MAP le Mardi 10 Novembre 2020

Maroc. Revue de presse quotidienne du 10/11/2020



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi:


L'Économiste :

• Marrakech continue d'attirer les investisseurs . En dépit de la situation de crise actuelle due à la Covid, Marrakech attire toujours les investisseurs. Les Commissions régionales unifiées d'investissement de Marrakech-Safi ont statué sur 137 projets d'investissement depuis janvier 2020 et ont accordé des avis favorables à 36 dossiers. Au total, ces projets devraient mobiliser des investissements évalués à 20,6 milliards de DH et permettre de créer quelques 7.200 emplois, peut-on lire dans le bilan du Centre régional d'investissement (CRI). Une forte évolution par rapport à l'année 2019 qui avait été marquée par un faible taux d'investissement dans la région. 

• Casablanca : 20% des déchets inertes éliminés . La campagne anti-déchets inertes se poursuit à Casablanca. Et ce n'est pas une mince affaire. Près de 1,3 million de tonnes de déchets inertes sont éparpillés sur les 16 arrondissements de Casablanca. Et quelque 3.510 points noirs de rebuts de construction et de démolition ont été recensés selon le dernier décompte en août dernier. Depuis, une partie de ces sites (20%) ont été nettoyés. "Certains arrondissements ont eu recours à l'aide des délégataires de la propreté, d'autres les ont éliminés par leur propre moyens", assure une source bien informée. Initiée en avril dernier, en pleine période de confinement, cette campagne n'est pas venue à bout de tous les déchets, qui ne sont pas inclus dans le périmètre du contrat de gestion déléguée de la propreté.

Le Matin :

• Le ministre de la Justice inaugure le nouveau siège du tribunal de première instance de Smara . Le ministre de la Justice, Mohamed Ben Abdelakder a procédé à l’inauguration du nouveau siège du tribunal de première instance de Smara, réalisé pour un investissement de 72,022 millions de dirhams. Le ministre, qui était accompagné notamment du gouverneur de la province de Samra, Hamid Naimi, du premier président de la cour d’appel de Laâyoune et du procureur général du Roi près cette cour, a visité les différentes structures et dépendances de ce tribunal, qui a été bâti sur une superficie de 8.560 m2. Le bâtiment flambant neuf comprend, au premier étage, trois salles d’audience, une salle de détention, 6 salles de comparution, une salle d'objets saisis, une salle d’archives, une salle d’attente, outre 44 bureaux pour les responsables et le personnel judiciaire.

Le 2ème étage est composé de deux bureaux pour les responsables judiciaires, 23 bureaux pour les fonctionnaires et une salle de réunions. • Panama: Don humanitaire du Maroc après le passage de l’ouragan Eta . L’ambassadeur du Maroc à Panama City, Oumama Aouad, a remis un don humanitaire, au nom du Royaume, à la Première dame du Panama, Yasmin Colon Cortizo, suite à la dévastation causée par le passage de l’ouragan Eta qui s’est abattu sur plusieurs pays d’Amérique centrale et des Caraïbes. La remise de ce don qui consiste en des produits d’hygiène et de première nécessité destinés à la population sinistrée, a eu lieu au cours d'une cérémonie de collecte de dons, en présence des ministres panaméens du Développement social et du Travail et de la vice-ministre des Affaires étrangères, indique un communiqué de la représentation marocaine au Panama. La Première dame du Panama n’a pas manqué de remercier le Maroc pour sa généreuse contribution à l’égard du peuple panaméen endeuillé par les ravages de ce cyclone.

Aujourd’hui le Maroc :

• Retraites CNSS : La pension moyenne est de 1.648 DH . En 2019, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a servi plus de 20 milliards DH de prestations (hors AMO), un chiffre en progression de 14,7% par rapport à 2018. C’est ce qu’indique le rapport d’activité du régime général de la CNSS au titre de l’année 2019. Cette hausse est due à la croissance des allocations familiales de 32,7% suite à la revalorisation du montant des allocations familiales en juillet 2019. S’agissant des pensions, l’effectif des pensionnés a enregistré une hausse de 5,5% entre 2018 et 2019 et une augmentation annuelle moyenne de 4,4% entre 2015 et 2019 passant de 490.882 à 600.318 pensionnés.

