Menu
              
MAP | Reproduit ici le Mardi 3 Septembre 2019 à 10:01

Maroc. Revue de presse quotidienne du 03/09/2019




Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi:

Le Matin :

• La réforme de l'administration figure sur la liste des priorités du gouvernement. En effet, c’est presque un état d’alerte que le gouvernement a décrété pour accélérer les chantiers liés à cette réforme. Ainsi, une batterie de dispositions législatives est sur les rails à cette fin. Six projets de loi, au moins, sont élaborés dans le cadre de la réforme de l’administration publique. Ces textes ont pour objectif la moralisation du service public. L’on peut citer le projet de loi portant charte des services publics et le projet de loi sur la simplification administrative.

• Le crédit bancaire conserve son relatif dynamisme. Le financement de l’économie par voie bancaire a, en effet, poursuivi son évolution sur le même rythme observé au premier semestre de l’année en cours, soit 5,1%, avec un encours de 894,048 milliards de DH. C’est ce qui ressort des derniers chiffres publiés par Bank Al Maghrib (BAM). A fin juillet 2018, le rythme de progression du crédit bancaire était à peine de 2%. Le HCP table sur un accroissement des crédits bancaires de près de 3,8% pour toute l’année 2019. Leur composante relative aux prêts au secteur non financier devra croitre, quant à elle, de 3,5% en 2019, avant de s’accélérer à 4,3% en 2020, selon la banque centrale.

L’Economiste : 

• Un peu plus de 620.000 crimes et délits financiers ont été recensés entre 2012 et 2018. "L'année dernière marque une baisse significative par rapport aux chiffres des années précédentes", commente la présidence du ministère public. Ce repli renoue avec les 81.000 et quelques crimes et délits enregistrés en 2012. L'on relève le même constat lorsqu'il s'agit du nombre des personnes poursuivies. Le pic des poursuites judiciaires a dépassé les 100.000 dès 2014 pour se maintenir au même niveau durant les trois années suivantes. Puis, une diminution notable est enregistrée en 2018. 

• Le festival de la vigne récidive tient sa 12e édition dans la province de Benslimane. L'objectif est d'ériger la vigne en pilier principal de développement local. Et le pari est jouable tant cette culture s'avère hautement rentable. Certes le coût d'investissement est quelque peu onéreux, mais la rentabilité est aussi importante. Elle dépasse toutes les autres variétés de l'horticulture que ce soit pour ce qui est des raisins de table ou de vignoble de cuve. La filière viticole revêt une importance socio-économique de premier ordre. Elle crée 6 millions de journées de travail par an au niveau de l'entretien des plantations et des activités liées à la transformation, au conditionnement et à la commercialisation de la production. Il s'agit également d'une source de revenus pour 5.000 familles de producteurs et un chiffre d'affaires à l'export de l'ordre de 200 millions de dirhams par an. 

Aujourd’hui le Maroc :

• L'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) revoit sa structure organisationnelle. L'objectif étant de mettre en place une nouvelle structure unifiée pour ses deux branches (eau et électricité). Ce projet de réorganisation sera accompagné par un cabinet choisi qui devra définir pour la structure organisationnelle unifiée les principales missions, les fonctions et les responsabilités, proposer des scénarii adaptés aux missions et aux métiers de l'ONEE tenant compte des enjeux et de l'évolution de son environnement. Au niveau de sa vision et de ses orientations stratégiques, l'ONEE dispose d'une feuille de route qui repose sur le renforcement de la gouvernance, la décentralisation et la réforme du système de distribution, le développement d'un nouveau "business model" lui permettant de garantir son autonomie financière. • C'est un premier pas vers la mise en œuvre effective de l'assurance Takaful. La loi N°87.18 modifiant et complétant la loi N°17.99 relative au code des assurances et introduisant le Takaful vient d'entrer en vigueur suite à sa publication au Bulletin officiel. En effet, l'application de Takaful sera en quelque sorte suspendue à la publication d'un décret d'application de la part de la commission de la finance participative au niveau du Conseil supérieur des ouléma…Très attendue, cette assurance doit permettre aux établissements de finance participative ainsi qu'à leur clientèle de souscrire des opérations de couverture mais également à faciliter l'ouverture du marché de l’épargne participative à travers le "Bancatakaful". Il est question en outre d'introduire l'investissement Takaful dans le cadre des opérations d'assurance. L’Opinion : • Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au Président de la République socialiste du Vietnam, Nguyen Phu Trọng, à l'occasion de la fête nationale de son pays. Dans ce message, le Souverain exprime Ses sincères félicitations à Phu Trọng et Ses vœux de prospérité au peuple vietnamien. A cette occasion, SM le Roi se félicite des liens profonds d’amitié qui unissent les deux peuples, assurant le Président Phu Trong de Sa pleine disposition à poursuivre l'action commune pour le raffermissement des excellentes relations de coopération qui existent entre le Royaume du Maroc et la République du Vietnam.

