eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Facebook
Rss
Video



              
MAP | Reproduit ici le Lundi 2 Septembre 2019 à 11:06

Maroc. Revue de presse quotidienne du 02/09/2019




Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi:

L'Economiste:

• Pour éviter une prise de risque excessive sur le secteur immobilier et les ménages, les banques passent au peigne fin une batterie d’indicateurs avant de débloquer un prêt à l’habitat. Depuis deux ans, les banques transmettent un reporting sur la LTV (loan to value, rapport entre le montant du crédit et le prix d’achat du bien immobilier) à Bank Al-Maghrib (BAM). La banque centrale travaille sur la mise en place d’une limite pour ce ratio. C’est un moyen d’influencer le marché immobilier en agissant sur la demande des emprunteurs les moins solvables. BAM prévoit, entre autres, l'instauration de la limite DSTI (charges de la dette rapportées au revenu disponible) pour les particuliers et la constitution d'un coussin de fonds propres sectoriel pour faire face à l'exposition des banques au secteur immobilier. • L’opérationnalisation de l’AMO et la retraite des indépendants démarrent enfin. Le gouvernement a adopté le projet de décret fixant les 14 premières catégories et sous-catégories bénéficiaires. Comme il l'avait annoncé, l’exécutif a commencé par les professions les plus structurées et représentées par des associations représentatives telles que les médecins, dentistes, psychologues, infirmiers, chauffeurs de taxi... La grande difficulté sera donc d'intégrer les personnes exerçant une activité non structurée et qui ne sont pas regroupées au sein d'une organisation professionnelle représentative. Par conséquent, l'extension de l'AMO et de la retraite se fera de manière progressive. L'adhésion à l'AMO et la retraite est obligatoire pour les catégories et sous-catégories listées par le décret. La cotisation est de 6,37% du revenu forfaitaire fixé en fonction de chaque catégorie.

L’Opinion :

• Bilan des Jeux Africains-Rabat 2019 : Les sports de combat évitent le KO au Maroc. La plus grande déception concerne sans doute le classement final à la cinquième place du Maroc et sa faible récolte de médailles. Plusieurs Fédérations royales marocaines se sont révélées incapables de rivaliser avec leurs homologues africaines et maghrébines. Des grandes déceptions, nous retiendrons surtout le football sur lequel, pourtant, les responsables marocains comptaient pour occuper la tête du classement général africain. Dans le volet des satisfactions, seuls le taekwondo et le karaté ont permis au Maroc de se positionner dans la 5ème place avec 107 médailles dont 31 en or. • Après cinq mois de grève, les autorités ont enfin établi un accord avec les étudiants en médecine. Sur les seize revendications de ces derniers, seule celle se rapportant à l’interdiction d'accès des élèves du privé au concours public du résidanat a été refusée. La demande d'interdiction, point nodal des revendications, est rejetée au grand dam des étudiants du public qui semblent divisés sur cette question. Les étudiants du privé, quant à eux, ne peuvent que s'en réjouir. Une session de rattrapage exceptionnelle est prévue pour les étudiants qui ont manqué les examens du premier et second semestres. L'accord prévoit ainsi des séances de soutien dispensées aux étudiants pour compenser les mois de cours manqués. Pour la médecine générale, le ministère de la Santé s'engage à augmenter les postes réservés au concours de résidanat (public et privé).

Le Matin :

• Le secrétaire d’État chargé de la Formation professionnelle, Mohammed Rherras, a affirmé que "le ministère se penche en ce moment sur une réflexion pour la création de Villages ruraux d’apprentissage, en charge de l’accompagnement pour une insertion sociale et professionnelle réussie, notamment de la femme rurale, dans le cadre d’un développement durable du territoire". Ces structures "donneront en outre la possibilité aux jeunes élèves ayant quitté l’enseignement primaire de bénéficier d’un niveau d’apprentissage adéquat pour un métier donné, couronné par l’obtention d’un Certificat d’aptitude professionnelle (CAP), à même de leur ouvrir des opportunités d’emploi dans le monde rural", a-t-il expliqué dans un entretien au journal.

• Le Fonds d’équipement communal (FEC) compte se doter d’un système de gestion environnementale et sociale. La banque spécialisée dans le financement des collectivités territoriales a lancé un appel d’offres pour l’installation de ce système. Coût de la prestation: 2,4 millions de dirhams. Le consultant retenu aura pour mission de concevoir et d’élaborer toutes les composantes de ce futur système, lequel doit être conforme aux normes et standards nationaux et internationaux.

Libération :

• Le rythme de progression annuel de la masse monétaire continue de s’accélérer pour le deuxième mois consécutif, enregistrant un nouvel accroissement de son taux à fin juillet 2019. Comme le montrent les chiffres publiés récemment par Bank Al-Maghrib (BAM), l’agrégat monétaire M3 s’est accru de 4,7% en glissement annuel, après une accélération de son rythme de 4,5% en juin, pour s’établir à 1.339,9 milliards de dirhams (MMDH). Cette progression reflète "une hausse de 8,5% après 7,7% de la circulation fiduciaire et de 0,4% après une baisse de 0,2% des comptes à terme", a indiqué la Banque centrale.

