Menu
eMouaten : Bulletin de Veille



eMouaten : Le nouvel #accord social prévoit une hausse nette de #400_dirhams pour les fonctionnaires avec l'échelon 6 et plus… https://t.co/BzL2n7lQoy
              
MAP | Reproduit ici le Samedi 2 Février 2019 à 11:13

Maroc. Revue de presse quotidienne du 02/02/2019




Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi :

*Le Matin. :

- Le Conseil de Se curite a adopte jeudi une de claration a la presse exprimant son soutien a l'Envoye Personnel du Secre taire Ge ne ral de l’ONU, Horst Ko hler, dans l’accomplissement de son mandat de facilitation d’une solution politique au diffe rend re gional sur le Sahara marocain. L’adoption de cette de claration fait suite au briefing de Ko hler au Conseil de Se curite , le 29 janvier 2019, au sujet des derniers de veloppements du processus politique mene sous les auspices exclusifs des Nations-Unies, notamment la tenue de la table ronde de Gene ve, les 5 et 6 de cembre 2018. Les membres de l’Organe exe cutif des Nations-Unies ont ainsi souligne que la re solution 2440, adopte e par le Conseil de Se curite le 31 octobre dernier, constitue la base du processus politique en cours.

- Le Marrakech Security Forum, rendez-vous annuel incontournable des questions sécuritaires au continent africain, organise sa dixième édition les 8 et 9 février prochains. Cet événement, qui se tient annuellement dans la ville ocre, est organisé par le Centre marocain des études stratégiques et la Fédération africaine des études stratégiques. S’imposant comme le rendez-vous annuel consacré aux questions sécuritaires, le Marrakech Security Forum (MSF) tient sa dixième édition cette année autour du thème «Construire pour l’Afrique sa sécurité du futur». L’événement, qui aura lieu les 8 et 9 février sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est organisé par le Centre marocain des études stratégiques (CMES) en partenariat avec la Fédération africaine des études stratégiques. Deux think tanks dirigés par le spécialiste des questions sécuritaires Mohamed Benhammou. Cet événement, qui en est à sa dixième édition, se tient comme d’habitude à Marrakech, ce qui représente une reconnaissance et un témoignage de la place du Maroc dans le continent et du rôle qu'il joue pour la paix et pour la stabilité.

*Libération. :

- La Chambre des représentants a accueilli vendredi une réunion de la Commission pour la promotion de la qualité de la vie, les échanges entre les sociétés civiles et la culture relevant de l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée (AP-UpM). Au cours de ce rendez-vous, des exposés ont été présentés sur la thématique de "la jeunesse dans la région euro-méditerranéenne entre engagement sociétal et fascination de l'espace virtuel" avec la participation d'une pléiade de parlementaires de l'Assemblée et d'experts, indique un communiqué de la Chambre, ajoutant que les discussions de la réunion devront déboucher sur l'approbation d'un projet de recommandation de la Commission.

- Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, et le ministre délégué chargé de la Coopération africaine, Mohcine Jazouli, ont tenu, jeudi à Casablanca, une séance de travail axée sur la consolidation de la coopération Sud-Sud. Au cours de cette réunion, tenue au siège du patronat en présence de membres du Conseil d'Administration, Mezouar a souligné l’adhésion du secteur privé marocain à la vision de SM le Roi Mohammed VI en faveur du renforcement de la coopération Sud-Sud comme vecteur d’émergence d’une Afrique dynamique et prospère, dont le Maroc fait partie. Il a également mis en avant l’expérience et l’expertise des entreprises marocaines acquises aujourd’hui pour aller plus en avant dans le partenariat, au service de la co-émergence dans une logique gagnant-gagnant.

