Menu
           

Mouhsin Bour Qaiba, cofondateur de M3KOD : il veut rendre nos villes plus propres


Jeudi 13 Septembre 2018 Par Veille eMouaten




Cette startup créée en 2016 et spécialisée dans le développement des applications mobile et technologie web, rafle tout sur son chemin. Après un succès fulgurant au Maroc, M3KOD, porté par Mouhsin Bour Qaiba et deux de ses amis, part à la conquête des villes françaises.

M3KOD est une success story marocaine. Créée en 2016, cette startup a connu un succès fulgurant grâce à sa solution « Ville propre », développée et active au Maroc depuis. En effet, M3KOD a rapidement gagné en notoriété, ce qui lui a permis de développer la solution «Ville propre» en partenariat avec le ministère de l’Énergie, des mines et de l’eau. Il s’agit d’une application mise à la disposition du citoyen et qui lui permet de contrôler l’efficacité de services de propreté de sa ville. Cette application a plusieurs utilités : Ville propre permet au citoyen de prendre en photo les ordures entassées anarchiquement, et aussi de pouvoir géolocaliser la zone concernée. Ensuite, les données ainsi recueillies sont envoyées vers un serveur qui les achemine auprès des autorités compétentes qui, à leur tour, peuvent rapidement gérer la situation. Outre les fonctions précitées, l’application offre aussi l’option de collecte de déchets domestiques à la source. Soulignons que la solution a été déjà lancée dans plusieurs villes du Royaume. Grâce à cette application, la jeune startup marocaine a raflé plusieurs prix lors de compétitions tant nationales qu’internationales. Parmi les diverses reconnaissances internationales reçues, on note le prix «Go Green» remporté en octobre 2017 à l’European Youth Awards (Un concours pan-européen dédié aux jeunes, aux entrepreneurs sociaux et aux startups). M3KOD a aussi remporté d’autres récompenses telles que le Prix digital Africa (organisé par l’AFD et BpiFrance, premier prix de l’entrepreneuriat social au Maroc, ou encore le Passport talent de VisaFrenchTech. La startup a aussi été finaliste de la Wold Summit Award 2017. Le succès de la jeune startup lui a aussi permis d’intégrer, entre autres, des incubateurs de renom mondial tels que celui du géant américain Facebook, FbStart, CBI Bank (accélérateur), Thecamp (incubateur français), lui ayant permis de bénéficier d’outils nécessaires pour asseoir son développement.

Succès fulgurant

Mais qui est derrière cette sucess story marocaine ? Cette aventure est en effet portée par Mouhsin Bour Qaiba, cofondateur et CEO de M3KOD. «C’est dans un café que mes amis et moi avons créé M3KOD, une startup spécialisée dans le développement des applications mobile et technologie web. Nous avons, au début, rencontré le Réseau Entreprendre Maroc, qui nous a aidés au niveau de l’accompagnement et du financement. Notre bilan pour ces trois premières années est très positif vu que nous avons développé plusieurs projets pour des grands comptes à l’échelle nationale et internationale», explique Mouhsin Bour Qaiba, très fier du chemin parcouru. En plus de «Ville propre» rebaptisée «Clean City», M3KOD a aussi développé Shopimap, une plateforme d’offres promotionnelles à échelle internationale (actuellement très active au Cameroun). «Le parcours de l’entrepreneur est très difficile, surtout au Maroc. J’ai affronté plusieurs défis que j’ai pu surmonter grâce à l’esprit entrepreneurial, la patience et l’ambition. J’ai toutefois aussi rencontré beaucoup de personnes qui ont marqué mon parcours et je suis toujours dans la phase d’apprentissage », soutient le jeune entrepreneur. Aujourd’hui, il a tellement d’ambitions dans la tête qu’il n’arrive plus à dormir. Preuve que la jeune génération d’entrepreneurs prend très au sérieux son avenir. «Nous voulons faire de M3KOD, une marque déposée dans le domaine mobile, It et technologie web. Nous poursuivons actuellement le développement de Clean City, qui est une application mobile, un réseau social pour la citoyenneté, transparent et ouvert à toutes les villes du monde, qui implique les citoyens désireux d’améliorer leur ville. Nous croyons à la gestion collaborative des villes, avec des citoyens plus engagés et des gouvernements plus participatifs. Notre plateforme est basée sur un système de gamification : chaque fois que le citoyen fait une action citoyenne, il gagne un nombre de points, et grâce à ces derniers, il peut commander des cadeaux, allant du symbolique (badge d’engagement) au matériel (ticket de cinéma, café, recharges téléphoniques,….), pour le motiver à faire et à refaire ces actions positives qui créent de l’impact», détaille-t-il. «En plus de l’application mobile pour les utilisateurs, nous avons développé d’autres applications de gestion pour les municipalités, et pour les sociétés de recyclage et de gestion des déchets. Clean City a eu un grand succès au Maroc. Nous avons gagné plusieurs prix à l’échelle internationale. Nous avons eu le Passeport Talent, qui nous a permis de faire connaître Clean City en France.

M3KOD très sollicitée à l’international Bio Express

En effet, la startup marocaine devrait exporter Clean City dans l’Hexagone dans les tous prochains mois, notamment dans la commune d’Aix-en-Provence. Dans le cadre de ce projet, M3KOD doit créer une filiale en France pour la phase de réalisation. «Nous sommes actuellement dans la phase de la création juridique. Et, nous sommes également déjà en contact avec les autres municipalités et des grands comptes», précise le jeune patron, qui a reçu les félicitations du président français Emmanuel Macron et de son homologue rwandais, Paul Kagamé, qui étaient tous présents lors des remises des prix à Vivatech.

Né le 12 février 1986 à Ouled Ayad, un village près de Beni Mellal, Mouhsin Bour Qaiba a développé très tôt l’esprit entrepreneurial. « Quand j’étais enfant, je vendais des figues de barbarie et de la friandises sur la côte… », se souvient-il. « J’ai passé toute mon enfance à Agadir. Cette ville m’a vu grandir. J’y ai fait mes études primaires, le collège et le lycée aussi », poursuit-il. En 2005, Mouhsin Bour Qaiba décroche son baccalauréat et intègre l’Institut de génie appliqué (IGA) à Marrakech pour ses études supérieures en génie informatique. Il décroche son diplôme en 2010. Un an plus tard, il obtient un master en services, sécurité, réseaux à l’Université de Lorraine. Celui qui se définit comme étant un homme avec une grande vision et de grands rêves, entame sa carrière professionnelle en 2011 en tant qu’ingénieur développeur mobile. «En 2013, j’ai eu l’occasion de rejoindre une startup internationale à Marrakech et c’est là que j’ai rencontré mes deux cofondateurs Mostapha El Alaoui, et Mustapha Amraoui de M3KOD», souligne Mouhsin Bour Qaiba. C’est en 2014 que les trois amis décident de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale ensemble. 
Bio Express 

1986 : Naissance à Ouled Ayyad (Beni Mellal)

2005 : Obtention du BAC

2011 : Début de la carrière professionnelle

2016 : Création de M3KOD

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :


Source link




View my Flipboard Magazine.