Menu
eMouaten : 2019 African Games Village Inaugurated in Rabat via https://t.co/ZGymulrZB8

eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Newsletter
Rss




              
MAP | Reproduit ici le Jeudi 15 Août 2019 à 11:06

Maroc. Revue de presse quotidienne du 15/08/2019




Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi:

L'Economiste :

• Saad Dine El Otmani dispose de quelques semaines pour soumettre à SM le Roi des propositions de nouveaux profils qui devront rejoindre son équipe. Le Souverain a fixé la prochaine rentrée comme délai pour finaliser ce chantier. Pour l'instant, le chef du gouvernement semble encore traîner les pieds. Des réunions avec les autres patrons des partis de la majorité sont prévues la semaine prochaine. Certains d'entre eux, notamment Mohand Laensar, secrétaire général du MP, a appelé, il y a quelques jours, à accélérer la cadence. Ceci est d'autant plus important que la tâche s'annonce ardue. Le long feuilleton des tractations après les élections de 2016 est encore dans les esprits. El Otmani devra certainement faire face à une série de difficultés pour boucler ce dossier.

• A force de recruter des profils très faiblement, voire pas du tout formés, y compris parmi des diplômés chômeurs, le Maroc a constitué un stock de profs dont le niveau est pour le moins préoccupant. Le ministre en charge de l’éducation nationale a affirmé que la formation continue est couteuse. « Pour que nos quelques 250.000 enseignants puissent bénéficier de la formation, à raison de 3 sessions par an, il faudra mobiliser plus de 1,5 milliard de dirhams », a précisé Saïd Amzazi dans un entretien au journal. « Un budget qui devra être impérativement être programmé dans la loi de finances pour 2020 », a-t-il ajouté.

Le Matin :

• L’agglomération Rabat-Salé sera dotée d’un schéma de développement des zones d’activités économiques et commerciales. Ce dernier constituera un document stratégique et opérationnel de structuration et de programmation des zones d’activités économiques et de commerce. Le schéma en projet sera traduit au niveau des documents d’urbanisme et documents de planification urbaine. Le département de l’Aménagement du territoire qui porte ce projet compte commanditer le 19 septembre prochain pour 1,2 million de dirhams l’étude d’élaboration de ce schéma. Ce dernier aura pour missions d’assurer une meilleure planification et organisation des zones d’activités économiques et commerciales et garantir un maillage territorial équilibré et complémentaire des sites économiques et commerciaux à travers une optimisation de l’usage du foncier.

• Le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, à travers la direction de la promotion immobilière, entend réguler davantage le secteur de l’habitat, dont les promoteurs sont des associations, des amicales ou des coopératives. À cette fin, le département de l’Habitat compte faire le diagnostic précis de ce secteur. Et pour commencer, il va procéder à un recensement exhaustif et une analyse des données quantitatives liées aux associations, amicales et coopératives au Maroc. Il s’agit de dresser l’état des lieux de l’activité de ces trois entités et de faire une analyse critique des différentes lois les régissant. Le but est de proposer des projets de loi spécifiques permettant de renforcer leur cadre d’activité dans une démarche d’accompagnement adaptée.

Aujourd’hui Le Maroc :

• La CNSS renforce ses partenariats avec les banques participatives. En effet, la Caisse vient de signer les 6, 7 et 8 août 2019 des conventions et des protocoles d'accord, respectivement avec A Akhdar Bank, Umnia Bank et Al Yousr Bank au siège de la CNSS, a récemment annoncé la Caisse. Lors de la première semaine de septembre d'autres partenariats seront scellés notamment avec Bank Assafa et Bti Bank. Ces partenariats rentrent dans le cadre de l'amélioration de la qualité de service rendu à ses clients et en perspective à la mise en œuvre de l'obligation de télédéclaration et de télépaiement des cotisations sociales. Ainsi, la Caisse a établi depuis plusieurs années des conventions de partenariat avec la majorité des banques conventionnelles marocaines en vue de dématérialiser sa gestion des encaissements de cotisations et de décaissement des prestations.

