le Lundi 16 Novembre 2020

Les Forces Armées Royales marocaines ferment le caquet au polisariens et aux grabataires de l’Est



Il est acquis que l’intervention avec grand professionnalisme des unités des Forces Armées Royales marocaines à El Guerguerat, le 13 novembre 2020, a mis un terme à trois semaines d’obstruction illégale de ce passage frontalier entre le Maroc et la Mauritanie et mis au abois le terropolisarien et violeur Brahim Ghali.


Aujourd’hui, ce passage est à présent totalement sécurisé par la mise en place d’un cordon de sécurité, assurant le flux des biens et des personnes entre les deux postes frontaliers.

Mieux encore, il est certain qu’il n’y aura jamais plus une obstruction d'El Guerguerat, puisque le Maroc a fait la jonction définitive de ses frontières avec celles de la Mauritanie, ne laissant plus la moindre possibilité aux coupeurs de routes de menacer à l'avenir la sécurité de toute une région.

A rappeler que l’invasion par les terroristes polisariens de cette zone tampon, est une défiance vis-à-vis de la communauté internationale et une provocation flagrante des forces des Nations-Unies qui sont sur place.

Le blocage de cette route a entraîné la suspension du trafic et du transport des marchandises dans la zone et que cette situation a également restreint la circulation des observateurs relevant de la MINURSO dans cette région.

Le Maroc avait précédemment décrit les agissements du polisario dans la région comme des provocations visant à changer la situation dans la région, à déstabiliser et à violer les accords militaires, ainsi qu'à menacer le cessez-le-feu et à saper le processus politique voulu par la communauté internationale.

Rabat s’étant trouver en face d’un groupuscule terroriste qui est dans l’embarras des incertitudes et des peurs, un groupuscule prétentieux d’une entité fantôme et parasite qui vit au dépens de son hôte algérien et ne pouvait laisser la population civile à la merci de bandits et de terroristes qui ont perdu toute crédibilité et qui n'ont plus rien à perdre.

Le Maroc a agi, n’en déplaise à certains, dans le respect de ses attributions, en vertu de ses devoirs et en parfaite conformité avec la légalité internationale, pour contrer les provocations graves et inacceptables auxquelles se sont adonnées les polisariens à El Guerguerate.

Au cours de cette opération, les polisariens ont ouvert le feu sur les Forces Armées Royales qui ont pour leur part riposté et obligé les polisariens à prendre la fuite, sans qu’aucun dégât humain, du côté FAR, ne soit enregistré.

Autre tentative polisarienne, est l’attaque contre un poste avancé des Forces Armées Royales à Mahbes au cours duquel les polisariens se sont rapidement débinés laissant derrière eux des morts et des blessés ainsi que des carcasses de chars.

Quant à ce propagandiste de haut vol, le terropolisarien Brahim Ghali qui vient de fuir le lieu où campent ses fidèles larbins, il a osé affirmé dans une missive, adressée le 13 novembre 2020, au Secrétaire Général de l’ONU et à la Présidence du Conseil de Sécurité et publiée par l’agence algérienne de presse, APS, que l’intervention des FAR à El Guerguerat est intervenue le jour même où étaient prévues des discussions présumées entre le Secrétaire Général de l’ONU et le polisario, sur la situation à El Guerguerat. Le terroriste en chef Brahim Ghali semble oublier ses fanfaronnades de ces derniers jours et son refus d’obtempérer aux injonctions de l’ONU pour mettre un terme à l’obstruction du passage d’El Guerguerat.

Au fait, selon les dernières informations en provenance d’Alger et de Rabouni, Brahim Ghali aurait pris ses jambes à son cou, certain qu’il est que la mafia algérienne souhaite l’éliminer.

Ce rat d’égout est certainement parti se cacherdans les égouts d'Alger la poubelle et sa traque ainsi que celle de ses acolytes et l’anéantissement de tous les mercenaires adoptifs du Palais de la Mouradia à Alger est ouverte

Il est bien connu que les rats quittent le navire dès qui prend de l'eau et dans tous les cas cette petite intervention des Forces Armées Royales marocaines a mis KO les SDF polisariens !

Une vidéo tourne en boucle sur youtube et sur les réseaux sociaux où l’on voit les rats du polisario décamper comme des lapins, identique à l'époque des femmelettes soldates algériennes lors de la raclée d'AMGALA avec les petits galonnés Gaid Salah, Nezzar et Chengriha en tête de peloton. C'est un peu bis repetita mais en comique.

Au fait, l’état de santé du Chef de l’Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune, se détériore de jour en jour suite à un gros AVC et risque d'être un légume comme tata la Momie botoz. Il risque d'y avoir autres tsunamis d'AVC chez les vieilles carcasses galonnées algériens !

Farid Mnebhi
Farid Mnebhi est un écrivain marocain, licencié Physique, titulaire d'une maîtrise en sciences... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!