Menu
eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Facebook
Video
Radio eM
Newsletter
Rss


              
huffpostmaghreb.com | Reproduit ici le Mardi 12 Mars 2019 à 12:39

Le Maroc grimpe dans le classement des plus gros pays importateurs d'armes




ARMEMENT - Le Maroc fait partie des 25 plus gros importateurs d’armes dans le monde. Selon le dernier rapport de l’Institut national pour la paix de Stockholm (SIPRI), publié lundi 11 mars, le royaume arrive à la 24e place du classement pour la période 2014-2018. Il grimpe donc de six places par rapport à la période précédente (2013-2017), où il arrivait à la 30e place.
Au total, il s’est accaparé 1,2% des importations mondiales d’armes contre 2% pour la période 2009-2013, soit une baisse de 35%. Les principaux pays exportateurs d’armes vers le Maroc sont les États-Unis (62%), la France (36%) et l’Italie (0,6%).
Au niveau mondial, l’Arabie saoudite, l’Inde, l’Égypte, l’Australie et l’Algérie forment le top 5 des plus gros importateurs d’armes. Ils s’accaparent respectivement 12%, 9,5%, 5,1%, 4,6% et 4,4% des importations mondiales d’armes.
Au niveau du continent africain, l’Algérie reste le premier importateur d’armes. Elle représente 56% des importations africaines d’armes majeures en 2014-2018. Le Maroc arrive en deuxième position avec 15% des armes importées, suivi du Nigéria qui arrive troisième (4,8%). “La plupart des autres États en Afrique importent très peu d’armes majeures”, notent les auteurs du rapport.
Les quatre pays d’Afrique du Nord (Algérie, Libye, Maroc et Tunisie) représentaient à eux seuls 75% des importations d’armes sur le continent. Celles-ci ont augmenté de 20% entre 2009-2013 et 2014-2018, précise le rapport.
Les importations d’armes au Moyen-Orient ont pour leur part quasi doublé ces cinq dernières années, selon le SIPRI. Elles ont en effet augmenté de 87% entre 2009-2013 et 2014-2018 et représentent 35% des importations mondiales d’armement en 2014-2018.
L’Arabie saoudite, premier importateur d’armes au monde, a connu une forte hausse (+192%) par rapport à 2009-2013. Les importations d’armes de l’Égypte ont triplé (206%) entre 2009-2013 et 2014-2018 et celles d’Israël (354%), du Qatar (225%) et de l’Irak (139%) ont également fortement augmenté entre les deux périodes. Cependant, les importations d’armes de la Syrie ont chuté de 87%, souligne le rapport.
Selon Pieter D. Wezeman, chercheur principal au programme Armes et Dépenses militaires du SIPRI, “les armements en provenance des États-Unis, du Royaume-Uni et de la France sont plus demandés dans la région du Golfe, où les conflits et les tensions sont monnaie courante”.
Le volume des transferts internationaux d’armes majeures en 2014-2018 est supérieur de 7,8% à celui de 2009-2013 et de 23% à celui de 2004-2008.
 

Source : https://www.huffpostmaghreb.com/entry/le-maroc-gri...