La pension de retraite moyenne servie par la CNSS en 2019 s’est élevée à 1.648 DH. L’effectif des retraités percevant la pension minimale représente 22% de l’ensemble des retraités. L’année 2019 a connu l’arrivée de 44.354 nouveaux pensionnés, dont 74% sont des retraités. • La France préoccupée par le blocage en cours à Guergarat . La France est préoccupée par le blocage en cours à Guergarat a affirmé, lundi à Rabat, le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian. La France suit avec attention les événements de Guergarat, a indiqué M. Le Drian lors d’un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, à l’issue de leurs entretiens, soulignant qu'"il faut sortir de cette situation".

M. Le Drian a dans le même sens tenu à saluer la responsabilité dont fait preuve le Maroc. Le chef de la diplomatie française a par ailleurs réitéré la position "constante" de la France soutenant la recherche d’une solution "juste, durable et mutuellement agréée" sous l’égide de l’ONU à la question du Sahara.

Maroc le Jour :

• Fonction publique: Le salaire mensuel moyen grimpe de plus de 24% en dix ans . Le salaire mensuel net moyen dans la fonction publique a augmenté de 24,38% entre 2010 et 2020, passant de 6.550 dirhams à 8.147 DH, soit une hausse annuelle moyenne de 2,21%, indique le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) au titre de l'exercice 2021. Une amélioration du salaire mensuel net moyen de l'ordre de 1,84% a été constatée en 2020 par rapport à l'année 2019, suite notamment à la revalorisation des salaires de personnel de l'Etat décidée dans le cadre de la deuxième tranche des augmentations, conformément à l'accord du dialogue social conclu le 25 avril 2019 entre le gouvernement et les partenaires économiques et sociaux, relève la même source. Ledit rapport fait également savoir que le salaire net moyen enregistré au sein du département de la Justice s'est élevé à 12.001 DH contre 9.524, 9.203, 8.220 et 6.637 DH constatés respectivement au niveau des départements de la Santé, de l'Education nationale et enseignement supérieur, de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration, ainsi que de l'Intérieur.

• Ouezzane: Des mesures préventives pour contenir la propagation du Covid-19 . Une série de mesures préventives ont été mises en place à Ouezzane, à partir du dimanche 8 novembre à 18h pour une durée de deux semaines et ce, afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19). Cette décision intervient à la lumière du suivi quotidien de la situation épidémiologique au niveau de la préfecture de la province d'Ouezzane, marquée actuellement par une augmentation exponentielle des cas positifs au coronavirus, a indiqué le pachalik d'Ouezzane dans un communiqué. La décision a également été prise conformément aux recommandations qui ont sanctionné les réunions du comité provincial de veille et du comité local, tenues samedi et dédiées à l’application d’une série de mesures préventives pour faire face à l’aggravation de la situation épidémiologique à Ouezzane, a précisé la même source.

L’Opinion :

• Réanimation: des services qui fonctionnent à flux tendu . Autant le nombre de personnes infectées par le Coronavirus continue d'augmenter, autant celui des malades graves, qui nécessitent une admission en réanimation, continue à prendre de l'ampleur. Même si le gouvernement avait annoncé plusieurs milliers de nouveaux lits en réanimation, cette ambition n'a manifestement pas encore été concrétisée complètement. Entre le marteau du travail à accomplir et l'enclume des moyens et des ressources humaines limitées, la majeure partie des services de réanimation du Royaume fonctionne à flux tendu. Si le ministère de la Santé a annoncé un taux d'occupation des lits de réanimation qui est encore en deçà du seuil critique, la courbe des infections et l'hiver aux portes augurent des semaines difficiles à venir.

