Menu
           

Maroc: 615 migrants secourus par la Marine en Méditerranée


Lundi 8 Octobre 2018




La Marine royale marocaine a annoncé lundi avoir secouru en Méditerranée, le weekend dernier, 615 migrants qui tentaient de rejoindre l’Espagne à bord de 31 embarcations « en difficulté ». Les gardes-côtes espagnols ont pour leur part annoncé dimanche avoir secouru en 48 heures près de 1.200 migrants qui tentaient de traverser la Méditerranée pour rallier l’Espagne...
La Marine royale marocaine a annoncé lundi avoir secouru en Méditerranée, le weekend dernier, 615 migrants qui tentaient de rejoindre l’Espagne à bord de 31 embarcations « en difficulté ». Les gardes-côtes espagnols ont pour leur part annoncé dimanche avoir secouru en 48 heures près de 1.200 migrants qui tentaient de traverser la Méditerranée pour rallier l’Espagne – la première porte d’entrée de l’immigration clandestine en Europe.
Tous les candidats à l’émigration récupérés par la Marine marocaine ont été « ramenés sains et saufs aux ports marocains », selon un communiqué des forces armées relayé par l’agence MAP. « Plusieurs des embarcations les transportant ont coulé à cause de leur état vétuste », selon cette source, qui ne précise pas les nationalités des migrants secourus. Le 1er octobre, le naufrage d’une embarcation au large de Nador (nord) avait fait au moins 13 morts et les survivants – environ une trentaine- avaient été secourus par des pêcheurs marocains.
Quelques jours plus tôt, une opération controversée de la marine royale contre une embarcation rapide « Go-Fast », avait coûté la vie à une jeune Marocaine et fait trois blessés, toujours en Méditerranée, au large des côtes marocaines. Plus de 43.000 migrants ont gagné l’Espagne depuis le début de l’année, dont plus de 38.000 par voie maritime et près de 5.000 par voie terrestre via les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Plus de 1.700 migrants sont morts ou portés disparus en Méditerranée depuis le début de l’année, dont 362 au large des côtes espagnoles, selon l’OIM.
De plus en plus de Marocains tentent de quitter clandestinement leur pays pour gagner l’Europe, par voie maritime ou en franchissant les clôtures séparant le Maroc de Ceuta et Melilla. Le royaume est aussi un pays de transit pour des milliers de migrants originaires d’Afrique subsaharienne.[]url:http://www.lorientlejour.com/article/1137786/maya-reaidy-la-couronne-de-miss-univers-est-mon-but-ultime-.html

Source




View my Flipboard Magazine.