Menu
eMouaten : Bulletin de Veille



eMouaten : Le nouvel #accord social prévoit une hausse nette de #400_dirhams pour les fonctionnaires avec l'échelon 6 et plus… https://t.co/BzL2n7lQoy
              
MAP | Reproduit ici le Mercredi 6 Février 2019 à 12:12

Près de 275 millions d’euros mobilisés pour l’opérationnalisation du G5-Sahel (président nigérien)




Ouagadougou - Le chef de l’Etat nigérien, Issoufou Mahamadou, président en exercice du G5-Sahel, a annoncé mardi à Ouagadougou que plus de 180 milliards de F CFA (près de 275 millions d’euros) ont été mobilisés pour l’opérationnalisation de la force conjointe sur un montant annoncé de plus de 430 milliards de F CFA.

Le président nigérien, qui s’exprimait à l’ouverture des travaux du 5è Sommet des chefs d’Etat de cette Organisation sous-régionale, "s’est félicité" de la montée en puissance du G5-Sahel, dont les contingents des pays membres ont mené plusieurs opérations, et du partenariat avec les forces onusienne de la Minusma au Mali et française Brakhane.

Au cours de cette Conférence au Sommet, la présidence en exercice tournante du G5-Sahel, assurée par le président nigérien, sera confiée à son homologue burkinabè, Roch Kaboré.

Créée en février 2014, le G5-Sahel, est une Force conjointe regroupant la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad. Elle a pour principale mission de lutter contre le terrorisme à travers la mutualisant des efforts des troupes des pays membres.

Cependant, le chef de l’Etat nigérien a déploré que "nous ne soyons pas encore parvenus à la placer -Force conjointe- sous le chapitre 7 de la charte de l’ONU" afin de lui permettre de bénéficier d'un financement pérenne.

En prélude à ce Sommet, Ouagadougou a abrité une série de sessions des experts, des ministres de la Défense et du Conseil des ministres des pays membres du G5-Sahel.

La rencontre de Ouagadougou fait suite à celle de N’Djamena (Tchad, 2015), de Nouakchott (Mauritanie, 2016), de Bamako (Mali, 2017) et de Niamey (Niger, 2018).

Tags : G5-Sahel