"Pays de merde": le Botswana convoque l'ambassadeur des Etats-Unis (Gaborone)


Vendredi 12 Janvier 2018 Par AFP




Gaborone (Botswana) - Le Botswana a annoncé vendredi avoir convoqué l'ambassadeur des Etats-Unis pour lui faire part "de son mécontentement" au sujet des propos "racistes" attribués au président américain Donald Trump qualifiant de "pays de merde" plusieurs nations africaines et Haïti.

"Nous considérons que les propos de l'actuel président américain sont hautement irresponsables, répréhensibles et racistes", a estimé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le gouvernement du Botswana a aussi demandé à l'ambassadeur de "clarifier si le Botswana est perçu comme un +pays de merde+ compte tenu du fait qu'il y a des citoyens du Botswana qui résident aux Etats-Unis".

Gaborone "se demande pourquoi le président Trump doit recourir à du vocabulaire désobligeant pour parler de pays avec lesquels les Etats-Unis entretiennent des relations bilatérales cordiales et mutuellement bénéfiques depuis tant d'années".

Le Botswana, petit pays d'Afrique australe, conclut son communiqué en appelant "toutes les autres nations progressistes à condamner fermement les remarques" de Donald Trump.

Selon plusieurs médias américains citant des personnes présentes jeudi à une réunion à la maison Blanche, le président américain a dénoncé l'immigration en provenance de "pays de merde" tels que Haïti ou des pays africains.

Donald Trump a cependant contesté vendredi avoir utilisé cette expression, qui a suscité une vague d'indignation dans le monde.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».