Menu
              
MAP | Reproduit ici le Samedi 9 Février 2019 à 10:16

Maroc. Revue de presse quotidienne du 09/02/2019




Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale:

*Le Matin. :

- Le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, a affirmé que son département était en train de mener une évaluation globale et objective du Code de la famille en vue d'en relever les défaillances et de mettre ses dispositions en phase avec les développements politiques, sociaux, économiques et des droits de l’Homme que le Maroc a connus au cours des dernières années. cette évaluation est en train de s’opérer en vue d’identifier les dispositions du Code de la famille qui requièrent révision et amendement, dans le cadre d’une approche participative et de concertation élargie avec tous les acteurs du système judiciaire, les oulémas et les composantes de la société civile, a-t-il précisé.

- La Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) a mis en place, gratuitement, le nouveau bouquet de services complémentaires «Achamil» à la disposition des adhérents et de leurs ayant droits, atteints de la grippe saisonnière de type A (H1N1). «Dans un souci d’améliorer le système de protection sociale et de faciliter l’accès aux soins, la MGPAP s’est jointe à l’effort national de santé, déployé pour faire face à la grippe H1N1», a indiqué la MGPAP dans un communiqué. 

*L’Opinion. :

- Le Groupe Renault Maroc a enregistré une part de marché de 41,1% en janvier 2019 avec une livraison de 5.203 véhicules, maintenant sa position de leader sur le marché des voitures particulières et utilitaires (VP-VU). Le groupe compte 318 voitures utilitaires livrées en janvier 2019, soit une hausse de 96,3% par rapport à la même période de l'année précédente et une part de marché croissante de 30,4%, alors que les ventes des voitures particulières ont atteint 4.885 unités et 42,1% de part de marché, selon les résultats commerciaux mensuels du Groupe. Renault, deuxième marque du marché automobile marocain a consolidé sa position avec une part de marché de 11,2% et 1.414 unités livrées. 

- Plus de 1,5 million d'élèves ont bénéficié de la campagne nationale de dépistage et de prise en charge des problèmes de santé de la population scolaire, organisée du 18 septembre dernier au 15 mars 2019 à l'initiative du ministère de la Santé. Cette action d'envergure nationale a ciblé des enfants représentant les élèves du préscolaire, de la première année du primaire et ceux de la première année de l'enseignement collégial. Selon un communiqué du ministère de la Santé, l'opération qui s'inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de santé scolaire et universitaire, s'assigne pour objectifs de garantir un examen médical systématique global et d'assurer le dépistage des troubles sensoriels et neuropsychiatriques. 

*Al Bayane. : 

- Avec 35% de son énergie issus de sources renouvelables grâce à des sites comme la centrale solaire Noor Ouarzazate, le Maroc est sur la voie d’atteindre son objectif de porter à 42% la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique à l’horizon 2020. Le Royaume, dont les combustibles fossiles importés couvraient jusqu'ici 97% de ses besoins énergétiques, souhaite diversifier ses sources énergétiques et devenir un leader mondial en matière des énergies renouvelables. En conséquence, le pays s’est fixé l'un des objectifs énergétiques les plus ambitieux au monde, celui de porter la part des sources renouvelables à 42% de son mix énergétique d’ici 2020. 

- L'ambassadeur du Brésil à Rabat, José Humberto de Brito Cruz, a appelé à impulser davantage les relations économiques et commerciales avec le Maroc de sorte à refléter leur potentiel et les ambitions affichées de part et d'autre. Le diplomate brésilien qui était l'invité des Rencontres diplomatiques organisées par la MAP aux côtés de la directrice de l'Institut des études hispano-lusophones, Fatiha Benlabbah, a souligné que la coopération économique et commerciale entre le Maroc et le Brésil ont enregistré une progression significative durant les dernières années, mais restent en-deçà des attentes des deux pays. Il a estimé qu'il y a un potentiel énorme et des opportunités indéniables non encore exploités dans les domaines économique et commercial.

*Libération. :

- Le Maroc et la Côte d'Ivoire ont signé un mémorandum d’entente dans le domaine de la réforme et de la modernisation de l’administration publique. Le protocole signé vise le renforcement du partenariat maroco-ivoirien en matière de modernisation du service public de même qu'il entend asseoir un cadre de coopération entre les deux départements respectifs sur les sujets d’intérêt commun. Il porte ainsi sur la simplification et la dématérialisation des procédures administratives ainsi que l’interconnexion entre les administrations publiques à travers le développement des technologies de l'information et de la communication. Il est aussi question du développement des systèmes d’information, de l’amélioration des relations avec les usagers et de la promotion de la déconcentration administrative, entre autres. 

