en sensations et riche en découvertes, menée par une équipe de reporters du journal canarien à grand tirage Canarias 7 dans le Haut Atlas marocain, avec la participation distinguée d'un champion olympique. "Joindre l'utile à l'agréable" est le maitre mot de cette expédition à la fois sportive, culturelle, de dépassement de soi et de découverte, organisée du 14 au 24 décembre au mont Toubkal avec la collaboration du Cabildo (Conseil insulaire) de Grande Canarie.

Nicolas Garcia Hemme, médaille d’argent aux jeux olympique de Londres en 2012, Vice-champion du monde de taekwondo en 2009 et vice-champion d’Europe en 2010, Javier Cruz Matias, un grand expert d’alpinisme, Alberto Artilles Castellano, journaliste sportif à Canarias 7 et Borja Suares Melian, photographe du journal ont fait partie de cette expédition au Mont de Toubkal, qui du haut de ses 4.165 mètres d’altitude, attire de plus en plus les passionnés des sensations fortes.

Un public nombreux a pu suivre les trois grandes étapes de ce périple qui a commencé par l’ascension du plus haut sommet de l’Afrique du Nord, une épreuve physique qui mérite le détour, avant de finir sur les majestueuses et féeriques dunes de Merzouga.

Dans une déclaration à la MAP, le champion olympique espagnol s'est dit "ravi" d'avoir fait partie de cette expédition "riche en enseignements qui m'a permis de me découvrir et aussi de découvrir une culture riche".

"L'hospitalité des Marocains et leur sens du partage m'ont bouleversé", a confié Hemme qui dit garder de "très bons souvenirs de ce périple" qui lui a permis de découvrir un Maroc voisin, dont il a beaucoup entendu parler. "Le but de cette expédition fut de mesurer mes capacités en tant que sportif à affronter les grands sommets avec tous les risques qu’il y a à encourir. C’est un challenge que j'ai réussi grâce à la collaboration de toute l'équipe", a-t-il ajouté.

Pour sa part, le journaliste Alberto Artilles Castellano s'est dit "réjoui" de la réussite de cette aventure qui lui a permis, a-t-il confié, "de me surpasser et de me mesurer, en tant que journaliste, aux défis de la nature".

"Rapporter, décrire et commenter les périples d'une expédition où l'on a participé vous procure une autre sensation de satisfaction. En tant que journaliste, je me sens comblé d'avoir fait ce travail et d'avoir participé à cette aventure/découverte", a-t-il avancé.