Menu
Derniers tweets
Veille | Faute de “preuves”, la justice israélienne déboute une plainte d’Amnesty contre NSO Group Une décision de… https://t.co/b6m6hauZ7E

Bulletin de Veille

              
14 Octobre 2019 - Par AFP

Maroc : peine réduite en appel pour un Suisse accusé de "terrorisme"




Un Suisse condamné en avril à dix ans de prison ferme pour "constitution de bande terroriste" a vu sa peine réduite en appel à cinq ans de prison par la justice marocaine, a-t-on appris lundi auprès de son avocat.

Nicolas P., un technicien informatique de 33 ans, avait été arrêté le 10 janvier dernier à Temara, près de la capitale Rabat, lors d'une vague d'arrestations déclenchées à la suite de la décapitation de deux jeunes touristes Scandinaves mi-décembre dans les montagnes de l'Atlas.

Ce dossier n'a qu'un lien très vague avec ce double meurtre, actuellement jugé en appel par la même cour d'appel.

La réduction de peine de Nicolas P. a été prononcée mercredi par la chambre d'appel au tribunal antiterroriste de Salé, a indiqué à l'AFP son avocat Khalil Idrissi. "C'est une condamnation injuste qui n'est basée sur aucun fait avéré" a-t-il dit.

Selon lui, ce Suisse a été arrêté pour avoir reçu un e-mail d'un des 24 hommes poursuivis pour ce double meurtre, un Hispano-Suisse nommé Kevin Zoller Guervos.

Nicolas P. est aussi accusé d'avoir eu des échanges explicites avec d'autres Suisses soupçonnés dans leur pays de liens avec la Syrie.

Kevin Zoller Guervos, lui, a été pris 20 ans de réclusion criminelle en première instance, alors que les principaux suspects ont été condamnés à la peine capitale pour le double meurtre commis au nom du groupe jihadiste Etat islamique (EI). Le procès en appel de cette affaire dite des "meurtres d'Imlil" est cours depuis le 27 août.


Tags : terrorisme


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!

Twitter
Facebook
Mobile
Rss