eMouaten : Bulletin de Veille


Hespress le Lundi 20 Janvier 2020

Le Forum Maroc/Egypte salue l'ouverture de consulats africains dans les provinces du sud




Les participants au premier Forum stratégique maroco-égyptien, tenu samedi à Dakhla, ont salué la décision des pays africains d’ouvrir de consulats dans les provinces du Sud du Royaume.

Selon le document constitutif baptisé « Déclaration de Dakhla », qui a couronné les travaux de ce forum organisé sous le signe « Maroc et Egypte: les rôles possibles en Afrique du Nord, au Sahel et Sahara », des acteurs associatifs, des universitaires et des journalistes marocains et égyptiens se sont félicités de l’ouverture de consulats de la Côte d’Ivoire, de l’Union des Comores et du Gabon à Laâyoune et de la Gambie et de la Guinée à Dakhla.

« Cette décision est un soutien explicite en faveur de l’intégrité territoriale, de la marocanité du Sahara et de la proposition d’autonomie présentée par le Maroc en vue d’une solution politique et réaliste au différend autour du Sahara marocain », ont relevé les participants à cet évènement.

La déclaration explique que « ces initiatives diplomatiques africaines constituent un moment historique qui renforce davantage les liens historiques du Maroc avec sa profondeur africaine ».

« L’ouverture des représentations diplomatiques est de nature à consolider la coopération Sud-Sud dans toutes ses dimensions, à appuyer les opportunités de développement et à promouvoir les investissements au service du progrès, de la sécurité et de la stabilité de tous les peuples africains, en particulier dans la région du Sahel et du Sahara, conformément à la vision Royale clairvoyante en la matière », précise-t-on.

« Les acteurs associatif saluent cet acte diplomatique, qui soutient le bien-fondé de la position juste et légitime du Maroc autour de sa cause nationale, notant que l’ouverture de consulats généraux dans les provinces du Sud témoigne de la réussite de la diplomatie royale, de la diplomatie officielle, ainsi que celle parallèle », ajoute la déclaration.

Outre des académiciens maocains et journalistes égyptiens, ce forum a connu la participation de représentants de l’Association de la régionalisation avancée et de l’autonomie de la région de Dakhla-Oued Eddahab, du Centre atlantique des études stratégiques et de l’analyse sécuritaire, du Forum de Dakhla pour la citoyenneté et le territoire, de l’association de l’intégrité territoriale pour le développement humain et les œuvres sociaux de la région de Dakhla-Oued Eddahab, du Centre marocain des libertés et des droits, du Centre marocain de la diplomatie parallèle et du dialogue des civilisations et le bureau régional de la Ligue marocaine de protection de l’enfance de Dakhla-Oued Eddahab.

Ce forum a été l’occasion de débattre des relations maroco-égyptiennes et des moyens à même de les développer, avec accent particulier sur les rôles que les deux pays peuvent jouer sur le plan régional, ainsi que des questions relatives à l’intégrité territoriale du Royaume et les évolutions que connaissent les régions d’Afrique du Nord et du Sahel et du Sahara.


Source : https://fr.hespress.com/122271-le-forum-maroc-egyp...