Menu
eMouaten : Bulletin de Veille



eMouaten : Le ministère de l'Intérieur organisera les élections des instances représentatives de la communauté juive Le roi Mo… https://t.co/sMLHKHt3hg
              
MAP | Reproduit ici le Mardi 16 Avril 2019 à 12:28

Lancement d'un documentaire sur la coexistence au Maroc




Oslo - "Droits de l’Homme au Maroc" est l’intitulé d’un documentaire sur la paix et le dialogue interconfessionnel que vient de lancer l’Association internationale de la jeunesse pour la paix et le dialogue entre les cultures pour célébrer la coexistence dans le cadre de la dernière visite au Maroc du pape François.

Ce court métrage, produit en 2018 par l’ONG internationale "Tous unis pour les droits de l’Homme", se concentre sur le militant marocain des droits humains Zacharia El Hamel, rapporte le journal en ligne norvégien Norway Today.

Le film, projeté lors du 14e Sommet annuel des droits de l'homme de Jeunes pour les droits de l’Homme aux Nations-Unies à New York, revient sur le parcours et le combat du militant marocain qui "a fait le choix très tôt de consacrer sa vie à un monde plus pacifique et plus tolérant", explique la publication.

Déjà lauréat de multiples prix, Zakaria encourage les nouvelles générations à défendre la paix et les droits de l'homme dans un monde arabe en pleine ébullition.

Situé au nord-ouest de l’Afrique, à seulement 15 km des côtes espagnoles, le Maroc possède l’un des paysages les plus divers et les plus beaux d’Afrique. Des sommets enneigés de l'Atlas aux vastes dunes du Sahara, le pays a tout pour plaire- y compris des milliers de kilomètres de côtes méditerranéennes et atlantiques. 

À l’opposé des pays voisins, le Royaume est resté relativement exempt de terrorisme ; c’est le dernier refuge en Afrique du Nord. Ce fait peut être attribué à sa position comme l’une des nations musulmanes les plus tolérantes et à ses efforts accrus en matière de sécurité pour lutter contre le terrorisme mondial. 

Et c'est précisément pourquoi le parcours de Zakaria El Hamel, 36 ans, est si important du fait qu’il se soit consacré, depuis près de deux décennies, à la création d'une culture de tolérance et de compréhension.

Né à Berkane et initié très tôt à l'égalité et à la diversité religieuse par son père, lui-même un défenseur des droits de l'homme, il a fait des études universitaires en droit, avant de fonder, en 2005 à Oujda, la "Jeunesse pour la paix et le dialogue entre les cultures".

Zakaria est particulièrement intéressée par l’ouverture d’un dialogue interreligieux susceptible d’améliorer la compréhension et la paix entre les peuples de différentes religions. 

"J'ai été vraiment honoré de rencontrer le pape François lors de la récente visite au Maroc. Ce fut l'un des nombreux moments extraordinaires que j'ai vécus au cours de la semaine écoulée. Je pense que ce pape symbolise l'idée la plus authentique et originale du christianisme. Sa visite au Maroc renforcera le dialogue et mettra fin à la violence au nom de la religion", a-t-il souligné.