• L’affaire du massacre de 1.500 tourterelles dans la réserve de Douar Sidi Daoued, banlieue de Marrakech, continue de défrayer la chronique. Après les premières sanctions à l’encontre de l'agence qui s'était chargée de l’organisation de la partie de chasse, en lui retirant l'agrément et en bloquant cinq voyages prévus pour cette période de chasse, c'est au tour des responsables régionaux des Eaux et Forêts de rendre les comptes. La commission d'enquête dépêchée par le ministère de l'Agriculture, a conclu son rapport avec des accusations qui ont suscité le limogeage de deux hauts responsables qui seraient apparemment montrés du doigt. Le directeur régional des Eaux et Forêts et un haut responsable ont été limogés et révoqués de leurs fonctions. 

Al Bayane :

• A moins de deux semaines de son ouverture officielle, le village solaire du "Solar Decathlon Africa" commence à démontrer ses formes avec des maisonnettes toutes aussi innovantes les unes que les autres. Plus de 400 étudiants venus du monde entier sont actuellement sur place au sein de la plateforme de recherche "Green & Smart Building Park" en course pour la construction de la meilleure maison intelligente et durable, soulignent les organisateurs dans un communiqué. La phase de lancement de construction et d’assemblage des maisons intelligentes et durables, dont la conception a duré plus d’un an, a été donnée le 21 août dernier. Le défi actuel des équipes est de finaliser leurs constructions en seulement quelques semaines avant l’ouverture officielle du village solaire au grand public le 13 septembre prochain. • Les éléments de la police judiciaire du district de Berrechid ont arrêté deux suspects, dont l’un fait l'objet de quatre avis de recherche au niveau national pour trafic de drogue et vol, pour leur implication présumée dans un réseau criminel, spécialisé en vol de voitures et trafic de drogue. Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que d’après les premiers éléments de l’enquête, les deux individus arrêtés sont soupçonnés d’implication dans le vol de deux véhicules, les 23 et 28 août, qu’ils ont remis à un individu, lui aussi recherché pour des affaires de trafic de drogue et de psychotropes, dans les environs de Nouaceur.

Libération :

• Un été catastrophique pour les forêts marocaines. En effet, de sévères incendies se sont produits ces trois derniers mois détruisant des centaines d’hectares. Ce fut le cas dans la région de Driouch où 500 ha ont été consumés par le feu en trois jours. Ce fut le cas également pour la forêt d’Ourika (région d’El Haouz) et celle d’Ain Lahcen (région de Tétouan) où 40 ha de forêt sont partis en fumée sans parler de la destruction de 1.000 espèces d’arbres à Errachidia. Une très mauvaise nouvelle pour notre pays vu le faible taux de boisement et le rôle majeur joués par les forêts et les difficultés de leur reconstitution et régénération dans le contexte socioéconomique et environnemental national. 

• Après de longs mois de grogne et de tensions marquées par des départs de certains de ses dirigeants éminents et ponctués de messages contradictoires relayés par médias interposés, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) s’apprête à organiser la deuxième édition de son Université d’été. Cet important rendez-vous se tiendra sous la férule de son président, Salaheddine Mezouar, les 13 et 14 septembre sur le campus de l’SCAE à Casablanca, en présence de nombreuses personnalités nationales et internationales. Cette édition a lieu près de six semaines seulement après que le patron des patrons a décidé de briser le silence sur ce qui s’apparentait à une crise majeure aux yeux de ses détracteurs, pour mettre un terme aux rumeurs qui ne cessaient d’empoisonner l’environnement de la puissante organisation et rétablir sa vérité sur la situation réelle qui y prévalait. 

Al Ahdat Al Maghribia :

• Remaniement gouvernemental. Saâd Dine El Otmani, chef du gouvernement, aurait tenu deux réunions avec les dirigeants de la coalition. Mohand Laenser, a affirmé n'avoir reçu aucune invitation officielle, en sa qualité de secrétaire général du MP, pour participer aux concertations autour du remaniement ministériel. Les dirigeants de la coalition ne se sont toujours pas prononcés sur les concertations dont les premières difficultés commencent déjà à planer. El Otmani a décidé d’entamer des consultations séparées avec chaque parti de la coalition gouvernementale, ont indiqué des sources de la majorité et de l’opposition au journal. Par cette démarche, le chef de l’exécutif voudrait donc éviter la pression d'un bloc de cinq partis.

