Menu
           

Le Maroc réitère son attachement aux fondamentaux du Conseil des droits de l’Homme et à la diplomatie multilatérale


Jeudi 13 Septembre 2018 Par Veille eMouaten




Omar Zniber.
Le Maroc demeure profondément attaché aux fondamentaux du Conseil des droits de l’Homme (CDH) et à la diplomatie multilatérale, en tant qu’outil unique pour relever les défis communs, a souligné, mardi à Genève, Omar Zniber, ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Office des Nations unies. S’exprimant lors du débat général au deuxième jour de la 39e session du CDH, M. Zniber a réaffirmé tout l’engagement ferme et résolu du Maroc à apporter le soutien nécessaire à la nouvelle haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet, dans l’accomplissement de son mandat, afin de donner l’impulsion requise aux réformes nécessaires pour le renforcement de la crédibilité du Conseil. Après avoir souligné que les droits de l’Homme sont au cœur du système des Nations unies, il a mis l’accent sur l’importance d’une coopération sincère, positive et productive de tous les États membres du CDH afin de faire de ce Conseil une enceinte de dialogue et de débats responsables et respectueux, loin des positions clivantes. Le diplomate marocain a saisi cette occasion pour rappeler l’engagement constant du Royaume en faveur d’une approche inclusive permettant l’accès à la justice et à la dignité de toutes les victimes de discrimination, dont les migrants, objets aujourd’hui de dénonciations injustes et de mesures inéquitables. Il a rappelé, dans ce sens, les chantiers de réformes engagées au Maroc sous le leadership de S.M. le Roi
Mohammed VI, notamment en matière d’égalité hommes-femmes dans l’objectif de soutenir et renforcer le rôle sociétal, familial et institutionnel de la femme marocaine. Dans le cadre des objectifs du développement durable, a-t-il poursuivi, le Maroc est entièrement engagé à défendre également les droits des enfants. À ce titre, le Royaume organise le 25 septembre un événement parallèle sur le thème de l’enfance et l’éducation aux droits de l’Homme et l’éducation aux droits de l’Homme de la jeunesse et des petites filles dans la prévention de la violence.  De même, le Maroc organise ce jeudi, en partenariat avec la République centrafricaine, l’Indonésie, le Chili, la Finlande et le Haut Commissariat des droits de l’Homme, ainsi que l’organisation non gouvernementale UPRInfo, un événement parallèle qui traitera du partage d’expériences et de bonnes pratiques autour de l’Examen périodique universel qui est au cœur de la mission du Conseil.
 
Source link




View my Flipboard Magazine.