• La Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE) a annoncé avoir proposé aux investisseurs une opération d’échange de titres par appel d’offres. La date de règlement de cette opération, ouverte jeudi à 8h30 et clôturée à 11h00 le même jour, est fixée pour le 3 septembre. Les prix des lignes à racheter étant fixés, les soumissionnaires sont appelés à proposer les prix et les montants des lignes de remplacement.

Al Ahdat Al Maghribia :

• Les gardes côtes de la Marine royale ont porté assistance, dans la nuit du 30 au 31 août, à 247 candidats à la migration irrégulière en méditerranée. Ces candidats dont des femmes et des enfants, à majorité subsahariens, étaient en difficulté à bord d'embarcations de fortune. Les secourus ont reçu les premiers soins à bord des unités de la Marine royale, avant d'être ramenés sains et saufs aux ports du nord du Royaume. 

• Les services du ministère de l’Intérieur dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont observé la stricte neutralité par rapport au différend qui oppose le "courant de l’avenir" au sein du PAM à Hakim Benchemach, secrétaire général du PAM. Les responsables de la wilaya de la région ne sont, en effet, pas intervenus pour interdire les deux meetings organisés samedi par le "courant de l’avenir" pour apporter les derniers détails aux préparatifs du congrès national annoncé pour le 27 de ce mois. Alors que les opposants de Benchemach ont exprimé leur satisfaction de la réunion de Tanger, cinq secrétariats provinciaux de la région ont diffusé un communiqué conjoint dans lequel ils ont désavoué cette réunion. Pour ces responsables locaux, la seule commission préparatoire légale est celle constituée selon les statuts et le règlement intérieur du parti, précisant que c’est cette même commission qui a élu son président, en la personne d’Ahmed Touhami. 

Al Alam :

• La rentrée scolaire 2019/2020 commencera le 5 septembre prochain sous le signe "Pour une école citoyenne", a indiqué le ministère de l’Éducation nationale. Cette date vaut pour les cycles primaire et secondaire ainsi que les classes préparatoires du diplôme de technicien supérieur. Toutefois, il y a lieu de constater une succession d’événements budgétivores pour les ménages marocains. Après Ramadan, vacances d’été et Aïd Al Adha, les ménages marocains doivent une nouvelle fois casser leurs tirelires pour se procurer les fournitures scolaires, sachant que plusieurs programmes, notamment ceux de l’étranger, connaissent une hausse dramatique des prix. Selon le ministère, le personnel enseignant rejoindra ses postes de travail mercredi 4 septembre 2019 .

  • Le Maroc a pris la présidence de l'instance arabe des énergies renouvelables pour les deux années à venir, en marge du 6è forum international et 5è forum arabe des énergies renouvelables, tenus les 27 et 28 août dans la capitale jordanienne. Le ministre de l'Énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah, a fait part de son estime de la confiance renouvelée au Maroc pour conduire cette organisation, exprimant la détermination du Royaume à œuvrer pour consacrer la conscience et la connaissance de la culture des énergies renouvelables et l'efficacité dans l'utilisation des énergies dans les sociétés arabes, ainsi que la promotion des investissements pour contribuer au développement durable dans la région arabe.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• L'indice des prix à la production du secteur des "Industries manufacturières hors raffinage de pétrole" a enregistré une hausse de 0,1% au cours du mois de juillet 2019 par rapport au mois de juin 2019, selon le Haut Commissariat au Plan (HCP). Cette hausse est la résultante de la hausse des prix de la "métallurgie" de 2,1%, de "l'industrie d'habillement" de 1,6% et de la "fabrication d’autres produits minéraux non métalliques" de 0,2%, explique le HCP dans une note d’information relative à l’indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière (IPPIEM) de juillet 2019.

• Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a souligné, samedi à Tokyo, l'importance des relations entre le Maroc et le Japon, affirmant que SM le Roi Mohammed VI attache une importance particulière à leur développement au service des intérêts des deux pays. A l'issue d’un déjeuner de travail avec le ministre japonais des Affaires étrangères, Kono Taro, Bourita a indiqué que l'approche de SM le Roi Mohammed VI consiste à faire progresser ces relations dans tous les domaines, rappelant, à cet égard, les liens historiques étroits unissant la famille royale et la famille impériale du Japon.

Rissalat Al Oumma :

• Une mission économique du MEDEF se rendra en octobre prochain au Maroc, a-t-on appris auprès de la CGEM et du patronat français. Forte d'une soixantaine d’entreprises françaises, la mission qui aura pour thème "Innovation et ville durable", viendra au Maroc pour explorer les opportunités liées notamment au smart-city, aux énergies renouvelables, à la mobilité et à l’environnement, a expliqué le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar, en marge des travaux de l’université d’été du MEDEF tenue à Paris.

• Le décret 2.19.750 modifiant le décret établissant le montant d’allocation familiale accordée par la CNSS vient d’être publié au Bulletin officiel. En vertu de ce décret, le montant des allocations familiales sera augmenté de 200 à 300 DH pour chaque enfant dans une limite de trois enfants, à l'instar des fonctionnaires du secteur public, et ce, à partir de juillet 2019. Le versement de cette augmentation aura lieu à partir de septembre prochain.



Nouveau commentaire :

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!