eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Facebook
Rss
Video



              
Courrier International | Reproduit ici le Mercredi 10 Juillet 2019 à 10:58

Pour la première fois, Washington sanctionne deux députés du Hezbollah libanais




L’administration de Donald Trump a élargi mardi sa campagne de “pression maximale”contre l’Iran et ses alliés “en frappant le Hezbollah à la tête”, rapporte L’Orient-Le Jour. Les États-Unis ont accusé le chef du bloc parlementaire du parti chiite, Mohamad Hasan Raad, et le député Amine Cherri “d’exploiter le système politique et financier” du Liban au profit du Hezbollah et de Téhéran et de “menacer la stabilité politique et économique” des pays de la région. Une troisième personne sanctionnée est Wafic Safa, chef de l’appareil sécuritaire du Hezbollah et l’un des hauts responsables historiques du mouvement. Le mouvement chiite a dénoncé ces sanctions américaines, les qualifiant “d’humiliation pour le peuple libanais”.

Tags : Hezbollah