Menu
              
Par Khalid Ibrahim Khaled | Reproduit ici le Jeudi 14 Juin 2018 à 13:30

Polisario, Mauritanie… les voies empruntées par Téhéran pour s’implanter au Maghreb




Quelques jours seulement après la décision du Maroc de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran, qu’il accuse d’aider le polisario par le biais du Hezbollah, les autorités de Nouakchott se fâchent à leur tour contre les iraniens mettant à l’index l’entrisme accru des mollahs chiites en Mauritanie. Dans la mosquée « El Moujemaâ Al Imam Ali » de Nouakchott, l’imam a été écarté et remplacé par un autre imam, sunnite celui-là. De même, le lieu de culte qui servait de base pour le prosélytisme chiite, a été placé sous l’autorité du ministère des Affaires islamiques et de l’enseignement originel. Selon le site saharamedia.net, l’ambassadeur iranien, Mohamed El Amrani, a été convoqué vendredi dernier au ministère des Affaires étrangères, où il s’est vu signifier le rejet par Nouakchott du prosélytisme de plus en plus virulent exercé par les chiites iraniens à travers ces institutions religieuses. Cette influence grandissante des chiites en Mauritanie aurait été rendue possible grâce à la bienveillance du président Mohamed Ould Abdel Aziz, proche du régime en Algérie, qui est elle même un allié de l’Iran dans la région. Des sources mauritaniennes bien informées parlent de quelque 60 000 chiites dans le pays. Pourtant, Téhéran après avoir observé un mutisme [...]

Source : http://polisario-confidentiel.com/1892-polisario-m...



Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!

RP | Le Fil | Focus

NOUS SUIVRE
Twitter
Rss
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER