Menu
Derniers tweets
(وأج) - صرح الوزير الأول, السيد عبد العزيز جراد, اليوم الاثنين في ختام زيارة العمل لولاية سيدي بلعباس, أن "بعض المو… https://t.co/XF9CxDMSgE

Bulletin de Veille

              
3 Juin 2020 - Par Malika MOJAHID

Les réservoirs de la Samir confiés à l’ONHYM




Les droits d’exploitation des réservoirs de la société de raffinage Samir ont été confiés à l’office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), a indiqué le ministère de l’Energie, des mines et de l’environnement.

Dans une mise au point au sujet des déclarations du ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement Aziz Rabbah devant la Commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement à la Chambre des représentants sur l’impact des mutations du marché mondial des hydrocarbures sur le marché national sur fond de pandémie de Covid-19, le ministère a précisé que conformément à la demande du gouvernement visant l’exploitation des réservoirs de la Samir en cette conjoncture exceptionnelle et après approbation du Tribunal de commerce, il a été décidé d’accorder l’autorisation de l’exploitation de ses réservoirs à l’ONHYM.

L’office, a-t-il ajouté, va entreprendre les procédures de location et mener toutes les opérations de fourniture et de stockage des produits pétroliers en lien avec cette exploitation temporaire, selon l’ordonnance judiciaire.

“Le prix du contrat de location sera fixé sur la base de la valeur de référence appliquée à l’échelle internationale”, a souligné le Ministère, précisant que le contrat sera frappé de nullité par la force de loi en cas de cession ou de gestion libre de la société Samir.

“Ces mesures exceptionnelles et circonstancielles auront un impact bénéfique sur la société, le secteur des hydrocarbures et l’approvisionnement du marché national”, a poursuivi le département.

Lors de la réunion de la commission parlementaire, le ministre a abordé les incidences des évolutions du marché mondiale des hydrocarbures sur le marché national dans le contexte de la pandémie de la Covid-19, ainsi que les importations de produits pétroliers et les capacités des entreprises marocaines en matière de stockage et de distribution.

M. Rebbah a d’autre part relevé que le prix d’achat du pétrole à l’importation représente 30% du prix de vente final, ce qui équivaut actuellement à trois dirhams par litre, précisant qu’à ce montant s’ajoute les coûts internes, notamment les coûts d’importation, de stockage, de transport, de distribution, de vente au niveau des stations de services et les taxes, en plus de la marge de bénéfice.

Concernant l’affaire de la Samir, le ministre a souligné que le dossier reste entre les mains de la justice, se référant au principe constitutionnel de l’indépendance du pouvoir judiciaire. Il a affirmé que l’activité de raffinage du pétrole est toujours à l’arrêt, mais que quatre entreprises dépendant de la société mère Samir ont maintenu leurs activités d’importation, de stockage, de remplissage du gaz butane.

L’article Les réservoirs de la Samir confiés à l’ONHYM est apparu en premier sur MAP NEWSLETTERS.



Source : https://mapnewsletters.ma/les-reservoirs-de-la-sam...



Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!

Twitter
Facebook
Mobile
Rss