Menu
eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Facebook
Video
Radio eM
Newsletter
Rss


              
MAP | Reproduit ici le Jeudi 22 Novembre 2018 à 08:54

Lancement du satellite "Mohammed VI-B" : le Maroc à la table des technologies avancées (Le Point Afrique)




Avec le lancement du satellite "Mohammed VI-B", le Maroc est à la table des technologies avancées, affirme mercredi le Point Afrique.

''Le Maroc à la table des technologies avancées. Après la Ligne à grande vitesse (LGV) inaugurée la semaine dernière, voilà le 2e lancement d'un satellite pour le compte du Royaume’’, souligne le journal en relevant ‘’le succès sur toute la ligne’’ de ce lancement.

Arrivé le 5 octobre dernier en Guyane à l'aéroport Félix-Eboué de Matoury, le satellite Mohammed VI-B, d'une masse d'environ 1.108 kilos au décollage, servira notamment aux activités cartographiques et cadastrales, à l'aménagement du territoire, au suivi des activités agricoles, à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles, au suivi des évolutions environnementales et de la désertification ainsi qu'à la surveillance des frontières et du littoral , indique le Point Afrique qui cite Arianespace. 

Le satellite d’observation de la terre «Mohammed VI-B» a été lancé avec succès, dans la nuit de mardi à mercredi, par Arianespace via son lanceur Vega, depuis la base de Kourou, en Guyane française.

Ce lancement fait suite à celui du satellite «Mohammed VI-A» mis en orbite, le 7 novembre 2017, également par Arianespace, la société française chargée de la commercialisation et de l’exploitation des systèmes de lancement spatiaux développés par ArianeGroup.

Selon Arianespace, les deux satellites seront complémentaires et permettront d’assurer une couverture plus rapide des zones d’intérêts.