*L'Opinion.:

- Le coup d'envoi officiel des écosystèmes des industries mécaniques et métallurgiques (IMM), fruit d'une coopération étroite entre le ministère de l'Industrie, du Commerce et de l’économie numérique et la Fédération des industries mécaniques, métallurgiques et électriques (FIMME), a été donné jeudi à Casablanca, en marge des travaux des troisièmes Matinées de l’industrie. Les intervenants lors de cette rencontre ont indiqué que la structuration des écosystèmes performants, de concert avec le secteur privé, s’est appuyé sur les opportunités fortes de développement pour relever les défis du secteur, notamment la croissance des marchés applicatifs sur le territoire national, le potentiel de substitution des produits importés par la valorisation de matières premières issues du recyclage et la croissance de la demande des marchés à l’export pour des produits maîtrisés par les opérateurs nationaux.

- L'Ambassadeur du Danemark au Maroc, Nikolaj Harris, a récemment rendu visite au siège de l'Association Amal Al Mansour pour la solidarité et le développement à rabat, afin de s'enquérir davantage sur les activités et les projets de l'Association dans la cadre du programme de partenariat dano-arabe destiné à aider des jeunes marocains à développer et améliorer des compétences pour l'employabilité. Le programme soutient les processus de réformes politiques tout en visant le renforcement du dialogue entre le Danemark et le monde arabe. Le programme est mise en œuvre autour de quatre thématiques, à savoir les droits de l'Homme et la démocratie, l'autonomisation des femmes et égalité des sexes, la croissance économique et la création d'emplois.

*Al Bayane.:

- L'opération de vaccination des bovins se poursuit dans tout le Royaume pour couvrir l'ensemble du cheptel de bovin national, a indiqué, vendredi, l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). La campagne nationale de vaccination de rappel des bovins contre la fièvre aphteuse, lancée comme prévue en janvier 2019, a permis de vacciner plus de 500.000 têtes de bovins, soit un taux de couverture de 17%, a relevé l'ONSSA dans un communiqué, précisant que dans certaines provinces où quelques cas de fièvre aphteuse ont été enregistrés, le taux de couverture de vaccination a atteint respectivement 45%, 43% et 30% à Khouribga, Fquih Ben Salah et Sidi Bennour.

- Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a adopté le projet de loi N° 72-18 relatif au dispositif de ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social et portant création de l'Agence nationale des registres, tout en mettant en place une commission pour l'étude et l'intégration des observations présentées. Ledit projet vise à instaurer un système national complémentaire et intégré d'enregistrement des familles et individus qui pourront bénéficier des programmes d’appui social gérés par les administrations publiques, les collectivités territoriales et les organismes publics sur la base de critères rigoureux et objectifs et grâce aux nouvelles technologies, a précisé le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

*Bayan Al Yaoum.:

- L'amélioration de huit rangs (3 points) du classement du Maroc dans l'Indice de perception de corruption (IPC) est "très honorable et non circonstancielle, ce résultat étant obtenu sur deux années consécutives", a affirmé, jeudi à Rabat, le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani. Dans son allocution à l'ouverture du Conseil de gouvernement, M. El Otmani a évoqué le rapport annuel de Transparency International publié mardi, affirmant que "pour la première fois le Maroc réalise un classement honorable à la fois au niveau africain et arabe qui dépasse la moyenne des groupes de pays africains, arabes, du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord. Le Maroc a amélioré son classement ces deux dernières années, en passant de 37points/100 en 2016 à 40/100 en 2017 puis à 43/100 (2018), a-t-il insisté.

- La Direction générale des impôts (DGI) a fait savoir que le timbre de passeport régulier resterait valable en même temps que le nouveau timbre électronique pendant la période de transition du 1er janvier au 31 mars 2019. Les ministères de l'Intérieur et de l'Economie et des Finances avaient annoncé la numérisation du timbre du passeport à partir de janvier 2019, dans le cadre de la simplification des procédures administratives pour les citoyens. Les deux ministères ont rappelé dans un communiqué conjoint que la demande du timbre électronique sera effectuée via le portail de la DGI : www.tax.gov.ma.

