eMouaten : Bulletin de Veille
Twitter
Facebook
Rss
Video



              
Atlasinfo | Reproduit ici le Lundi 29 Juillet 2019 à 19:45

La communauté juive de la région Marrakech-Safi célèbre la Fête du Trône




La Communauté juive de la région Marrakech-Safi a célébré dimanche soir, à Marrakech, dans la joie et l’allégresse, la Fête du Trône coïncidant avec le 20ème anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI au Trône de Ses Glorieux Ancêtres.

Par l'organisation de cette réception, la communauté juive marocaine de la région Marrakech-Safi renouvelle son indéfectible attachement au Glorieux Trône alaouite et sa constante mobilisation derrière le Roi Mohammed VI.

"En cette heureuse circonstance, qui cristallise l’attachement indéfectible de toutes les composantes de la Nation au Trône alaouite, la communauté juive marocaine de la région Marrakech-Safi présente à SM le Roi Mohammed VI ses plus vives félicitations, ses vœux de bonheur, d’excellente santé, de réussite dans Ses nobles entreprises pour le bien du peuple marocain et pour la prospérité de notre merveilleux pays", a souligné à cette occasion, le président de la Communauté juive de la région Marrakech-Safi, Jacky Kadoch.

La commémoration de cette fête nationale, chère à tous les Marocains, représente aussi une occasion pour réitérer le dévouement permanent qu’éprouve le peuple marocain pour son Roi, mettre en avant l’expression suprême de cette communion entre le Glorieux Trône alaouite et le peuple marocain, et renouveler les liens séculaires de la Bayâa, a-t-il insisté, relevant que cette fête nationale aux significations et objectifs aussi profonds que multiples, se veut également l’illustration de cette forte volonté de réaliser davantage d’avancées pour la Nation et une opportunité pour se mobiliser en faveur de l’avancement du Maroc vers le progrès et la modernité.

M. Kadoch a noté que la Fête du Trône intervient cette année dans un moment de maturation du vertueux processus de développement politique voulu et conçu par le Roi Mohammed VI, le garant de l’unité et de la stabilité du Royaume.

Sur le plan religieux, le Maroc a brillé par le discours de modération et de juste milieu dont il est devenu en Europe comme en Afrique le porte emblème, a fait remarquer M. Kadoch, notant que le Maroc, porté par la Commanderie des Croyants, est devenu une grande fabrique de stratégies de lutte contre les discours radicaux, avec un savoir-faire et une expertise reconnus au niveau international, et le tout nourri par une incontestable légitimité religieuse qu’incarne le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine.

La communauté juive du Maroc a toujours favorisé la dynamique du ressourcement et du rattachement des communautés de la diaspora juive marocaine, qui continue d’être un trait d’union, un pont, un facteur d’ouverture et de dialogue pour la paix, a souligné M. Kadoch, faisant observer que plus d’un million de Juifs marocains n’ont jamais coupé le cordon ombilical avec leurs pays d’origine, où ils reviennent régulièrement animés par un fort sentiment de fierté identitaire.

"Le Maroc peut compter sur cette fidélité active et sur les talents des communautés juives marocaines de par le monde", a assuré M. Kadoch, exprimant la fierté de cette communauté de voir plusieurs coreligionnaires faire le choix, et à bon escient, venir s’établir pour investir au Maroc, en plus de 80.000 touristes juifs originaires du Maroc qui viennent visiter le Royaume chaque année.

M. Kadoch a réitéré en son nom personnel ainsi qu’au nom de toute la communauté juive marocaine de la région Marrakech-Safi, ses vœux d’excellente santé et de longue vie à SM le Roi Mohammed VI, priant Dieu que le Souverain soit comblé en la personne de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre famille royale.

Cette réception, qui s’est déroulée en présence du wali de la région Marrakech-Safi, Karim Kassi-Lahlou, le président du Conseil local des oulémas, le président du Conseil de la région Marrakech-Safi, le président du Conseil de la commune de Marrakech, des élus locaux, des responsables judiciaires en plus d’autres personnalités civiles et militaires, a été ponctuée de chants patriotiques et chansons puisées dans le patrimoine artistique judéo-marocain.



Source : https://www.atlasinfo.fr/La-communaute-juive-de-la...