• Le gouvernement est déterminé à coopérer et à interagir positivement avec la commission en charge du nouveau modèle de développement du Royaume, qui sera installée prochainement par SM le Roi Mohammed VI. C'est ce qui ressort de la note d'orientation du chef de gouvernement concernant l'élaboration du projet de loi de Finances. Le gouvernement entend donner à ladite commission un nombre de propositions et de suggestions qui vont dans le sens du renforcement de l'efficacité des grandes réformes qui seront mises en œuvre dans plusieurs secteurs dont l'enseignement, la santé, l'agriculture, l'investissement et la fiscalité, précise la même source. 

L’Opinion :

• Les éléments de la brigade de contrôle conjointe de la douane et de la sûreté nationale opérant au point de passage de Bab Sebta ont saisi 11.700 comprimés psychotropes dissimulés dans des boîtes de lait, a-t-on appris de source douanière. Les éléments de la Direction générale de la sûreté nationale et de l'Administration des douanes et impôts indirects ont appréhendé deux femmes, habitant dans le préside occupé de Sebta et qui étaient en route vers le territoire national à bord d'un véhicule immatriculé en Espagne, en possession de cette quantité de stupéfiants. Les éléments de la brigade conjointe ont soumis le véhicule à une fouille méticuleuse ayant permis de mettre la main sur les comprimés psychotropes, dont la valeur avoisine les 120.000 dirhams, dissimulés sous les vêtements d'une des mises en cause et dans des boîtes de lait bien scellées.

• La brigade de la police judiciaire de Berkane a procédé à l'arrestation de trois individus âgés, entre 25 et 31 ans, pour leurs implications présumées dans une affaire de falsification de billets de banque et leur mise en circulation. Le premier suspect a été interpellé en possession de 122 faux billets bancaires de 200 dirham, indique samedi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Les investigations et recherches ont permis l'arrestation de l'un de ses complices en possession de 49 autres faux billets bancaires de la même valeur, précise la même source, ajoutant que le troisième individu, gérant d'une agence de location de voiture, a été arrêté pour son implication présumée de fournir des équipements et imprimantes utilisés dans cette affaire.

Akhbar Al Yaoum :

• Seize personnes ont trouvé la mort et 2.096 autres ont été blessées, dont 87 grièvement, dans les 1.606 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain au cours de la semaine allant du 05 au 11 août, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Ces accidents sont dus, respectivement, à l'inadvertance des conducteurs, au non respect de la priorité, à l'inadvertance des piétons, à l'excès de vitesse, au changement de direction sans usage de signal, au non respect de la distance de sécurité, au non-respect du stop, à la perte de contrôle, au changement de direction non-autorisé, au non-respect des feux de signalisation, à la circulation sur la voie de gauche, à la circulation en sens interdit, au dépassement défectueux et à la conduite en état d'ébriété, a précisé la DGSN dans un communiqué.

Al Massae :

• Malgré les multiples projets ayant couté des budgets estimés à des dizaines de milliards de dirhams, le test de l'Aïd Al Adha a ôté le voile sur l’existence d’une vraie crise au niveau de la disponibilité en eau. Plusieurs villes ont souffert l’enfer à cause du débit d’eau très faible, ou de sa coupure dans certaines zones. Et si les responsables des sociétés de gestion déléguée ou de l’ONEE attribuent ce faible débit d’eau et les coupures à la forte pression générée par une utilisation exceptionnelle des eaux, des villes comme Oujda, Ouezzane, Safi, Sidi Slimane et des quartiers à Marrakech et Casablanca doivent soulever des interrogations sur l’existence de plusieurs projets se rapportant à l’eau, dont les barrages.