• Après l’appel de Nizar Baraka, secrétaire général du parti de l'Istiqlal (PI), aux jeunes à participer à la gestion de la chose publique en intégrant les partis politiques, c'est au tour d'Aziz Akhannouch, président du RNI de se prononcer. « Tous les Marocains devraient être fiers des jeunes, et non du parti dont ils font partie », a-t-il indiqué lors d'une rencontre à Mohammedia. "Vous êtes le modèle que nous voulons, modèle de l’ouverture, de l’écoute, de l’optimisme, et de cette volonté de construire la nation", a-t-il dit en s'adressant aux jeunes.

Akhbar Al Yaoum : 

• Les sages-femmes, les professionnels de la rééducation et les adouls sont les professions qui marqueront le démarrage effectif des régimes de l'AMO des indépendants. L'exécutif prévoit d'examiner, dans le cadre de son prochain conseil prévu le jeudi 5 septembre, deux décrets qui permettront l'entrée en vigueur de l'AMO et la retraite des indépendants pour trois professions : les sages-femmes, les professionnels de la rééducation et les adouls. Les deux décrets concerneraient, quant à eux, l'application de la loi relative au système d'assurance maladie obligatoire, ainsi que la loi portant création d'un régime de pensions destiné aux professionnels, travailleurs indépendants et non-salariés exerçant des activités libérales.

• L'association marocaine des Hémophiles s'est transformée en champ de bataille où s'affrontent son président, des dizaines de patients membres de ladite association, et son secrétaire général, qui se sont révoltés contre les décisions du président. Et pour cause, la distribution par l’association de médicaments anti-hémophiliques périmés depuis 3 mois. Toutefois, plusieurs sources au sein de l’association pointent du doigt la responsabilité du ministère de la Santé.

Bayane Al Yaoum : 

• Grâce à sa position stratégique et ses atouts économiques, le Maroc dispose d’un énorme potentiel de coopération avec les pays de l’association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN, 10 pays), une région en forte croissance et en devenir, a affirmé à Bangkok, Habib El Malki, président de la Chambre des représentants. Au terme de sa participation à la 40e assemblée générale de l’Assemblée Interparlementaire de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (AIPA) qui s’est déroulé courant cette semaine à Bangkok, El Malki a souligné que la participation du Maroc à ce conclave des assemblées législatives de l’ASEAN intervient dans le cadre de l’intérêt du Maroc pour l’Asie en général et pour l’Asie du Sud-Est en particulier. L’Asie est en train de devenir le centre de gravité du monde sur les plans géopolitique, géoéconomique et financier, a-t-il dit.

• Un équipage marocain a refait, dimanche, le premier vol régulier (Toulouse-Rabat-Casablanca) de l'Aéropostale pour commémorer le centenaire de la fondation de cette compagnie mythique du XXè siècle, à l’initiative de l'Aéro-club de Rabat (ACRR) en coopération avec l'Association nationale de l'aviation au Maroc. Cette initiative, menée à bien par un équipage de quatre personnes, s'inscrit également dans le cadre de la commémoration de la première liaison régulière entre Toulouse, Rabat puis Casablanca et se veut une reconnaissance du rôle du Royaume dans le développement des vols intercontinentaux et commerciaux. Ce vol commémore le centenaire aéropostale (1919-2019) dans le cadre d'un programme d’événements s'étalant sur toute l'année 2019, a indiqué, le Secrétaire général de l'ACRR, Hicham Meftah, en évoquant les préparatifs pour la célébration du centenaire de la fondation de l'Aéropostale.

Al Alam : 

• Mohammed Arrouchi, Ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l’Union africaine et de la Commission économique pour l’Afrique (CEA-ONU), présidera aujourd’hui la première réunion du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine pour le mois de Septembre. Depuis dimanche dernier, le Royaume assure la présidence périodique de ce Conseil. Depuis le retour du Maroc à l’Union africaine, le Royaume, qui a été élu membre du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA pour un mandat de deux années, préside pour la première fois cet organe de décision permanent pour la prévention, la gestion et le règlement des conflits. L’élection du Maroc en tant que membre du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA, constitue une consécration des efforts de la diplomatie du Royaume au niveau du Continent sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, et une reconnaissance du rôle du Maroc en matière de prévention, de gestion et de reconstruction post-conflit.

