le Mercredi 4 Novembre 2020

Les Emirats Arabes Unis, troisième pays Arabe à ouvrir un Consulat Général dans les Provinces Sahariennes marocaines



Il n’y pas de doute, l’annonce faite, le 27 octobre 2020, par Cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyan, Prince Héritier d’Abou Dhabi, d’ouvrir un Consulat Général à Laâyoune, dans les Provinces Sahariennes, est une première à laquelle plusieurs médias internationaux ont largement relayé l’information, tout en rappelant l’ouverture de plusieurs autres représentations diplomatiques dans le Sud Marocain, et a surtout tétanisé les responsables algériens et les polisariens.


Ainsi, l’ouverture du Consulat Général des Emirats Arabes Unis a fait l’objet d’une très large couverture médiatique internationale tout comme le quotidien espagnol « El Pais », le site d’informations émirati « Al-Ain Al-Ekhbariya », le journal égyptien « Al Masry Al Yaoum »,l’agence de presse russe Spoutnik, Reuters, la BBC, Euronews et bien d’autres.Tous ont tenu à souligner, dans de longs articles, la stratégie marocaine face aux provocations des terropolisariensau point de passage de El Guerguerat bafouant les recommandations des Nations-Unies, tout en rappelantque 15 pays africains ont ouvert des représentations diplomatiques dans les villes de Laâyoune ou de Dakhla au cours de l’année 2020.

A noter que la décision des Emirats Arabes Unis fait suite à un entretien téléphonique, tenule 27 octobre 2020, entre le Roi Mohammed VI et Cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyan, Prince Héritier d’Abou Dhabi et Commandant Suprême adjoint des forces armées des Emirats Arabes Unis et constitue, comme l’a déclaré le Souverain marocain, « une décision qui incarne la position constante dans la défense des droits légitimes et des causes justes du Maroc, et le soutien immuable au Maroc dans les différents forums régionaux et internationaux de la part des Emirats Arabes Unis ».

L’ouverture de la représentation diplomatique émiratieà Laâyoune, s’inscrit dans un contexte historique puisqu’elle a lieu quelques jours avant le 45ème anniversaire de la Marche Verte, célébrée le 6 novembre, une Marche Verte à laquelle les Émirats Arabes Unis avaient pris part.

Aussi, l’ouverturemarquante du Consulat Général des Emirats Arabes Unis à Laâyoune, a été officialisée,le 04 novembre 2020, par le Ministre marocain des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, Nasser Bourita, et l’Ambassadeur émirati au Maroc, Al Asri Saeed Ahmed Aldhaheri, devenant le troisième pays Arabe à disposer d’une représentation diplomatique au Sahara marocain après Djibouti et les Iles Comores.

Il est a signaler que les Emirats Arabes Unis ont de tous tempsapporté leur ferme soutientà la marocanité du Sahara et à l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc, qualifiant l’initiative marocaine d’autonomie de solution importante conforme à la Charte des Nations-Unies et aux Résolutions de cette organisation.

Cette décision n'est pas étrange pour l’Etat des Emirats Arabes Unis et pour ses leaders dans la défense des causes justes et légitimes etconstitue un message clair aux ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc, responsables algériens en tête, qui appellent à un référendum, option totalement irréalisable selon l’ONU.

L'ouverture du Consulat Général émirati au Sahara marocain devrait être suivie par des mesures semblables de la part des autres pays du Conseil de Coopération du Golfe, du monde Arabe et Africain mais aussi d’autres continents et ce, dans le cadre du soutien à l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc afin de clore définitivement ce dossier.

N’oublions surtout pas la cerise sur le gâteau apportée, le 1ernovembre 2020, par le Ministre des Affaires Etrangères, Sabri Boukadoum, lequel, dans une déclaration à la presse à sa sortie d’un bureau de vote à Alger où il venait de votersur la révision constitutionnelle, a laissé entendre que l’ouverture du Consulat émirati à Laâyoune était en porte à faux avec la légalité internationale.

Il serait bon de rappeler à ce farfelu que cette entité fantoche, qu’est laRASD,n’existe que dans les rêves des autorités algériennes qui ont déboursé, selon un récent document déclassifié de la CIA américaine, près de 750 milliards de dollars en une seule année, sans oublier les sommes colossales dépensées pour financer les campagnes contre le Maroc et la promotion de la thèse polisarienne dans les forums internationaux pour soutenir ce groupe terroriste qu’il désire ne pas vouloir abandonner. Et pour cause, les pétrodollars donnent des envies aux plus délurés des dirigeants algériens qui se goinfrent, au passage, de leur part du gâteau.

Qu’il se l’incruste bien dans sa tête de linotte, ainsi que ses comparses galonnés et politiciens algériens, que le Sahara est une terre marocaine et les tentatives de ceux qui nient cette réalité ou sèment le doute sur sa marocanité resteront comme toujours vaines.

Comme il est dit, « la messe est dite » et les Cathédrales, les Temples, les Synagogues et les Mosquées appelleront à l’unisson dans leur prêche à soutenir le Maroc dans sa juste cause.

Farid Mnebhi
Farid Mnebhi est un écrivain marocain, licencié Physique, titulaire d'une maîtrise en sciences... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Les commentaires trop longs peuvent ne pas être publiés en raison de leur longueur. Tous les commentaires sont modérés. eMouaten.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture et nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles!