Menu
Derniers tweets
Veille | En pleine crise du coronavirus, le cyberespionnage chinois redouble d’intensité Les chercheurs de FireEye… https://t.co/KazOjNnNp2

Bulletin de Veille

              
25 Janvier 2020 - Par LNT avec MAP

Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes




Le Maroc et l’Espagne ont affirmé, vendredi à Rabat, leur attachement au principe du dialogue pour résoudre tout chevauchement de leurs domaines maritimes respectifs. Lors d’un point de presse conjoint, tenu suite à un entretien à Rabat entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger Nasser Bourita, et son homologue espagnole Arancha González Laya, les deux responsables ont souligné l’attachement des leurs pays au droit de la mer et leur rejet de toute mesure unilatérale.

Dans ce contexte, M. Bourita a souligné que le Maroc s’engage à respecter le principe du dialogue sur la base duquel les deux parties œuvreront à trouver les mécanismes à même de résoudre tout chevauchement de leurs domaines maritimes, faisant remarquer que le droit de la mer prône, dans ces cas de figure, les négociations « qui constituent le moyen adéquat dans les relations entre deux pays voisins ».

Le ministre a noté que l’établissement de la compétence juridique du Royaume sur l’ensemble de son domaine maritime est un droit de souveraineté garanti par les législations internationales et par le droit international, rappelant que l’Espagne « avait pris les mêmes mesures en 2010, y compris pour la région des Iles Canaries, sans demander la permission du Maroc, de même que le Royaume n’a pas demandé de permission. Et cela s’inscrit dans leur droit. » M.

Bourita a indiqué que le Maroc « rejette le fait que les autres lui imposent leur volonté, et s’abstient d’imposer la sienne aux autres ».


Des relations « excellentes »

Nasser Bourita, a par ailleurs affirmé, vendredi à Rabat, que les relations entre le Maroc et l’Espagne reposent sur la confiance mutuelle et des liens humains, ajoutant que les deux pays œuvrent à faire de ses relations un modèle de partenariat entre deux pays voisins. M. Bourita a noté que l’Espagne est, depuis 2012, le premier partenaire commercial du Maroc qui, de son côté, se dresse en deuxième partenaire de l’Espagne hors de l’Union européenne après les États-Unis.

A cette occasion, M. Bourita a souligné la fluidité de la coopération entre les services de sécurité des deux pays dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, la criminalité transnationale et l’immigration illégale, notant que cette coopération a permis de démanteler de nombreux réseaux terroristes et mafieux, de mettre en échec plusieurs tentatives d’actes criminels et de préserver la sécurité des deux pays, ainsi que la sécurité et la stabilité de la région.

Le ministre a relevé que le Maroc se félicite de la coopération ente les services de sécurité des deux pays, qui « veillent de manière sérieuse et dans un esprit de coordination et de coopération à lutter contre le terrorisme, l’extrémisme, le crime organisé et la traite des êtres humains ».
Par ailleurs, M. Bourita a affirmé que le Royaume accorde une importance particulière à la coopération culturelle avec l’Espagne, rappelant que les marocains constituent la première communauté étrangère en Espagne, alors que près de 30.000 étudiants marocains poursuivant leurs études dans ce pays.

Évoquant la visite effectuée l’année dernière au Maroc par le Roi d’Espagne SM Felipe VI, au cours de laquelle a été signé un accord de partenariat stratégique constituant une feuille de route pour le développement des relations entre les deux pays à l’avenir, le ministre a rappelé que ce document prévoit l’établissement d’un Conseil de partenariat stratégique et identifie les actions de promotion des investissements espagnols au Maroc et de la coopération bilatérale, outre des mesures pour une coopération culturelle exemplaire pour améliorer la perception mutuelle des deux pays.

M. Bourita a également salué le rôle de l’Espagne dans le renforcement des relations entre l’Union européenne et le Maroc, et la défense du partenariat unissant les deux parties.
Et le ministre de conclure que les relations entre les deux Royaumes sont « excellentes, voire même uniques, fondées sur des bases solides, des liens particuliers, une confiance renouvelée et une solidarité permanente ».



Source : https://lnt.ma/maroc-espagne-le-dialogue-pour-reso...





Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!

Twitter
Mobile
Rss