*Rissalat Al Oumma.:

- Le ministre de l'Économie et des finances, Mohamed Benchaaboune, a mis en avant, jeudi à Rabat, l'intérêt porté par le gouvernement marocain aux réformes du secteurs financier et bancaire, vu le rôle joué par ce secteur dans la mobilisation des ressources et le financement de diverses activités économiques. Dans un exposé présenté devant le Conseil de gouvernement autour du projet de la stratégie nationale d'inclusion financière, Benchaaboune a mis en exergue les efforts importants déployés par le gouvernement pour améliorer l'accès aux services financiers, citant, à cet égard, l'amélioration de l'accès aux services bancaires, la poursuite du développement du secteur de la microfinance et le renforcement de l'accès des PME et des familles à faible revenu au financement, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors d'un point de presse à l'issue de la réunion hebdomadaire du Conseil.

- Le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD) célèbre cette année la journée mondiale des zones humides sous le signe "soyons dynamiques et efficaces pour lutter contre les changements climatiques". Le choix de ce thème témoigne du rôle important des zones humides comme solution naturelle pour l'adaptation aux changements climatiques. Des résultats importants ont pu être atteints durant les trois premières années de la mise en œuvre de la stratégie nationale des zones humides 2015-2024, affirme le HCEFLCD.

*Akhbar Al Yaoum. :

- Quelque 62% des Marocains utilisent Internet, un taux supérieur à la moyenne mondiale (57%), selon un rapport récent sur l'utilisation d'Internet dans le monde, publié par "HotSweet". Le rapport révèle que le Marocain consacre deux heures et 53 minutes dans l'utilisation d'internet sur son téléphone portable, la moyenne mondiale étant de 3 heures et 14 minutes. Concernant les réseaux sociaux, le pourcentage total d'utilisation de la part des Marocains est de 44%, ce qui est supérieur à la moyenne mondiale de 42%.

- Quelque 15 longs-métrages et autant de courts-métrages seront en compétition pour décrocher les prix de la 20e édition du Festival national du film de Tanger, qui se tiendra du 1er au 9 mars prochain, a annoncé mercredi le Centre cinématographique marocain (CCM). Le centre a indiqué, dans un communiqué, qu'après avoir visionné les 22 longs métrages (fiction) et sept films documentaires candidats, la commission de sélection, présidée par le critique Omar Belkhemmar, et qui compte parmi ses membres Sabah Bendaoud, Jihane Bougrine et Ahmed El Housni, a porté son choix sur 15 productions.

*Al Massae. :

- Aucune décision n'a été prise au sujet de la levée de la subvention du gaz butane après l'adoption de la loi relative au dispositif de ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social et portant création de l'Agence nationale des registres, a assuré, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. Le gouvernement a pris deux mesures importantes au profit des catégories démunies et vulnérables et de la classe moyenne, en l'occurrence l'augmentation du budget de la Caisse de compensation de 5 milliards dirhams (MMDH) à 18 MDMH et la suspension du recouvrement des 30 pc du droit sur l'importation du blé tendre entre les mois de janvier et avril pour que le pouvoir d'achat ne soit pas affecté par la hausse du prix de cette matière, a souligné El Khalfi, lors d'un point de presse tenu à l'issue du Conseil de gouvernement.

- Le Chef de gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a appelé les ministres, les ministres délégués, et les secrétaire d'Etat à veiller au respect de la transparence dans le domaine des marchés publics relatifs à la protection, au maintien et au nettoyage des locaux administratifs et aux transactions similaires, qui coûtent à l'État des dizaines de milliards par an, dont profitent des propriétaires d'entreprises avec la complicité de certains fonctionnaires. Il a souligné que le gouvernement a déjà adopté plusieurs textes juridiques pour renforcer la gouvernance et la transparence, notamment le décret sur les marchés publics. En dépit des effets positifs de ces textes, les départements gouvernementaux et les établissements publics sont appelés à redoubler d'efforts pour améliorer l'aspect juridique relatif aux marchés publics, en particulier dans le secteur des services, afin de faire respecter les dispositions législatives en matière d’emploi et de protection sociale.

