MAP le Samedi 14 Novembre 2020

Maroc. Revue de presse quotidienne du 14/11/2020



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi :


Al Ittihad Al Ichtiraki : 

• Guerguarate : Les FAR mettent en place un cordon de sécurité en vue de sécuriser le flux des biens et des personnes. Les Forces Armées Royales (FAR) ont procédé, dans la nuit de jeudi à vendredi, à la mise en place d'un cordon de sécurité en vue de sécuriser le flux des biens et des personnes à travers la zone tampon de Guerguarate, reliant le Maroc à la Mauritanie, indique vendredi un communiqué de l'Etat Major Général des Forces Armées Royales. "Suite au blocage par une soixantaine de personnes encadrées, par des miliciens armés du polisario, de l’axe routier traversant la zone tampon de Guerguarate reliant le Royaume du Maroc et la République Islamique de Mauritanie, et l’interdiction du droit de passage, les Forces Armées Royales procèdent à la mise en place d’un cordon de sécurité en vue de sécuriser le flux des biens et des personnes à travers cet axe", précise la même source. "Cette opération non offensive et sans aucune intention belliqueuse se déroule selon des règles d’engagement claires, prescrivant d’éviter tout contact avec des personnes civiles et de ne recourir à l’usage des armes qu’en cas de légitime défense", conclut le communiqué.

Le Matin : 

• Inauguration à Rabat de l'Exposition des FAR sur la contribution du Maroc aux opérations de maintien de la paix et à l'action humanitaire dans le monde. L'exposition publique marquant 60 ans de « Contribution du Royaume du Maroc aux Opérations de Maintien de la Paix et à l’Action Humanitaire dans le Monde », organisée par les Forces Armées Royales (FAR), a été inaugurée vendredi à Rabat, en présence des représentants de l’ONU et du Corps diplomatique accrédité à Rabat ainsi que d’Officiers supérieurs de l’Etat-Major Général des FAR. Organisée du 13 au 15 novembre à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc en exécution des Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, que Dieu Le Glorifie, l’exposition illustre l’engagement permanent du Maroc, depuis 1960, au service de la paix et de la sécurité internationales, et met en exergue l’expérience et l’expertise acquises par les Casques bleus marocains pour promouvoir les valeurs universelles de solidarité, de dignité, ainsi que d’assistance humanitaire, à travers le déploiement de contingents des FAR, sous l’égide des Nations Unies sur des différents continents.

• FEC : hausse de 12% du PNB à 457 MDH à fin septembre. Le produit net bancaire (PNB) du Fonds d'équipement communal (FEC) s'est établi à 457 millions de dirhams (MDH) à fin septembre 2020, en progression de 12% par rapport à la même période une année auparavant. Cette performance résulte de la bonne tenue de l'activité et du niveau de recouvrement ainsi que d’une optimisation continue du coût des ressources mobilisées, indique le FEC dans un communiqué sur ses indicateurs financiers au titre du 3ème trimestre 2020. L'endettement financier du Fonds a atteint plus de 20 milliards de dirhams (MMDH), fait savoir la même source, notant qu'il est constitué principalement de ressources mobilisées sur le marché financier intérieur, notamment à travers les emprunts obligataires qui représentent plus de 36% du volume global.

Rissalat Al Oumma :

• Guergarate : Le Maroc «a décidé d’agir dans le respect de ses attributions » face aux graves provocations des milices du « polisario». Face aux provocations graves et inacceptables auxquels se sont adonnées les milices du «polisario» dans la zone tampon de Guergarate au Sahara marocain, « Le Maroc a décidé d’agir, dans le respect de ses attributions, en vertu de ses devoir et en parfaite conformité avec la légalité internationale », a indiqué vendredi le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération et des Marocains résidant à l’étranger. Après s’être astreint à la plus grande retenue, face aux provocations des milices du «polisario», « le Royaume du Maroc n’a eu d’autre choix que d’assumer ses responsabilités afin de mettre un terme à la situation de blocage générée par ces agissements et restaurer la libre circulation civile et commerciale », a souligné le ministère dans un communiqué. Le «polisario» et ses milices, qui se sont introduits dans la zone depuis le 21 octobre 2020, y ont mené des actes de banditisme, bloqué la circulation des personnes et des biens sur cet axe routier, et harcelé continuellement les Observateurs militaires de la Minurso, rappelle le ministère, relevant que ces agissements documentés, constituent de véritables actes prémédités de déstabilisation, qui altèrent le statut de la zone, violent les accords militaires et représentent une menace réelle à la pérennité du cessez-le-feu.