• Bac libre 2021: les candidatures ouvertes jusqu’au 4 décembre . Les candidatures au baccalauréat libre, au titre de la session 2021, sont ouvertes du 4 novembre au 4 décembre, exclusivement via le portail électronique du ministère de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique. La liste provisoire des candidats libres admis à passer les examens du baccalauréat sera publiée avant le 24 décembre 2020, indique mercredi un communiqué du ministère, notant que la période allant du 26 décembre au 3 janvier sera consacrée à la présentation, par les candidats non-retenus, de leurs recours auprès des délégations provinciales et des demandes d'annulation de candidatures, pour ceux qui le souhaitent. Selon la même source, la liste finale des candidats libres retenus pour passer l'examen du baccalauréat au titre de l'année 2021 sera publiée le 31 janvier 2021, ajoutant que les candidats inscrits auront la possibilité de faire le suivi de leurs dossiers de candidature via le portail électronique du ministère "www.men.gov.ma".

Libération :

• Produits bio : une niche où le savoir-faire marocain peut être rentabilisé . Le bio jouit d'une certification qui oblige l'agriculteur à respecter des techniques de productions contraignantes, mais en contrepartie il offre un marché porteur et en pleine croissance, a indiqué Imane Thami Alami, Directrice de recherche à l'INRA, expliquant qu’il existe d'ores et déjà une forte demande des produits bio, ce qui représente une niche où le savoir-faire de l'agriculteur marocain peut être valorisé et rentabilisé, et l'investissement dans cette niche peut être encouragé. Par ailleurs, Mme Thami Alami a relevé que la recherche agronomique peut faire beaucoup de choses pour soutenir la filière bio au Maroc. "C'est notre rôle d'accompagner la consolidation des filières dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030", a-t-elle soutenu.

• Sahara marocain : SM le Roi a défendu la solution de bon sens . SM le Roi Mohammed VI a défendu la solution de bon sens autour de laquelle tout le monde se retrouve, a souligné, dimanche le ministre d’Etat belge André Flahaut. En réitérant l’engagement sincère du Maroc à collaborer avec le Secrétaire général des Nations Unies, dans le cadre du respect des résolutions du Conseil de sécurité, en vue de parvenir à une solution définitive de la question du Sahara, le Souverain défend "la recherche, au sein du multilatéralisme et dans le cadre des Nations unies, d’une solution de bon sens, équilibrée, négociée et respectueuse de la volonté des citoyens. C’est la seule voie possible", a souligné M. Flahaut, député fédéral et ancien ministre de la Défense.

Al Massae :

• Flambée des cas Covid : El Otmani sonne l'alerte. La courbe croissante des cas de contamination au Covid-19, notamment ceux en situation critique, et la hausse des nombre de décès liés à la pandémie, sonnent une alerte nationale, a déclaré le Chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani, cité par un communiqué du Parti de la Justice et du développement. En effet, selon les données du ministère de la Santé, le nombre des personnes décédées à cause du Covid-19 depuis le 2 mars dernier a atteint 4.272, alors que 75 décès ont été enregistrés en 24 heures du 7 au 8 novembre à 18h. Le taux de létalité s'est, ainsi, établi à 1,7%, alors que le nombre des cas critiques ne cesse d'augmenter tous les jours. Ces cas sévères sont au nombre de 933, dont 73 placés sous intubation. Le taux d'occupation des lits de réanimation dédiés au COVID-19 s'élève à 36%.

Al Bayane : 

• Salaires du public et du privé: Le fossé continue de se creuser . L'écart entre les salaires perçus dans la fonction publique et ceux dans le secteur privé n'a cessé de se creuser durant ces dernières années et ce, malgré les efforts consentis pour réduire ce gap qui est susceptible de s'approfondir davantage avec les répercussions de la crise sanitaire actuelle liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19). Le salaire mensuel net moyen dans la fonction publique a, en effet, atteint 8.147 dirhams en 2020, en hausse de 1,84% par rapport à l'année écoulée, en raison notamment de la revalorisation des salaires du personnel de l'Etat, décidée dans le cadre de la deuxième tranche des augmentations conformément à l'accord du dialogue social conclu le 25 avril 2019 entre le gouvernement et les partenaires économiques et sociaux. Ce salaire a grimpé de 24,38% au cours de cette dernière décennie, avec une hausse annuelle moyenne de 2,21%, d'après le rapport sur les ressources humaines accompagnant le PLF-2021, qui fait également savoir que le niveau du salaire net moyen varie d'un département à l'autre.

