Menu
           

Maroc. Revue de presse quotidienne du 14/02/2018


Mercredi 14 Février 2018 Par MAP




Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale:

*Le Matin.:

- Les métiers mondiaux du Maroc carburent. Ils ont réalisé un niveau d'exportations qui frôle 80 milliards de DH en 2017, contre 73,4 milliards en 2016 et 46,8 milliards en 2013, soit une croissance annuelle moyenne de 14,3% au cours de la période 2013-2017. Une performance qui s’explique par le bon comportement des ventes de tous les secteurs concernés, notamment l’automobile, l’aéronautique et l’électronique.

- Un Fonds de médiation sociale est né. La CGEM et les quatre centrales syndicales les plus représentatives (UMT, UGTM, UNTM et la CDT) ont signé, hier à Casablanca, le protocole d’accord pour la création de ce fonds. Ce dernier servira notamment à financer les opérations de médiation sociale convenues par les parties, améliorer les capacités des médiateurs reconnus à travers la formation et envisager la mise en place de nouveaux mécanismes susceptibles de développer la médiation sociale

*Aujourd'hui le Maroc.

- Sur les 15.700 coopératives créées avant l’entrée en application de la loi 112-12, seulement un tiers s’est conformé à ce nouveau dispositif juridique. Ainsi 5000 anciennes coopératives ont bouclé le processus d’adaptation à ce nouveau texte qui tend à renforcer leur indépendance et encourager la libre initiative des coopérateurs. La finalité étant d’améliorer la gestion et l’organisation des coopératives, un maillon important pour la création d’emploi, notamment dans les zones reculées du Royaume. Les 10.700 groupements restants ont jusqu’à fin 2019 pour rectifier le tir et entamer les démarches vers la régularisation de leurs statuts.

- Un total de 51.710 familles dans plusieurs provinces ont bénéficié de l'opération de distribution de denrées alimentaires et de couvertures, dans le cadre des efforts déployés pour désenclaver les régions ayant connu de fortes chutes de neiges et une baisse sensible des températures, selon le ministère de l’Intérieur. D'après des données du ministère, ces aides, qui s’inscrivent dans le cadre des efforts consentis par l’ensemble des départements du gouvernement et des services concernés afin d’atténuer les effets négatifs de la vague de froid que connaissent certaines régions du Royaume, ont intéressé les provinces d’Al Haouz, Al Hoceima, de Béni Mellal, d’Azilal, de Boulemane, Chefchaouen, Khénifra, d’Ifrane, de Midelt, Taourirt, Taroudant, Taza, Tinghir, Sefrou, Chichaoua, Guercif, d’Errachidia et d’Ouarzazate.

*L’Economiste.:

- Le Maroc fait partie des 45 pays en pénurie d’eau dans le monde, selon les seuils définis par les Nations unies. Il est loin d’une "pénurie extrême", mais la situation devient de plus en plus critique. Il est question aujourd’hui de bien gérer cette crise particulièrement pour trois domaines voraces : agricultures, industrie et ménages.

- Il ne reste plus que deux semaines aux particuliers pour déclarer leurs revenus. Depuis le 1er janvier 2018, exit le formulaire papier. La démarche doit se faire obligatoirement en ligne. Le dernier délai expire le 28 février. Il ne faut pas attendre la dernière minute. Des remontées d’informations confirment les difficultés rencontrées par les contribuables pour la télédéclaration de l’IR. "Nous avons été pris de court par la décision du gouvernement de rendre obligatoire la télédéclaration des revenus dès cette année. Il aurait dû prévoir un échéancier avant de généraliser cette obligation comme il l’a fait avec les sociétés par palier de chiffre d’affaires", explique un contribuable à la retraite.

*L’Opinion.:

- Plan de développement socioéconomique de la province de Jérada : Programme à terme visant la création de 5000 emplois directs dans plusieurs secteurs. Mobilisation de 3000 hectares de terres soulaliyates pour l’exploitation agricole. 108 projets dans les secteurs des routes, l’enseignement, la santé, l’eau et l’électricité programmés.

- La troisième édition de la Rentrée littéraire 2018 a été lancée lundi à Casablanca, célébrant la parution de plus de 250 ouvrages, en présence d’un parterre de choix et d'un nombre impressionnant d’éditeurs marocains et étrangers. Initié par la Fondation Attijariwafa Bank et l'Union professionnelle des éditeurs du Maroc, ce rendez-vous culturel, qui se tient en marge de la 24è édition du Salon international du livre et de l'édition (SIEL) de Casablanca, a été l’occasion pour l’assistance de découvrir les dernières nouveautés de l’édition et de s’imprégner des dernières tendances littéraires de l’année 2017.

*Libération.:

- Le ministre délégué chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique, Mohamed Ben Abdelkader, a eu lundi des entretiens en marge de la sixième session du Sommet mondial des gouvernements à Dubaï, axés sur le renforcement de la coopération dans le développement du système des ressources humaines et de l’administration numérique. Dans ce sens, Mohamed Ben Abdelkader s’est entretenu avec le ministre d’Etat émirati chargé de l’Enseignement supérieur et président de l’Instance fédérale des ressources humaines, Ahmed Ben Abdelah Balhol El Fellassi sur des questions d’intérêt commun dans les domaines de la réforme de l’administration et de la fonction publique ainsi que la promotion de l’utilisation des nouvelles technologies d’information.