*Al Ahdath Al Maghribia. :

- Une délégation parlementaire colombienne, conduite par le président de la commission des relations extérieures du Sénat, Jaime Duran Barrera, réaffirme le soutien de parlement de son pays à la souveraineté du Royaume du Maroc sur l'ensemble de son territoire saluant l’initiative marocaine d’autonomie qualifiée par la communauté internationale comme étant une solution politique juste, réaliste et crédible. Pour sa part, le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki a souligné la forte volonté de donner un nouveau souffle aux relations entre les parlements marocain et colombien, pour davantage de coopération et de solidarité, appelant à l'organisation d'un forum parlementaire maroco-colombien cette année, dans le cadre de la célébration du 40-ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

- Le projet de loi N° 72-18 relatif au dispositif de ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social et portant création de l’Agence nationale des registres est une réforme majeure visant à cerner les catégories sociales les plus vulnérables, faciliter leur accès à ces programmes et aboutir aux effets escomptés de cet appui social en améliorant la coordination des programmes d'appui social et de protection sociale. Ledit projet vise à instaurer un système national complémentaire et intégré d'enregistrement des familles et individus qui pourront bénéficier des programmes d’appui social gérés par les administrations publiques, les collectivités territoriales et les organismes publics sur la base de critères rigoureux et objectifs et en mettant à profit les nouvelles technologies.

*Al Alam. :

- Cinq décès dus à la grippe H1N1 ont été constatés au niveau des structures publiques et privées, a indiqué jeudi à Rabat, le ministre de la Santé, Anas Doukkali, soulignant que les décès ont concerné principalement des personnes vulnérables. Doukkali a précisé que la grippe H1N1 est le sous-type dominant cette année, à l'instar de tous les pays du monde, rassurant que le ministère de la Santé "continue d'assurer la veille épidémiologique". Le ministère de la santé "continue au quotidien de réaliser la veille épidémiologique au niveau des 375 centres de santé pour suivre l'évolution de la grippe", a-t-il rassuré, affirmant que jusqu'au 31 janvier, cette évolution "a été normale par rapport aux années précédentes".

- La première tranche des bourses d'étude 2018-2019 sera versée début février aux stagiaires boursiers inscrits en deuxième année dans les filières de "techniciens" et "techniciens spécialisés", a annoncé l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT). Selon un communiqué du secrétariat d’État chargé de la formation professionnelle, les stagiaires boursiers inscrits en première année sont appelés à ouvrir un compte bancaire et à transmettre, dans les plus brefs délais, leur relevé d'identité bancaire à leur institut de formation afin de recevoir les bourses avant mi-février 2019.

* Al Ittihad Al Ichtiraki. :

- Le projet de loi 16.18 modifiant et complétant la loi 77.03 relative à la communication audiovisuelle vise à accompagner les mutations que connaît le secteur, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj. S'exprimant lors de la réunion de la commission de l'enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, le ministre a souligné que le texte juridique tend essentiellement à accompagner les mutations qui marquent le secteur, en particulier celles liées à la communication audiovisuelle et aux signaux numériques pour les services de communication, en plus d'assurer le suivi et le contrôle des règles régissant les médias publics et privés à l'ère du numérique.

- Sous la présidence du président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, le Bureau de la Chambre des représentants a tenu récemment sa réunion hebdomadaire dont l'ordre du jour comportait des points ayant trait aux volets législatif, diplomatique et de contrôle, ainsi qu'aux affaires des députés et la mise en place du centre d'études et de recherche parlementaire. Concernant le contrôle, la Chambre des représentants a arrêté l'ordre du jour de la séance de lundi prochain axé sur les aspects sociaux, les droits de l'Homme, les infrastructures et les affaires islamiques. Il était question également de l'ordre du jour de la séance mensuelle des questions orales adressées au chef du gouvernement sur la politique générale notamment sur déconcentration administrative et la gouvernance territoriale.