Ghita AZZOUZI le Jeudi 3 Septembre 2020

Mobilisation à grande échelle pour réussir la rentrée scolaire 2020-2021 dans la région de Dakhla-Oued Eddahab




IMG_20200902_121731-1.jpg

Dakhla – Les différents aspects relatifs à la rentrée scolaire au titre de l’année 2020-2021 et les différentes questions d’ordre sanitaire et organisationnel ont été au cœur des discussions lors d’une réunion tenue mercredi au siège de la wilaya de la région Dakhla-Oued Eddahab.

Lors de cette réunion présidée par le wali de la région de Dakhla Oued-Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, l’accent a été mis sur les moyens à même d’assurer un bon déroulement de cette échéance, qui débutera le 07 septembre, en tenant compte des mesures de précaution visant à prévenir la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

Les différents scénarios et formats à adopter au cours de cette année scolaire ont été également présentés, comme l’exigent les circonstances actuelles de la situation épidémiologique à l’échelle de Dakhla-Oued Eddahab.

Intervenant lors de cette réunion, M. Benomar a mis sur la conjoncture exceptionnelle qui caractérise l’actuelle rentrée scolaire en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus, appelant à considérer la sécurité sanitaire des élèves, celle de leurs familles et des cadres administratifs et éducatifs comme une grande priorité, en se basant sur une approche participative élargie avec toutes les parties prenantes.

Il a dans ce sens souligné que l’adoption de chaque mode d’apprentissage (présentiel, à distance ou par alternance) est soumise aux établissements scolaires, suite au choix des familles et l’état de la situation épidémiologique, sous la supervision des directions provinciales et de l’AREF et en coordination étroite avec les autorités territoriales et sanitaires aux niveaux régional et provincial.

Vu la conjoncture exceptionnelle qui caractérise l’actuelle rentrée scolaire en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus, les établissements scolaires sont appelés à revoir les formules et les méthodes de leur gestion administrative et pédagogique et à privilégier l’innovation pédagogique, a-t-il poursuivi.

Le wali a, en outre, estimé nécessaire d’adopter un système de gouvernance basé sur la vigilance et la communication, aux niveaux régional et provincial, en coordination avec les établissements scolaires, dans l’optique d’examiner les modes d’apprentissage, l’emploi du temps scolaire et d’assurer le suivi de l’application d’un protocole sanitaire strict qui prend en compte le respect des mesures de prévention.

De même, M. Benomar a insisté sur la nécessité d’organiser des sessions de formation, encadrées par les cadres de santé au profit des élèves et du personnel pédagogique pour les exhorter à respecter le protocole sanitaire.

Pour sa part, la directrice de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Dakhla-Oued Eddahab, Ejjida Ellabig a présenté les références d’encadrement, les données, les nouveautés et la gouvernance de la rentrée scolaire actuelle qui se tient sous le signe “Pour une école innovante, équitable et inclusive”.

Mme Ellabig a fait savoir que plus de 50 % des familles ont opté pour l’enseignement présentiel, les appelant ainsi à sensibiliser leurs enfants davantage quant à la nécessité de respecter le protocole sanitaire mis en place afin de préserver leur santé et d’assurer leur sécurité en cette période de pandémie.

Dans cette lignée, elle a indiqué que toutes les ressources des associations de soutien de l’école de la réussite seront mobilisées de manière exceptionnelle pour garantir l’application du protocole sanitaire et la mise en œuvre du modèle pédagogique.

Elle a également plaidé pour l’utilisation et la mise à profit des équipements des salles multimédias disponibles au sein des établissements scolaires et des bibliothèques, en vue d’encourager l’auto-apprentissage.

La directrice de l’AREF a aussi appelé à mobiliser l’ensemble des moyens et ressources pour relever les défis de cette année scolaire exceptionnelle, particulièrement en activant les rôles des différents mécanismes d’encadrement et de gestion pédagogiques et en faisant du “projet de l’établissement” un outil de base pour le fonctionnement des modèles pédagogiques au sein de chaque école.

Conformément à la situation épidémiologique, une approche régionale sera définie afin de mettre en place le modèle éducatif adéquat basé sur une approche participative avec la possibilité pour chaque établissement scolaire de passer d’un modèle à l’autre, a-t-elle ajouté.

Cette réunion a été marquée notamment par la présence du gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahaman El Jaouhari, du président du Conseil de la région, El Khattat Yanja, de la directrice régionale de la Santé, les présidents des collectivités territoriales et les élus, ainsi que des représentants de la fédération et des associations de tuteurs d’élèves

Cet article Mobilisation à grande échelle pour réussir la rentrée scolaire 2020-2021 dans la région de Dakhla-Oued Eddahab est apparu en premier sur MAP Express.



Source : http://www.mapexpress.ma/actualite/societe-et-regi...