Libération :

• La Gambie réitère sa position "sans ambiguïté" en faveur de la marocanité du Sahara. La Gambie a, depuis son indépendance, toujours maintenu la même position "sans ambiguïté" en faveur de la marocanité du Sahara, a affirmé le ministre gambien des Affaires étrangères, Mamadou Tangara. Dans un point de presse à l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, le diplomate gambien a indiqué que son pays "a eu l'honneur et le plaisir d'être le premier à ouvrir un consulat à Dakhla". De son côté, M. Bourita a relevé que la Gambie a toujours adopté une position sans ambiguïté sur la marocanité du Sahara, rappelant l'engagement du président Adama Barrow, avec le soutien actif de M. Tangara, dans les enceintes régionales et internationales en faveur des combats diplomatiques du Maroc, notamment au sein de l'Union Africaine.

• Les autorités de Laâyoune durcissent les mesures de prévention contre le Covid-19. Les autorités de Laâyoune ont annoncé jeudi de nouvelles mesures pour renforcer la prévention contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), après la hausse des cas de contaminations durant les derniers jours. Ainsi, il a été décidé le renforcement des contrôles à l’entrée de la ville de Laâyoune, l’interdiction de la diffusion des matches de football par "tous les cafés de la ville", la fermeture des jardins, des places publiques et des espaces de jeux pour enfants à partir de 19H00 et la fermeture des commerces et cafés à partir de 21H00, indique un communiqué de la wilaya de Laâyoune-Sakia El Hamra. Les autorités locales de Laâyoune ont également décidé de un contrôle "rigoureux" du respect des mesures préventives (port du masque, distanciation physique) et d’appliquer les dispositions de la loi contre les contrevenants. 

Assahraa Al Maghribiya : 

• El Guergarate: l'opération menée par les FAR s'est déroulée de manière "pacifique, sans accrochage ni menace pour la sécurité des civils". L'opération menée par les Forces Armées Royales vendredi matin, sur Très Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d'Etat-Major général, afin de restaurer la libre-circulation au passage d'El Guergarate, s'est déroulée "de manière pacifique, sans accrochage ni menace pour la sécurité des civils", a affirmé le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger. Cette opération, visant à mettre un terme définitif aux agissements inacceptables du polisario, intervient après avoir donné toute sa chance à une solution diplomatique à travers les bons offices des Nations Unies, affirme le ministère dans un communiqué. En 2016 et 2017, les contacts entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste et le Secrétaire Général des Nations Unies, M. Antonio Guterres, avaient permis un premier dénouement. Toutefois, le Polisario a poursuivi ses actes de provocation et d'intrusions illégales dans cette zone.

Al Massae : 

• Covid-19 : Le Maroc a choisi un vaccin sûr et efficace mais gare au relâchement. Le choix par le Maroc du vaccin contre la covid-19 s'est basé sur les critères de la sécurité et de l'efficacité, a affirmé le chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani, mettant en garde contre tout relâchement dans la lutte contre la pandémie. "Cela est en bonnes mains qui veillent sur la santé et la sécurité des citoyens", a assuré le chef du gouvernement, affirmant que le "choix marocain du vaccin repose sur la sécurité et l'efficacité, deux critères fondamentaux, sachant que les études cliniques ont jusqu'à maintenant prouvé que le vaccin remplit ces deux conditions". Il a, à ce propos, fait état d'une coordination avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui a retenu plusieurs vaccins à travers son programme COVAX visant à permettre une distribution équitable des vaccins à l'échelle mondiale.


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!