Menu
eMouaten : #SALÉ: DES PEINES ALLANT DE CINQ ANS DE PRISON FERME A LA PEINE CAPITALE A L'ENCONTRE DES ACCUSÉS DANS L'AFFAIRE DU… https://t.co/jkx8ieB1jh

eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Newsletter
Rss



              
MAP | Reproduit ici le Mercredi 17 Avril 2019 à 12:10

Ouverture du 5ème Salon de l'aérospatial de Montréal avec le Maroc comme invité d'honneur




Montréal - Le coup d'envoi du Salon de l'aérospatial de Montréal a été donné mardi avec le Maroc comme invité d'honneur, lors d'une cérémonie en présence du ministre de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Cette cérémonie a été marquée par la présence également du ministre canadien de l'Innovation, des sciences et du développement économique, Navdeep Singh Bains et d'une pléiade d'hommes politiques, de diplomates et de professionnels du secteur de l'aéronautique.

Dans une allocution à cette occasion, M. Elalamy s’est dit honoré de voir le Royaume invité d’honneur de cet évènement international, soulignant l'importance de promouvoir la coopération bilatérale dans ce secteur en plein essor au Maroc.

"En quelques années, le Maroc s'est doté d'une plateforme relativement intéressante. Il compte aujourd’hui 16.700 emplois et 140 entreprises qui sont à la fois des grands donneurs d’ordre et des équipementiers", a déclaré le ministre. Le secteur, a-t-il précisé, est structuré autour de plusieurs écosystèmes notamment de l’assemblage, de l'entretien-réparation & révision (MRO) et de l'activité ingénierie auxquels s’ajoutent deux nouveaux écosystèmes: les matériaux composites et les moteurs.

Le ministre a rappelé, à cet égard, l’implantation de constructeurs de taille importante, dont le Canadien Bombardier, mais aussi Boeing et Airbus à travers sa filiale Stelia et son écosystème, soulignant que depuis 2005, le Royaume est devenu une destination "best cost".

"Pour pouvoir attirer un certain nombre d’entreprises et créer des écosystèmes au Maroc, nous avons cherché des donneurs d’ordre qui ont constitué cette plateforme de commandes", a poursuivi M. Elalamy.

"Cette création de valeur partagée devrait aller bien au-delà du seuil actuel", a-t-il dit, relevant que l'objectif consiste à promouvoir les potentialités et rapprocher les entreprises marocaines et canadiennes pour qu’elles puissent ensemble conquérir de nouveaux marchés. 

Au cours de sa visite au Canada, le ministre a eu des entretiens avec les représentants des donneurs d’ordre du secteur aéronautique, à l'instar de Boeing et Général Électrique (GE), en vue de développer des partenariats dans ce domaine.

Il a ainsi rencontré le nouveau président de Bombardier Aerostructures Engineering Services, Paul Sislian, le directeur de GE Aviation Canada, Bill Mateer, l'ex-Premier ministre du Québec, en charge de la feuille de route aéronautique 2020-2025 au Québec, Jean Charest, le CEO de Arnprior Aerospace, Tom Melvin, et le ministre de l’Économie et de l'innovation du Québec, Pierre Fitzgibbon. M. Elalamy a également rencontré les membres de l'Association des compétences aéronautiques marocaines du Canada (Aeromac). Organisée du 15 au 18 avril, la Semaine internationale de l'aérospatiale est l'un des plus grands regroupements de l'industrie aérospatiale en Amérique du Nord. Ses initiateurs prévoient cette année plus de 1.300 participants, une centaine de conférenciers internationaux et plus de 1.400 rencontres B2B.