- Des représentants d’organisations, confédérations et associations patronales et professionnelles, nationales et internationales prendront part au premier Congrès africain des organisations du transport et de la logistique prévu, du 14 au 16 mars prochain, à Marrakech. Organisé à l’initiative de l’Organisation démocratique des professionnels du transport (ODPT), en partenariat avec le ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique et de l’eau, l’événement verra également la participation de plusieurs institutions représentant les pays invités. A noter que les représentants des différentes organisations et institutions viendront d’une trentaine de pays africains.

*Al Bayane.:

- Le Plan d'action national en matière de démocratie et des droits de l’Homme 2018-2021 (PANDDH) a eu un écho favorable auprès des acteurs gouvernementaux et des droits de l’homme, ainsi qu'auprès du Haut-Commissariat des Nations-Unies aux droits de l'homme (HCDH), a affirmé le ministre d'Etat chargé des Droits de l’Homme, Mustapha Ramid. Ce plan, qui constitue un acte important sur tous les plans, sera déposé prochainement auprès de l'instance des Nations-Unies chargée des droits de l'homme, a affirmé Ramid, qui était mardi l’invité du Forum de la MAP, tenu sous le thème "Plan d'action national en matière de démocratie et des droits de l’homme 2018-2021 : les acquis et les choix".

- Les analyses scientifiques effectuées sur des échantillons de la cocaïne saisie au port de Casablanca ont révélé un taux de concentration atteignant les 97 pc, un indicateur de la grande valeur marchande de la drogue découverte, a annoncé le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), qui relève de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST). Dimanche, le BCIJ avait réussi à saisir au port de Casablanca une importante quantité de cocaïne pure estimée à 541 kg.

*Al Massae. :

- Le ministre de la Justice Mohamed Aujjar a appelé à une réunion qui rassemblera le ministère de l’Intérieur, celui des finances, le chef du ministère public, la Direction générale de la sûreté nationale et l’état-major de la gendarmerie royale afin d’examiner les alternatives à la contrainte judiciaire, concernant les peines relatives aux infractions routières, notamment celles enregistrées par les radars fixes.

*Akhbar Alyaoum. :

- El Othmani soutient les pensions des parlementaires par l’argent de l’Etat. Bien qu’il ait promis que le gouvernement ne contribuerait à aucun plan visant la réforme des retraites des parlementaires, son dernier accord établi avec le président de la Chambre des représentants El Habib El Malki, qui a été traduit en une proposition de loi, laisse déduire que l’Etat continuera à participer aux pensions des parlementaires et relèvera même sa contribution de 300 DH de plus.

*Al Ittihad Al ichtiraki. :

- Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki a souligné lundi le rôle de la diplomatie parlementaire dans le renforcement de la coopération entre le Maroc et l’Uruguay. Lors de ses entretiens avec le sénateur Otheguy Vega Marcos Javier, membre du Sénat uruguayen, en visite de travail au Royaume à la tête d’une délégation parlementaire, El Malki a indiqué que la diplomatie parlementaire pourrait ouvrir de nouveaux horizons devant la coopération entre les deux pays, plaidant pour la dynamisation de la commission d'amitié parlementaire maroco-uruguayenne.

*Bayane Alyaoum. :

- Réagissant à la nouvelle polarisation qui s’accentue de plus en plus entre le PJD et le RNI, le PPS affirme, selon un communiqué de son bureau politique, rejeter la pratique politique et partisane qui va jusqu’au "renoncement à des missions constitutionnelles". Il appelle à la présentation d’une offre gouvernementale ambitieuse, en mesure de donner un nouveau souffle au chantier des réformes.

*Rissalat Al Oumma. :

- Après avoir manifesté à maintes reprises son intention d'arrêter de subventionner certains produits par la Caisse de compensation, notamment le gaz butane et le sucre, le gouvernement semble aujourd’hui plus résolu à octroyer une aide directe aux ménages démunis. Lahcen Daoudi, ministre délégué chargé des affaires générales et de la gouvernance, a affirmé que le gouvernement est bien déterminé à accorder 1000 DH à un million de ménages, soit l’équivalent de 12 milliards de dirhams, la valeur des crédits autorisés à la Caisse de compensation.

*Al Alam. :

- Le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) a accueilli mercredi des responsables français dans l’éducation pour animer un séminaire sur l’évaluation des politiques publiques dans le secteur de l’enseignement. Rahma Bourkia, directrice de l'Instance nationale d'évaluation auprès du CSEFRS, a affirmé que cette rencontre prépare le lancement d’un partenariat sous forme de jumelage institutionnel entre son institution et le centre international d'études pédagogiques.

*Assabah. :

- Au moment où le ministre de l’économie et des finances Mohamed Boussaid a indiqué que malgré les ressources financières importantes assurées par le gouvernement pour promouvoir le secteur éducatif, les résultats n’ont pas été à la hauteur des attentes, le président du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, Omar Azziman, a souligné que les principales anomalies résident essentiellement dans l’étape du suivi et de l’évaluation.

*Al Ahdah Al Maghribia. :

- Après les remous provoqués par son examen à la Chambre des représentants, le projet de loi portant réorganisation du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) a été approuvé lundi par la commission de la Justice, de la législation et des droits de l’Homme. Ce texte a été adopté sans examen détaillé.