Akhbar Al Yaoum :

• L'AMMC vise l'augmentation du capital de "Veolia Environnement". L'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a annoncé avoir visé le prospectus définitif relatif à l'augmentation du capital de la société "Veolia Environnement", réservée aux salariés du groupe. Cette augmentation se fera par l'émission d'un maximum de 11.345.330 actions, indique l'AMMC dans un communiqué, précisant qu'au Maroc, cette opération concerne les salariés des filiales Veolia services à l'environnement Maroc, Veolia environnement industrie Maroc, Compagnie de travaux hydrauliques du Maghreb (CTHM), Redal et Amandis. La période de souscription au Maroc s'étalera du 09 au 10 octobre inclus, fait savoir la même source, ajoutant que le prix de la souscription a été fixé à 13,89 euros, soit 151 dirhams.

Rissalat Al Oumma :

• Consulat émirati à Laâyoune: les pays arabo-musulmans appelés à "emboîter le pas aux Emirats Arabes Unis". Le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 45ème anniversaire de la Marche Verte est une incarnation de l'engagement constant à faire des provinces du sud du Royaume un pôle économique national et régional, selon l'écrivain et chercheur jordanien, Abdallah Mohamed Al Qaf. Le chercheur jordanien, qui avait pris part à la Marche verte, a relevé que l'ouverture par plusieurs pays de consulats généraux à Laâyoune et à Dakhla constitue un développement positif et avancé car en mesure d'élargir et de consacrer la reconnaissance internationale de la souveraineté du Maroc sur son Sahara. M. Mohamed Al Qaf a appelé les gouvernements des pays arabes et islamiques à emboîter le pas aux Emirats Arabes Unis en ouvrant des consulats dans les provinces du Sud du Maroc.

Assahraa Al Maghribia :

• SM le Roi préside une séance de travail consacrée à la stratégie de vaccination contre la Covid-19 . "Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a présidé, lundi 09 novembre 2020 au Palais Royal de Rabat, une séance de travail consacrée à la stratégie de vaccination contre la Covid-19. Cette réunion s’inscrit dans le cadre du suivi continu par Sa Majesté le Roi, que Dieu Le préserve, de l’évolution de la pandémie et des mesures prises dans le cadre de la lutte contre sa propagation et de la protection de la vie et de la santé des citoyens. Au cours de cette réunion, et sur la base de l’avis rendu par le Comité national scientifique ad hoc soulignant que la campagne vaccinale est une réponse réelle pour mettre fin à la phase aiguë de la pandémie, et fidèle à l'approche royale proactive adoptée depuis l'apparition de ce virus, Sa Majesté le Roi a donné Ses Hautes Orientations en vue du lancement, dans les prochaines semaines, d’une opération massive de vaccination contre la Covid-19. Cette opération nationale, d’envergure inédite, vise la couverture de la population par un vaccin en tant que moyen idoine d’immunisation contre le virus et de maitrise de sa propagation. Selon les résultats des études cliniques déjà achevées ou toujours en cours, la sécurité, l’efficacité et immunogénicité du vaccin ont été prouvées.

Al Yaoum Al Maghribi :

• Agriculture: L'espoir renaît avec les premières averses. Les premières averses, survenues ces trois derniers jours sur plusieurs provinces du Royaume, ont donné une lueur d'optimisme aux agriculteurs qui ont pris leur mal en patience et su gérer une année de crise par excellence, suite aux effets de coronavirus et du déficit pluviométrique. Avec ces précipitations, bien qu'il soit tôt de prévoir quoi ce soit, l'espoir d'une campagne agricole 2020/2021 plus prometteuse renaît chez les agriculteurs qui ne ménagent aucun effort pour surmonter cette rude épreuve. Dans la région de Casablanca-Settat, les hauteurs de pluie, relevées mercredi dernier, oscillent entre 15 millimètres (mm) à El Jadida et Benslimane et 31 mm à Mohammedia. De quoi réjouir les agriculteurs de cette région, considérée comme le "grenier" du Maroc à la faveur notamment de son énorme potentiel agricole.