Libération :

• Faut-il s’attendre à une nouvelle crise entre le ministère de la Santé et les pharmaciens ? Pomme de discorde : les élections des conseils de l’Ordre des pharmaciens et le projet de loi régissant l’Ordre des pharmaciens qui permettra de consacrer le principe de la régionalisation et de restructurer les conseils des pharmaciens d’officines à travers la création d’Ordres régionaux en phase avec le processus de régionalisation avancée. « Une lettre a été adressée récemment par le ministre de la Santé au président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) demandant le rapport des élections des conseils régionaux prévues en septembre prochain dans l’attente de la promulgation du projet de loi régissant l’Ordre des pharmaciens », a indiqué Khalid Zouine, président du Conseil national de l’Union nationale des pharmaciens du Maroc (UNPM). Et de préciser : « Le hic, c’est que ledit projet que le ministre compte présenter durant le mois courant en Conseil du gouvernement ne correspond pas à la version que nous avons proposée dans le cadre des travaux de la commission qui avait été créée à cet effet en 2018 ». 

• Le Projet de loi de finances (PLF-2020) donnera la priorité à la poursuite du soutien aux politiques sociales, à la réduction des disparités sociales et spatiales, outre la mise en place de mécanismes de protection sociale, a indiqué le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani. Convaincu que la réalisation de ces priorités nécessite un financement continu et durable, le gouvernement veille à encourager l'investissement et à soutenir l'entreprise, en particulier les petites et moyennes entreprises (PME) afin d'accélérer la croissance économique, pilier fondamental de la création de la richesse et de l'emploi, a fait savoir El Otmani dans une note d'orientation concernant l'élaboration du PLF-2020.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• Le Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie annonce que SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a donné l’ordre de ne plus organiser, à partir de cette année, la cérémonie officielle de célébration de l'anniversaire du Souverain au Palais Royal, qui a lieu le 21 août de chaque année.

• La trésorerie générale du Royaume a indiqué que ses recettes ordinaires ont accusé une baisse de plus de 11,2 milliards de dirhams (MMDH), en s’établissant à 144,9 MMDH à fin juillet 2019. Cette baisse s’explique par un décroissement des recettes non fiscales, qui se sont établies à 17,6 MMDH contre 34,8MMDH un an auparavant, en baisse de 49,3%. Les dépenses ordinaires, quant à elles, ont enregistré une augmentation de 11,5 %, pour s’établir à 142,5 milliards de dirhams, au lieu de 127,7 milliards un an auparavant, explique la Trésorerie.

Al Ahdath Al Maghribia :

• Les immatriculations des véhicules neufs ont enregistré une baisse au mois de juillet. Selon les chiffres fournis par l’Association des Importateurs de Véhicules Automobiles Montés (Aviam), 13 050 véhicules ont été immatriculés en juillet 2019, contre 13 952 unités au même mois de l’année 2018, soit un recul de 6,47%. La demande de véhicule utilitaire (VUL) a crû de 25.82%, ce qui représente 1 155 véhicules en juillet 2019 contre 1444 unités en juillet 2018. En revanche, la vente de véhicule particulier (VP) enregistre un net recul de 9,31%, passant de 12 797 à 11 606 véhicules, note l’Aviam.

Al Alam :

• Un total de plus de 5,4 millions de touristes ont visité le Maroc au premier semestre 2019, en progression de 6,6% par rapport à la même période un an auparavant avec +6,2% pour les touristes étrangers (TES) et +7,1% pour les Marocains résidant à l'étranger, selon l'Observatoire du tourisme. Les principaux marchés émetteurs ont affiché des hausses importantes au cours de cette période, en particulier l'Italie (+12%), la France (+9%), l'Espagne (+8%), l'Allemagne (+8%), la Hollande (+7%), la Belgique (+6%) et le Royaume-Unis (+6%), précise l'Observatoire dans sa dernière note sur les statistiques du tourisme au Maroc. 

Rissalat Al Oumma :

• Le Maroc, représenté par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), a pris part à la deuxième édition de l'Exercice international transfrontalier "Neptune 2", initié par l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) du 24 juillet au 8 août dans plusieurs ports méditerranéens, dont Tanger-Med, Tanger-Ville et Bni-Ansar (Nador). Cet Exercice a réuni des représentants des services sécuritaires, d'agences chargées de l'application de la loi et de polices des frontières de six pays méditerranéens, à savoir le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, l'Espagne, la France et l'Italie, outre des experts de l'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex) et de l'Organisation mondiale des douanes, indique un communiqué de la DGSN.