• L'indice des prix à la production du secteur des "Industries manufacturières hors raffinage de pétrole" a enregistré une hausse de 0,1% au cours du mois de juillet 2019 par rapport au mois de juin 2019, selon le HCP. Cette hausse est la résultante de la hausse des prix de la "Métallurgie" de 2,1%, de "l'Industrie d’habillement" de 1,6% et de la "Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques" de 0,2%, explique le HCP dans une note d’information relative à l’indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière (IPPIEM) de juillet 2019. Elle résulte également de la baisse des prix des "Industries alimentaires" de 0,6% et de la "Fabrication de boissons" de 0,2%.

Rissalat Al Oumma :

• Les présidents des Parlements d'Amérique latin et des Caraïbes (Parlatino), d'Amérique centrale (Parlacen), des Andes (Parlandino) et du Mercosur (Parlasur) ont exprimé leur soutien à l'initiative du Parlement marocain de créer un forum parlementaire afro-latino-américain. Dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion régionale tenue vendredi dans la capitale nicaraguayenne, Managua, pour coordonner les positions et mettre en place des mécanismes d'action commune, les présidents des quatre parlements régionaux se sont engagés à soutenir la création du Forum parlementaire d'Afrique, d'Amérique latine et des Caraïbes (AfroLat) avec pour objectif de "renforcer les relations entre les parlements des deux régions". 

• Les participants à une table ronde sous le thème "Les politiques d'emploi au Maroc à l'épreuve des jeunes défavorisés", organisée vendredi à Salé, ont souligné que l'inclusion sociale et économique des jeunes défavorisés est l'affaire de tous. Initiée par le Réseau marocain d'économie sociale et solidaire (REMESS), en partenariat avec le Ministère de la jeunesse et des sports, cet événement, qui s'inscrit dans le cadre du projet "Renforcement de micro-entrepreneuriat pour jeunes défavorisés du secteur informel", a été l'occasion pour une pléiade d'experts et d'acteurs de la société civile de contribuer à une réflexion autour de la problématique d'insertion des jeunes défavorisés dans le marché de l'emploi via le micro-entrepreneuriat.

Al Massae :

• Les mesures prises par le ministère de la santé n’ont pas été suffisantes pour assainir les hôpitaux publics de l’activité douteuse d’un certain nombre d'intermédiaires qui, en coordination avec des cliniques privées et des unités de vente du mobilier médical, guettent leurs victimes dans les services d’urgence. Le Centre hospitalier provincial "Prince Moulay Abdellah", à Salé, est ainsi devenue la destination préférée des intermédiaires qui, contre des commissions, cherchent à promouvoir du mobilier médical et des équipements propres à certaines interventions chirurgicales, en recueillant les données personnelles des patients et contactant leurs familles pour les convaincre à procéder à tous les actes se rapportant à la prise en charge en faveur d’une clinique privée.

• Des consignes ont été données aux centres d’accueil et de formation des appelés pour qu’ils procèdent à des examens médicaux plus profonds afin de connaitre l’état de santé des candidats au service militaire, sans s’appuyer sur les rapports des commissions médicales durant la période de sélection. Les nouvelles instructions interviennent suite au décès d’un assujetti au Service militaire à l'hôpital militaire Moulay Ismail de Meknès, des suites de complications de son état de santé. Le défunt était diabétique insulinodépendant depuis six ans selon les déclarations de sa mère et a arrêté volontairement son traitement pour effectuer son Service militaire.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• Quelque 65 hectares ont été ravagés par un incendie qui s'est déclaré jeudi dernier dans la forêt de Achacha-Tassift, relevant de la province de Chefchaouen, a indiqué le directeur régional des Eaux et Forêts et de la Lutte contre la Désertification (HCEFLCD) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Abdelaziz Hajjaji. Les éléments de la délégation régionale du HCEFLCD et de la Protection civile, des Forces auxiliaires, des Forces armées royales et des autorités locales conjuguent leurs efforts afin de maîtriser le feu, a précisé Hajjaji, faisant savoir qu'ils ont été appuyés par deux avions "Canadair" les deux premiers jours et trois avions du même type durant la troisième journée.

• Un nouveau télé-service voit le jour permettant aux concessionnaires de véhicules de payer les frais d’immatriculation par procédé électronique, a annoncé lundi la Direction générale des Impôts (DGI). S'inscrivant dans le cadre de la poursuite du processus de dématérialisation et d’amélioration des services des Impôts en ligne "SIMPL", ce télé-service est accessible directement à travers le lien "https://simpl-timbre.tax.gov.ma/timbre/login" ou via le portail internet de la DGI, à l’espace SIMPL/Enregistrement et timbre, indique la DGI dans un communiqué.