Al Ahdath Al Maghribia :

• Visa For Music 2020: Les préparatifs vont bon train. Face aux micros et munis de leurs divers instruments de musique, des groupes de jeunes talents, pleins d'enthousiasme et d'énergie, jouent leurs morceaux dans un studio à Casablanca et enregistrent des capsules vidéos qui seront diffusées en ligne dans le cadre du festival Visa For Music (VFM), prévu du 18 au 21 novembre courant. C'est une vingtaine de groupes originaires des différentes régions du Royaume qui ont été sélectionnés pour cette édition, maintenue malgré le contexte sanitaire actuel marqué par la crise du nouveau coronavirus (Covid-19). "Nous sommes heureux d'avoir été choisis pour participer à ce festival qui ouvre des horizons prometteurs à la jeunesse", s'est réjoui, dans une déclaration à la MAP, Youssef Grirrane, chanteur du groupe de fusion "Hasba groove".

Al Alam :

• Intégrité territoriale: L'Istiqlal réitère son engagement dans la mobilisation nationale . Le comité exécutif du parti de l'Istiqlal a renouvelé l'engagement du parti de la balance dans la mobilisation nationale derrière le Souverain pour défendre l'intégrité territoriale du Maroc, en particulier la marocanité du Sahara. Lors de sa réunion hebdomadaire, tenue récemment à distance, le comité a passé en revue les derniers développements et les acquis liés à la question de l'intégrité territoriale du Royaume à la lumière de la récente résolution du Conseil de sécurité de l'ONU. Il a examiné lors de cette réunion, présidée par le secrétaire général du parti, Nizar Baraka, le contenu du discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 45ème anniversaire de la Marche verte, indique un communiqué du comité exécutif.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• L'affection et l’attention que porte SM le Roi aux provinces du Sud sont les garantes de leur brillant avenir. L’affection et l’attention toute particulière que porte SM le Roi Mohammed VI aux provinces du Sud du Royaume sont les garantes de leur brillant avenir, a souligné l’ambassadeur Jean Paul Carteron, président fondateur du Forum Crans Montana. Dans une lecture du discours du Souverain à l’occasion du 45ème anniversaire de la Marche Verte, M. Carteron a affirmé que "les provinces du Sud sont en effet un modèle extraordinaire de développement au niveau industriel, économique et social", notant que rien ne pourra freiner leur transformation ni les réalisations colossales qui y sont accomplies "pour en faire une région exemplaire pour l’Afrique et le monde entier". Dans son analyse du discours royal intitulée "la main gauche du Maroc est bien la sienne", le président fondateur du Forum Crans Montana a indiqué qu’à "la lumière des événements actuels, il n’est pas inutile de souligner une caractéristique déterminante du Maroc : la capacité de son peuple à se mobiliser collectivement derrière son Souverain et à s’engager avec force, union et discipline dans les voies qui lui sont tracées".

Bayane Al Yaoum :

• Sahara : Appel à une solution s'inspirant de la proposition de large autonomie. Le groupe d'amitié France-Maroc du Sénat français a appelé à une solution s'inspirant de la proposition de large autonomie préconisée par le Maroc. "Le groupe d'amitié France-Maroc du Sénat salue le 45ème anniversaire de la Marche Verte. Au moment où la tension est vive à Guerguarat, nous appelons une fois de plus à une solution pacifique et négociée sous l'égide du Conseil de sécurité des Nations Unies s'inspirant de la proposition de large autonomie préconisée par le Royaume du Maroc", a indiqué son président Christian Cambon. "Depuis 45 ans le Royaume du Maroc a consenti de gigantesques efforts en investissant dans le logement, la santé, l'éducation, les activités économiques et les équipements publics, comme l'a constaté le groupe d'amitié France-Maroc du Sénat en se rendant sur place", a souligné M. Cambon.


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!