eMouaten : Bulletin de Veille


MAP - Hajar EL FAKER le Lundi 26 Mars 2018

Le film-documentaire "Les enfants du Sahara": Une marche à travers le désert dans les traces des nomades




M'hamid El Ghizlane - Le film-documentaire "Les enfants du Sahara" projeté, samedi à M'hamid El Ghizlane, dans le cadre du 15ème Festival international des Nomades, constitue une marche à travers le désert, du Mali au Niger en passant par l'Algérie, dans les traces des nomades.

Réalisé par le journaliste-reporter, Souleymane Ag Anara (Mali-Kidal), ce film, qui retrace l'histoire des artistes du Sahara, grand espace désertique compris entre plusieurs pays où vivent une population nomade (les touaregs), évoque la souffrance et les conditions de vie difficiles de cette frange de la société qui parvient tout de même à survivre tout en restant fidèle à son désert.

"C'est un film sur l'histoire, les conditions de vie et l'amour des nomades touaregs pour le Sahara", a expliqué M. Anara, dans une déclaration à la MAP, ajoutant que nombreuses sont les familles qui souffrent de conditions de vie difficiles et vivent dans la plus grande précarité.

Il a, également, relevé que ces populations, résistant au manque d'eau, aux changements climatiques et à l'absence d'infrastructures médicales et scolaires et aux structures sanitaires, font chaque jour le choix douloureux de vivre libres dans ce grand espace désertique compris entre le Mali, le Niger et l'Algérie.

"Notre Sahara est une zone aride sans herbe, sans eau et excessivement chaude où les pluies ne viennent qu'à une petite période par an de façon sporadique avec un tas de choses nécessaires qui manquent, surtout en matière de santé et d'éducation", selon le témoignage d'un artiste.

Ce jeune journaliste a sillonné, pendant quatre ans, ce désert pour y recueillir la souffrance racontée par les nomades et l'amour du Sahara chanté par des artistes qui défendent leur mode de vie, malgré les privations dues à un environnement de plus en plus hostile.

Fruit d'une collaboration entre l'Association Nomades du Monde, le Conseil provincial de Zagora et le ministère de la Culture, le festival international des Nomades, le premier du genre créé dans le sud marocain, constitue depuis 15 ans une référence internationale en matière de diversité culturelle et d’ouverture sur le monde.