- Les 3èmes Assises nationales sur la fiscalité sont prévues les 3 et 4 mai prochain. La rencontre ambitionne de définir, dans le cadre d'une réflexion collective et largement concertée, les contours d'un nouveau système fiscal national, plus équitable, performant, compétitif, intégrant les principes universels de bonne gouvernance fiscale, indique la Direction générale des impôts (DGI).Dans une note de cadrage, la DGI constate que l’observation attentive du fonctionnement et de la performance du système fiscal actuel laisse apparaître la persistance de plusieurs inefficiences et iniquités qui l’empêchent d’atteindre ses objectifs incitatifs et redistributifs, d’impulsion du régime de croissance de l’économie marocaine et de relèvement de son inclusivité sociale, de son alignement sur les impératifs de durabilité environnementale. 

*Al Alam.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé un Conseil des ministres au Palais Royal à Marrakech. Le Conseil des ministres a adopté deux projets de décret relatifs au domaine militaire et concernent l'application des dispositions de la loi 44-18 relative au service militaire. Il a aussi adopté huit conventions internationales accompagnées de projets de loi. Sa Majesté le Roi a nommé des walis et gouverneurs à l'administration territoriale et centrale ainsi que plusieurs ambassadeurs. - Le Haut Commissariat au Plan et l'instance danoise des statistiques, Statistics Danemark, ont exprimé leur souhait de développer une coopération "fructueuse" dans le domaine de traitement et de diffusion des statistiques. Ainsi les grandes lignes de ce partenariat et les sujets d'intérêt commun, en particulier le processus de digitalisation des lignes de production et de diffusion des données statistiques, ont été abordés lors d'une rencontre entre le haut commissaire au Plan Ahmed Lahlimi Alami et l'Ambassadeur du Danemark au Maroc Nikolaj Harris accompagné d'une délégation de haut niveau de l’instance danoise des statistiques.

*Al Ittihad Al Ichtiraki. :

- La modernisation de l'administration publique au Maroc se fait selon une nouvelle vision basée sur l'approche transformationnelle, a indiqué à Abidjan le ministre délégué chargé de la réforme de l'administration et de la fonction publique, Mohammed Ben Abdelkader." Au cours des deux dernières années et conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, le Maroc a élaboré une feuille de route pour une nouvelle vision de la réforme de l'Administration publique basée sur le concept de transformation", a-t-il dit lors de la cérémonie de lancement du portail "Miliê", un canal d'échanges entre l'administration et le citoyen ivoiriens fruit d'une coopération maroco-ivoirienne.

- L’industrie automobile au Maroc se positionne au premier rang des exportations nationales. Ainsi, les exportations de ce secteur se sont chiffrées à 65 milliards de DH affichant en une hausse de 10,7% en 2018 par rapport à 2017 (35 milliards de DH pour les exportations de voitures conçues localement et 23 milliards de DH pour les exportations de câbles électriques dédiés aux voitures). Le secteur automobile, qui s’accapare 44,5% des exportations industrielles, a permis la création de 85.000 opportunités d’emploi. 

*Akhbar Al Yaoum. :

- Après son fort impact sur les principaux axes routiers de Rabat, les amendes financières prévues contre les automobilistes qui violaient les règles d'usage des couloirs de Bus ont été suspendues. Le maire de Rabat, Mohamed Sadiki, a décidé de suspendre l'application de la réglementation régissant la circulation sur les couloirs de bus, et ce, du 18 février jusqu’à la fin de juin. Cette décision couvre la période qui reste avant l’entrée en service d’une nouvelle flotte de bus renforçant le réseau de transport urbain à Rabat. Une campagne de sensibilisation est prévue pour les automobilistes.

- La Cour régionale des comptes de Marrakech a publié une liste de 869 élus n’ayant pas effectué la déclaration obligatoire de patrimoine. Ces élus risquent d’être révoqués. Cette liste envoyée au chef de l’Exécutif est le prélude d’une procédure de révocation des élus défaillants. En 2016, seules 334 personnes sur les 1203 listées par la cour régionale des comptes de Marrakech ont déclaré leur patrimoine, soit presque 25%.

*Al Ahdat Al Maghribia. :

- Sur ordre de SM le Roi Mohammed VI, le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, se rendra à Addis-Abeba, pour présider la délégation marocaine devant participer aux travaux de la 32-ème session ordinaire du Sommet de l’Union Africaine (UA), prévue les 10 et 11 février dans la capitale éthiopienne. Outre des chefs d’État et de gouvernement africains, cette session sera marquée par la participation des secrétaires généraux de l’ONU et de la Ligue Arabe, indique vendredi un communiqué du Département du Chef du gouvernement.

-Avec la propagation de la grippe H1N1, le débat s’est envenimé entre l’Institut Pasteur et les pharmacies, qui se disent indignées du monopole pratiqué par l’Institut sur le vaccin contre la grippe A (H1N1). Hassan Ataich, président de la Chambre syndicale des pharmaciens à Fès, a indiqué que les pharmacies n’ont pas reçu pour le moment le vaccin contre cette épidémie, et ce à cause « du monopole pratiqué par l’Institut Pasteur, qui dispense exclusivement ce service ». Ataich a également appelé l’Institut Pasteur à "promouvoir davantage la recherche scientifique et médicale », formulant l’espoir de voirel’Institut Pasteur produire les vaccins et les offrir gratuitement aux citoyens au lieu de les vendre.

*Al Massae. :

- Le service militaire obligatoire est entré en vigueur après l'adoption des décrets portant leur application lors du conseil des ministres. Une commission mixte, composée de représentants de l’Intérieur et de l’armée, va se pencher sur le recensement, la sélection et l’intégration des personnes au service militaires. Elle entend également déterminer la procédure de l’exemption de ce service et les salaires et avantages qui seront offerts.

- Dans une nouvelle action, la CDT a annoncé des marches de protestation le 24 courant. Elle a déjà annoncé une grève nationale dans la fonction publique et les collectivités territoriales le 20 courant. Le syndicat a justifié ces décisions par le gel du dialogue social, les restrictions aux libertés syndicales et le peu de cas fait du droit de grève.

*Bayane Al Yaoum. :

- Le Maroc et le Vietnam disposent d’un potentiel réel de coopération multisectorielle grâce à leurs similitudes géopolitiques et géographiques et leurs liens historiques, a indiqué l'ambassadeur du Maroc au Vietnam, Azzeddine Farhane. Dans une interview accordée au journal en ligne du Parti communiste vietnamien, Dangcongsan, Farhane a souligné que le Maroc et le Vietnam entretiennent des relations bilatérales historiques et distinguées depuis l'établissement des relations diplomatiques le 28 mars 1961, ajoutant que la coopération entre le Maroc et le Vietnam a atteint un haut niveau de maturité politique.

- Le Maroc et le Portugal sont très engagés à renforcer leurs relations dans tous les domaines, a affirmé, jeudi à Lisbonne, la Secrétaire d'État portugaise aux affaires étrangères et à la coopération, Mme Teresa Ribeiro. Le Maroc et le Portugal « sont très engagés à renforcer leurs relations dans tous les domaines, économique, politique et culturel, entre autres", a-t-elle indiqué au terme d'entretiens avec la Secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, Mounia Boucetta. Elle a, par ailleurs, souligné que les relations politiques entre les deux psys sont excellentes et évoluent encore davantage, d'année en année.

*Rissalat Al Oumma. :

- La Fondation nationale des musées (FNM) et l'Office national des aéroports (ONDA) ont signé Une convention de partenariat en vue de diffuser et promouvoir la culture artistique marocaine auprès de millions de passagers transitant par les aéroports du Royaume. La convention a pour objectif d'offrir aux usagers des aéroports et aux visiteurs une expérience culturelle exceptionnelle et de leur donner un aperçu attrayant sur la richesse et l'originalité artistique et culturelle du Maroc. Aux termes de cette convention, les aéroports en tant que grand carrefour d'audience deviendront une vitrine du patrimoine culturel et artistique dans toute sa diversité, de formes et de formules d'expression notamment en peintures, en dessins et en sculptures.

- Plus d'un million de bovins ont été vaccinés contre la fièvre aphteuse jusqu'au 6 février, dans le cadre de la campagne nationale 2019 de vaccination de rappel qui se déroule "à un bon rythme", a indiqué l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Dans certaines provinces, comme Oujda, Boujdour et Laâyoune, le taux de vaccination des bovins a atteint les 100%, alors que l’opération de vaccination se poursuit dans toutes les régions du Royaume pour couvrir l’ensemble du cheptel de bovin national, a précisé l'ONSSA dans un communiqué.