MAP le Samedi 14 Novembre 2020

Maroc. Revue de presse hebdomadaire du 14/11/2020



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale hebdomadaire :


Challenge :

• Meknès : futur eldorado du secteur automobile marocain ? Après Aptiv (ex-Leoni) et Yazaki qui y ont déjà implanté des bases industrielles importantes, c’est au tour d’un autre géant du secteur automobile de planter son étendard à la ville de Meknès. En effet, l’américain Lear Corporation semble déterminé à poursuivre ses investissements entamés 17 ans plus tôt. Aussi, l’équipementier automobile basé au Michigan a-t-il récemment créé Lear Corporation Meknès (LCM), pour porter son nouveau projet de développement au Maroc qui devra se matérialiser, dès fin 2021, par l’entrée en service d’une sixième usine marocaine. Côté à la bourse de New York, le groupe emploie au Maroc près de 15.000 salariés sur un effectif mondial de 165.000 collaborateurs. Près des 2/3 des salariés marocains se trouvent à Tanger. 

Maroc-Hebdo :

• Clusters industriels : les usines de fabrication de masques suffisamment contrôlées ? Les foyers industriels à Casablanca sont un vrai casse-tête pour les autorités, surtout lorsque ces foyers apparaissent dans des unités qui produisent des masques sanitaires. Des masques, censés sauver des vies, qui pourraient être le principal vecteur de contamination. Si la majorité des usines respectent les mesures sanitaires, certaines sont malheureusement moins regardantes. Une source a fait part au journal de ses inquiétudes suite à la visite d'une usine à Casablanca qui produit des masques. «La situation est chaotique dans cette usine. Aucune distanciation sociale, pas de port de masques, les ouvriers ne portaient ni gants, ni visières... et ceux qui disposaient d'un masque, le portaient sur leur menton...», confie la même source. 

Telquel :

• Covid-19 : appel à durcir les mesures de prévention sanitaire pour éviter l’éventualité d’un reconfinement. "Peut-être qu'avec l’évolution épidémiologique et l’incapacité du système de santé à absorber les cas critiques, le reconfinement général sera une mesure indispensable, même s'il faut tout faire pour l’éviter », a indiqué Dr. Tayeb Hamdi, Vice-président de la Fédération nationale de la santé. Un reconfinement cible est envisageable afin d’adapter les restrictions à la situation épidémiologique de chaque ville et chaque région, a ajouté Hamdi, notant qu’il faut réduire les déplacements entre les villes, instaurer éventuellement un couvre-feu, limiter les rassemblements familiaux, restreindre l'accès à certains commerces. Aujourd'hui, est-ce qu'on doit serrer un peu plus la vis ? Oui, il le faut, dans des villes comme Casablanca ou il y a une circulation très active du virus. Des décisions ont été prises, des recommandations ont été faites à la population, mais on est dans une situation où les autorités devraient durcir encore plus les mesures pour éviter qu'un reconfinement ne devienne indispensable. 

La Vie Éco :

• Les dépôts bancaires ne semblent pas affectés par la crise sanitaire. L’activité commerciale des banques se porte bien jusqu'à fin septembre. En dépit des effets de la crise sanitaire que traverse le pays, l'encours des dépôts et des crédits ressort en hausse depuis le début de l’année. En effet, l'encours des comptes à vue s’est amélioré de 4% depuis le début de l'année, pour se situer à 919 milliards de DH. Même depuis le début de la pandémie, Il marque une progression de 2,80% avec une évolution en dents de scie à travers les mois. Toujours est-il, la tendance reste haussière. Dans ce cadre, l'encours des dépôts à vie, constituant plus des deux tiers de l'encours global, a affiché une hausse de 8,30% à 616 milliards de DH.

La Nouvelle Tribune : 

• Industrie : Récupération de 93% des emplois durant juillet dernier. Le ministre de l'Industrie, du commerce et de l'économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy a indiqué que le secteur de l'industrie a récupéré 93% des emplois durant le mois de juillet dernier. En réponse à une question centrale à la Chambre des représentants sur "La stratégie du ministère pour surmonter les répercussions persistantes de la Covid-19", le ministre a souligné que grâce aux mesures prises par le ministère pour faire face aux effets de la pandémie, 93% des emplois ont été récupérés dans le secteur de l'industrie durant le mois de juillet dernier, 100% dans le secteur pharmaceutique, 97% dans le secteur automobile et 92% dans le secteur du textile et de cuir, malgré la régression que connait ce secteur à cause de la deuxième vague du Coronavirus. Elalamy a estimé que les stratégies nationales ont apporté leurs fruits grâce aux systèmes industriels, notant que les objectifs fixés pour l'année 2020 ont été atteints, particulièrement en matière de création d'emplois, avec plus de 505.000 postes.


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!